MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un nouveau plan de prévention original, le PPRA (Plan de Prolifération du Risque Andins)


- Publié le Vendredi 13 Novembre 2015 à 11:08 | Lu 627 fois

Un nouveau plan de prévention original, le PPRA (Plan de Prolifération du Risque Andins)

On a déjà le PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondations), et le PPRMT (Plan de Prévention des Risques Mouvements de Terrain). C'est déjà beaucoup, mais pas assez !

Nous avons désormais le PPRA (Plan de Prolifération du Risque Andins). Celui ci se singularise des deux autres, (le PPRI et le PPRMT, pardon pour les sigles) qui sont les bras armés de l’État en matière de protection des populations. Leur mise en œuvre est contraignante pour les communes, car la DEAL (le service d’État s'appuyant sur les expertises du BRGM) veille. Or, l’État ne laisse rien au hasard :études techniques, visites de terrains, travaux, tout est passé au crible. Et ses représentants ne plaisantent pas, mais alors pas du tout, avec les exigences du principe de précaution gravé dans la constitution. Et peu importent les effets collatéraux dramatiques pour les familles propriétaires spoliées de leur droit de construire.

Avec le PPRA (Plan de Prolifération du Risque Andins), rien de tout cela. Escamoté, le principe de précaution! On déblaie, on enlève allègrement toutes roches jonchant les terrains (exploités ou pas). Que du bénèf, à première vue, pour les propriétaires récupérateurs d'un petit pécule et de surfaces exploitables supplémentaires. Que du bénèf, pour les entrepreneurs de la Nouvelle Route du Littoral, en manque de roches massives, et dont l'esprit bourdonne rien qu'à l'idée des dégâts que pourrait provoquer le prochain cyclone.

Mais après ? Mais demain ? Qui peut dire les conséquences de ces collectes d'andins ? Où sont les études préalables obligatoires en matière de prévention des risques, inondations ou glissements de terrain que l'on impose sans compromission aux collectivités ? Quelles seront les conséquences de l'enlèvement des andins sur le ruissellement des eaux, pour les habitants situés en contrebas ?

A t-on pris la mesure, en terme de productions agricoles, des effets du lessivage des meilleures couches de terrains de surface ? A t-on sérieusement, au delà des mesurettes de contrôle administratif en trompe l’œil, pris en compte la dangerosité de ces collectes intempestives ?

En fait, dans ce domaine comme dans bien d'autres, la NRL concentre les irrégularités. Peu importent les avis successifs défavorables des Comités et Commissions consultés. Peu importe la raison. Les nécessités du moment du chantier font loi. On fonce, car on n'a plus le choix. La NRL est devenue une sorte de spirale fatale qui intègre et broie les responsables, les procédures, le bon sens. Nul ne peut désormais s'y soustraire, parce qu'on est allé trop loin dans ce dossier. Aucune autorité ne peut désormais faire marche arrière, logiquement convaincue que ce rétropédalage coûterait plus cher que la poursuite des travaux.

Le résultat est plus qu'inquiétant : le chantier gigantesque de la NRL réunit tous les ingrédients (financier, technique, environnemental, peut être judiciaire) d'un scandale d’État. Tous ceux qui, de près ou de loin, quelle qu'en soit la forme, auront bafoué les procédures, ignoré les multiples mises en garde, et sapé l'intérêt général par incompétence, inconscience ou mégalomanie, auront à rendre compte de leurs responsabilités devant les censeurs européens et ceux de la Nation.

 

Un Citoyen inquiet...

parmi tant d'autres





1.Posté par Encore un chargeur d'lo le 13/11/2015 10:33

Ils sont infatigables les détracteurs, ils voient des risques là où il n'y en a pas, et ils en inventent !

2.Posté par LES RÉUNIONNAIS SONT POUR LA NRL le 13/11/2015 10:38

Je suis une citoyenne qui empreinte tous les matins et tous les soirs cette route de la peur, de la mort pour certains, malheureusement.

J'ai toujours voté à gauche, mais cette fois-ci, parce que Didier ROBERT est le seul élu qui a osé lancé ce chantier je voterai pour lui.

Troisième point, votre inquiétude n'est pas du tout justifiée, nous avons bien compris que votre inquiétude n'est pas les terrains mais la victoire de Didier ROBERT. Moi au contraire ça me rassure que cet homme soit réélu.

Une citoyenne qui est fatiguée d'utiliser la route de la peur.

LES RÉUNIONNAIS SONT POUR LA NRL, la preuve, même les agriculteurs participent et en bénéficient.

3.Posté par Kelly le 13/11/2015 10:43

Toutes les procédures n'ont pas été respectées ? Pardon mais ça c'est une connerie. Une connerie. Le conseil d'état a rejeté bon nombre de recours contre ce chantier. Et ce chantier se fera oui.

Je vous rappelle que le préfet avait juste avant cela exclu l'importation parce que les procédures n'étaient pas respectées.

4.Posté par Oui au post 1, chargeur d'lo le 13/11/2015 10:45

Je suis d'accord c'est un beau chargeur d'lo ce courrier, parce qu'il n'apporte aucune solution.
Il n'a pas compris que en fonction des cas les procédures s'adaptent. Résolution au cas particulier quoi.

5.Posté par Roland Emmerich le 13/11/2015 10:48

Le principe de précaution a ces limites. à tout vouloir ne pas faire nous n'avançons plus. Retirer les andins se fera soit par la NRL soit parce que le secteur du BTP aura besoin cailloux.

Mais enfin si vous voulez ramener que à la route libre à vous.

6.Posté par Alexia le 13/11/2015 10:49

Pensez-vous sérieusement que le préfet, le même qui a empêché la livraison de galet de mada se serait permis de bafouer les règles faites moi rire

7.Posté par Pffff le 13/11/2015 10:49

Encore....

Sachez cher monsieur, que les andins importés sont controlés... vous pensez que les services concernés ne font pas leur boulot, dans ce cas, tirer sur L'Etat et laissez cette route se faire...
L'Etat est POUR cette route et nous aussi !!

8.Posté par La bonne blague! le 13/11/2015 11:10

Post 1 :
Des risque où il n'y en a pas? J'attends avec impatience et presque jubilation le premier cyclone qui viendra lessiver complètement les soit disant terres gagnées pour l'agriculture vers Bois Blanc...les engins enlèvent les roches , les terres ainsi " libérées" sont très vite labourées dans le sens de la pente ( nous devons être la dernière région de France où les agriculteurs labourent ainsi alors que depuis 40 ans , tout le monde sait que c'est le meilleur moyen pour que les pluies emportent toute la terre , mais bon "nou lé Kreol , nou koné, sa nout terre ça " )
Alors attendons , avec un peu de chance la route des tamarins sera envahie par une jolie coulée de boue ...."pas grave , na na zengins pou tire à elle "
Qu'est ce qu'il dira le préfet qui a autorisé cette connerie?
Rien car un préfet , c'est comme un président , ça ne se trompe jamais , ça ment comme un arracheur de dent mais merde ça sort souvent de l'ENA donc ça chie sur le peuple .

9.Posté par tsilao le 13/11/2015 11:24 (depuis mobile)

Post 1. Ce citoyen à bougrement raison. Malheureusement il sera trop tard lorsque vous vous en apercevrez...

10.Posté par tsilao le 13/11/2015 12:00

Ce citoyen a raison! La Réunion a connu assez peu de glissement de terrain... ça lui manquait mais ça viendra lorsque toutes les terres ne seront plus tenues par aucune barrière naturelle. allez donc voir ce qui se fait dans les hauteurs du Tampon. Y en a qui vont rire jaune quand les pluies s’abattront. le problème, c'est que des citoyens, dont moi, vivent en dessous de ces terres devenues instables.
Pour les moins conditionnés à la pensée dominante, lisez donc le livre de Jared Diamond, "Effondrement"?. Vous aurez une idée de ce qui peut se faire en matière de gestion environnementale insensée et les conséquences...

11.Posté par GIRONDIN le 13/11/2015 13:11 (depuis mobile)

8. La bonne blague!
Effectivement du côté de St Leu au dessus de la route des tamarins, des roches ont été enlevés en grande quantité.
Attendons les 1 ère grosse pluie, un coup de main des andinouilles aux copains terrassiers?

12.Posté par polo974 le 13/11/2015 14:17

2.Posté par LES RÉUNIONNAIS SONT POUR LA NRL le 13/11/2015 10:38 | Alerter
""" Je suis une citoyenne qui empreinte tous les matins et tous les soirs cette route de la peur, ...
"""
Tu es donc la preuve vivante que ce que tu crains est totalement infondé ! ! !
Car de morts sur cette route, ça fait un bail qu'il n'y en a pas eu (contrairement à beaucoup d'autres routes de l'île).

""" Une citoyenne qui est fatiguée d'utiliser la route de la peur. """
Maintenant, si ça t'amuse de jouer tous les jour la gamine le soir d'Halloween, c'est ton problème (qui relève finalement de la psychiatrie)...

Cette nouvelle route du littoral est effectivement un truc qui rend fous ceux qui la veulent à tout prix, quitte à bafouer les lois, et le pire, c'est que même la magistrature administrative est touchée (genre autoriser sans permis une usine à béton sur une commune qui n'est même pas limitrophe au chantier...).

Sinon, pour rire, aujourd'hui sur la route des tamarins, les camions roulaient entre 100 et 110, mais c'est pour "la bonne cause"...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes