MENU ZINFOS
Sport Réunion

Un organisme privé de détection de footballeurs péi envoie paître la Ligue de foot


Droit au but ! Le Cosporma répond sans détour à la Ligue réunionnaise de football qui a mis en garde les jeunes et leurs parents s’ils venaient à participer à un stage de détection football.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 5 Août 2022 à 17:08

Laquelle des deux organisations a raison ? Les jeunes sportifs sont loin de toutes ces préoccupations juridiques des adultes
Laquelle des deux organisations a raison ? Les jeunes sportifs sont loin de toutes ces préoccupations juridiques des adultes
Attaque, contre-attaque. Un organisme privé souhaitant détecter les futurs Dimitri Payet, Guillaume Hoareau ou Ludovic Ajorque a reçu un carton rouge de la part de la Ligue réunionnaise de football. 

Le 31 juillet, soit au premier des quatre jours prévus par Cosporma, les membres du bureau de la LRF se sont fendus d’un communiqué très hostile vis-à-vis de l’activité de prospection organisé par Cosporma qui se présente comme un "cabinet de conseil et de management sportif basé dans l'océan indien".
"La Ligue Réunionnaise de Football porte à la connaissance des Instances Publiques, des parents de joueurs, ainsi que tous les jeunes licenciés ayant participé aux détections illégales organisées par la société COSPORMA, les week-ends du 30 et 31 juillet 2022 et du 06 et 07 août 2022 que ces actions ne font pas l’objet des autorisations de la LRF, conformément aux articles 176 et 221 des règlements généraux de la FFF (2021-2022) et 41 du Règlement Intérieur de la LRF. Faut-il rappeler que ces détections, non prévues au calendrier de la LRF, ne sont pas couvertes par les assurances licences aussi bien pendant qu’après la manifestation et que ce soit en Responsabilité Civile qu’ en dommages subis. D’autre part les sanctions sportives ne manqueront pas de tomber au moment voulu pour les licenciés"

Ce vendredi 5 août, à la veille d’un second week end de détection toujours destiné aux footballeurs péi en herbe, Cosporma réplique tout aussi sèchement. 

"Nous entendons rétablir la réalité des faits concernant le communiqué scandaleux de la Ligue réunionnais de football. La LRF a indiqué que l'organisation de la détection de Cosporma serait "illégale" alors que nous ne relevons pas de cette association de type loi 1901. Le règlement de cette association concerne et ne s’applique qu'à ses membres, nous n'en faisons pas partie. Nous ne dépendons donc d'aucune quelconque autorisation nécessaire de la part de cette ligue quant à l'ensemble des nos actions", contre-attaque le Cosperma. 

La pique à venir est encore plus croustillante. "Faut-il rappeler à cette ligue qu'elle ne fait pas les lois et qu'en réelle application de celle-ci, aucune sanction sportive ne peut, de plus, être décrétée à ce titre par la Ligue réunionnaise de football, ni par ses membres, aux participants de nos journées de détection", fourbit-elle ses armes 

Le 5 mai, l’ensemble des membres de l’équipe Cosporma Réunion s’étaient réunis afin de poser les bases de ces journées de détection dans notre département durant les vacances scolaires. Les deux premières journées ont eu lieu la semaine dernière au stade de La Redoute.

Ces derniers jours, de nombreux recruteurs affiliés à des clubs pro de l'Hexagone ont atterri à Gillot pour participer à ces journées de détection. Parmi les derniers arrivés à La Réunion, notons par exemple la présence d'Elie Tharcisius, recruteur du Stade de Reims, club ô combien historique du foot français qui retrouve l'élite dès ce dimanche en affrontant le grand Olympique de Marseille. 

Le match retour entre Cosporma se joue donc ce week end avec deux nouvelles journées organisées pour détecter les futurs talents locaux du ballon rond.


SUR LE SUJET :

Football : Vers une filière de recrutement international à La Réunion




1.Posté par HULK le 06/08/2022 10:42

Oh là là, il doit y avoir de l'argent en jeu. Chacun défend son pactole. Voyou,voyou!. Vendeurs de rêves.

2.Posté par jkustedubonsens le 06/08/2022 16:11

Il est certain que l'autocrate Yves Etheve, ne peut apprécier qu'un quelconque organisme vienne marcher sur ses platebandes Il ne saurait tolérer qu'il soit mis à mal son système dictatorial

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes