Société

Un nouveau rôle national pour Prosper Eve

Le professeur de l'Université de La Réunion va participer à la construction de la mémoire sur l'esclavage au niveau national.

Mercredi 12 Février 2020 - 15:59

L’historien réunionnais va pouvoir partager ses années de recherche sur l’esclavage au niveau national. Prosper Eve a été nommé mardi 11 février comme membre du comité scientifique de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage. Le rôle de cette structure est de replacer l’esclavage dans l’Histoire de France. Prosper Eve apportera donc son expertise concernant La Réunion et l’Océan Indien. Une nomination saluée par le bureau de l’association Kartyé Lib MPOI (Mémoire & Patrimoine Océan Indien) et l’ODI, l’organisation pour les initiatives de la diaspora indienne.

L’Université de La Réunion sera bien représentée puisque Bruno Maillard, docteur en Histoire, fera également partie de ce comité scientifique. Le Saint-Pierrois, chercheur associé au centre de recherches sur les sociétés de l’Océan Indien (CRESOI), est également membre du comité scientifique du Grand Séminaire d'Histoire des Outre-Mer (créé par Sudel Fuma).

La fondation pour la mémoire de l’esclavage, reconnue d’utilité publique, a été officiellement lancée en novembre 2019. Elle remplace le Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (CNMHE) et sera présidée par l’ancien 1er ministre Jean-Marc Ayrault. Symboliquement, la Fondation sera basée à l’hôtel de la Marine, où a été signé le décret de l’abolition de l’esclavage le 27 avril 1848.
Lu 1445 fois




1.Posté par Fidol Castre le 12/02/2020 16:31

ok

2.Posté par "VIEUX CREOLE " le 12/02/2020 16:47

---- LA NOMINATION DE L ÉMINENT HISTORIEN ET CHERCHEUR PROSPER EVE EST UN HONNEUR POUR LUI ET POUR LA RÉUNION ! ! FELICITATIONS! ! !

3.Posté par Didam le 12/02/2020 17:30 (depuis mobile)

Où ki lé mamzelle Françoise la fifi à son papa ??? C pas elle soi disant l'experte en esclavage? Comment ça se fait elle i gagne plus de poste dont ???

4.Posté par klod le 12/02/2020 18:29

bien , avec M. Miranville de St Paul , des historiens qui nous éclairent sur notre passé .


déjà dit et redit : "un homme sans la connaissance de son passé et de son histoire est comme un arbre sans racine" , auteur : tombé dans l'universel , la culture commune à tous , plus besoin de le nommer , certains pourront lui donner un nom ……………….

5.Posté par GIRONDIN le 12/02/2020 20:24

......Après 15 ans d’activités, le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CNMHE) cesse d’exister. Il est remplacé par la Fondation pour la mémoire de l’esclavage.
Instance consultative nommée par décret du Premier ministre, le Comité, composé de seize membres, peut se prévaloir d’un bilan riche de réalisations parmi lesquelles :
* Institution de la journée nationale de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions (décret n°2006-388 du 31 mars 2006) et de la journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage (loi n°2017-256 du 28 février 2017).
* Contribution à l’organisation des cérémonies nationales en présence du président de la République, du président du Sénat et du Premier ministre. Création du prix de thèse.
* Organisation d’une exposition annuelle d’une quinzaine de panneaux.
* Création en 2014-2015 du concours pédagogique national « La flamme de l’égalité » (plus de 5 000 candidats cette année).
* Création d’un label, très sollicité par les organisateurs de manifestations mémorielles, et soutien aux associations.
* Organisation de rencontres scientifiques.
* Contribution à la création de la plateforme numérique /Joconde/ qui recense, dans les musées nationaux, plus de mille œuvres d’art en relation avec l’esclavage.
* Contribution au renforcement dans les programmes scolaires de l’histoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.
* Contribution à la création de la Fondation pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

À l’heure du bilan, le Comité peut s’enorgueillir de ce travail réalisé avec conviction et humilité et dans le cadre d’une frugalité budgétaire (moins de 40 000 euros de budget par an).. ... Sfhom.com

Chargée de communication du CNMHE
Magalie Limier




...... Selon le site de la mission de préfiguration de la Fondation, elle devrait disposer d'un budget annuel de 2,2 millions d'euros, dont la moitié apportée par l'État, le reste par des mécènes..... Lefigaro 13/11/19

6.Posté par ds kel monde sa té le 13/02/2020 15:42

moi ,

ho hai guang m'a dit

: j'ai mis en lumiere les incoherences de fuma et de eve et je le croit

7.Posté par samemlarénion le 14/02/2020 23:29

Félicitation au professeur Eve ! il mérite largement cette place et ses livres sont vraiment des références.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 10:32 Makoterie : Le square oublié