MENU ZINFOS
Santé

Un nouveau service à domicile après l'accouchement à La Réunion


Par G.K. - Publié le Jeudi 26 Septembre 2013 à 12:10 | Lu 2110 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Depuis le mois de septembre 2012, un nouveau service d'accompagnement du retour à domicile est proposé aux femmes venant d'accoucher.

Ce service repose sur la mise en relation, via un conseiller de l'Assurance maladie, des patients avec des sages femmes libérales, choisies par les patientes, pour qu'elles soient prises en charge à domicile dès que leur hospitalisation n'est plus nécessaire. Un service proposé pour à la fois réduire les durées d'hospitalisation et qui correspond à la volonté de certaines femmes de retrouver rapidement leur cadre de vie après l'accouchement.

Ce service est pour le moment proposé à la maternité du CHU de Saint-Pierre et à la clinique de Sainte-Clotilde. Dans le courant du mois octobre, il sera étendu dans l'Ouest, au Centre Hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul et à la clinique Jeanne d'arc du Port.

D'ici la fin de l'année, il sera effectif au CHU Félix Guyon puis mis en place à la maternité du Groupe Hospitalier Est Réunion (GHER) dans le courant du premier semestre 2014.

Qui peut bénéficier de cet accompagnement ? C'est l'équipe médicale qui l'autorise selon les critères suivants :

- les femmes doivent être majeures, et avoir accouché d'un enfant unique par voie basse sans complication.

- l'enfant doit être né à terme avec un poids en rapport avec son âge gestationnel, sans problème d'alimentation et ne nécessitant pas un maintien en milieu hospitalier.

Cette offre repose avant tout sur le volontariat, les jeunes mamans ayant toujours le choix d'accepter ou de refuser d'en bénéficier. La sage femme libérale choisie par la mère prend en charge cette dernière et son nouveau-né dès le lendemain du retour à domicile, assure le suivi clinique et les accompagne dans leur nouvelle relation mère-enfant. Deux visites au minimum sont prévues. Des visites complémentaires peuvent être décidées par la sage-femme en fonction des besoins de la jeune mère et de son enfant.

Un système trop restrictif pour le moment ?

"Ce système bénéficie avant tout aux patientes. La discipline d'un hôpital n'est pas forcément compatible avec les attentes d'une jeune mère qui reçoit la visite de sa famille. L'accompagnement par des sages femmes au domicile de la patiente permet également de rattraper des situations pathologiques qui nous auraient échappé en raison d'un séjour un peu bref à l'hôpital", souligne le Docteur Georges Barrau, gynécologue au CHU Sud.

Pour Sylvie Labéribe, sage femme libérale, ce système "comble un manque", puisqu'avant sa mise en place "seules 5% des patientes bénéficiaient d'un suivi à domicile après l'accouchement". Toutefois, les critères sont pour le moment "trop restrictifs" pour certains : "On se rend compte que des personnes qui pourraient bénéficier de ce service en sont exclues en raison de critères trop exclusifs pour le moment", ajoute Sylvie Labéribe.

De septembre 2012 à août 2013, 1.769 mamans éligibles ont été visitées par des conseillers d'assurance maladie. 1.395 d'entre elles ont adhéré (près de 79%) au service. Elles ont été accompagnées par 83 sages-femmes libérales. Et 9 femmes sur 10 se déclarent satisfaites de l'offre d'accompagnement du retour à domicile 12 jours après leur accouchement.




1.Posté par SOPHIA le 26/09/2013 13:39

En voilà une bonne chose, car si ce choix m'avait été proposé il y a quelques années de cela, sans hésitation je l'aurai accepté.

2.Posté par iliade 974 le 26/09/2013 18:17

Belle initiative, sachant que perso je prefere la sécurité d'un établissement hospitalier...... mais accoucher chez soi dans son intimité a ses avantages

3.Posté par Anais le 26/09/2013 19:47

Je souhaiterais juste préciser que ce service ne permet pas de sorties précoces. D'après la haute autorité de santé une sortie précoce se fait au 2e jour après l'accouchement, et ce service ne concerne que les patientes au 3e jour après l'accouchement. Les sorties se font déjà en grande majorité sur l'île au 3e jour. Dommage, que ce service n'est pas été adapté à notre département.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes