MENU ZINFOS
Faits-divers

Un nouveau morceau de la coque du Tresta Star a été arraché


La préfecture fait un point de situation après l'échouement du navire Tresta Star survenu le 3 février sur le récif de Saint-Philippe.

Par LG - Publié le Jeudi 17 Mars 2022 à 17:04

Photo : ©Serge Marizy - Zone Australe
Photo : ©Serge Marizy - Zone Australe
Depuis samedi 12 mars, c’est la société Five Ocean Salvage (FOS), mandatée par l’assureur du Tresta Star, qui a pris la suite de l’État dans le pilotage des entreprises réunionnaises de travaux maritimes engagées sur le Tresta Star.
 
Avancement des travaux
 
Le pompage des cales au moyen d’écrémeurs se poursuit afin de faire disparaître toute trace de carburant. 
Par ailleurs, certaines cales sont déjà en cours de nettoyage final au jet à haute pression. 

Depuis samedi, ce sont ainsi 6,5 m3 de fuel mélangé à de l’eau qui ont été extraits de l’épave par FOS.

Dans les aménagements intérieurs, le travail se porte maintenant sur l’étage supérieur du compartiment machine et sur le gaillard avant.

80 big bags ont été évacués du navire par la société FOS. On note une diminution du rythme des évacuations du fait de la moindre quantité de matière restant à extraire et se situant dans des zones plus difficiles d'accès.
 
État du navire

Le 15 mars, un nouveau morceau de coque a été arraché sous l’action de la houle correspondant à la cale la plus proche du château. 

Il en a résulté un léger déversement d’eau mazouteuse qui s’est rapidement disloqué. 

Une reconnaissance effectuée en hélicoptère a permis de constater l’entière dispersion de cet écoulement.

Diagnostic environnemental
 
Le bureau d'étude MAREX a remis un premier rapport d'investigation sous-marine des conséquences visibles de l’échouement du Tresta Star, les conclusions sont les suivantes :
 
-          S’agissant du site, le Tresta Star s’est échoué à un endroit de sensibilité relative compte tenu de la couverture corallienne très faible. 
Dans un rayon de 300 mètres environ autour du bateau, à une profondeur comprise entre 5 et 20 mètres, la couverture corallienne est faible (5-10%) et la sensibilité faible à moyenne.
 
-          S’agissant de l’impact de l’échouement sur le site où le navire s’est échoué, bien que n'ayant pas été échantillonné du fait de la houle, il y a inévitablement un impact sur la flore, même si la couverture corallienne est très faible.
 
-          S’agissant des conséquences des déversements d’eau mazouteuse, les plongeurs du bureau d’étude  MAREX constatent :
- l’absence d'impact loin du Tresta Star, à l’exclusion d’une petite nappe d'eau sale à 4.5 km au sud du navire.
- près du navire, peu de déchets à l’exception de l'ancre et de la chaîne. Présence toutefois d'une eau sale avec des petits morceaux, probablement d'hydrocarbure, qui flottent également entre deux eaux. 
Ont également été observées flottant à 1 mètre de proximité du fond, 2 traînées de 10 à 20 de cm de fuel.
- Aucune trace de fuel sur le fond, les coraux ou autres organismes n’est au final observée dans cette étude qui ne comprenait ni l’analyse de l’eau, ni l’analyse de contamination dans la chaîne alimentaire.
 
Conclusion de l’étude :
Sur les 30 stations échantillonnées de Saint-Philippe à Sainte-Rose, pas d'impact direct constaté sur la faune et la flore malgré la présence d'eau sale, mélange d’eau de mer et d’hydrocarbure à proximité du navire et la présence de l'ancre et la chaîne sur une zone faiblement corallienne.
 
Consignes de sécurité
 
Il est rappelé que pour des raisons de sécurité, l’accès au site du navire est interdit par voie terrestre comme maritime.
Afin de ne pas entraver les opérations aériennes, le survol par drone est également interdit.




1.Posté par lavérité le 17/03/2022 18:47

en conclusion: ""tout va très bien madame la marquises mais il faut que je vous dise .....""" patience le meilleur arrive ....

2.Posté par Squid le 18/03/2022 20:26

Il est rappelé que pour des raisons de sécurité, l’accès au site du navire est interdit par voie terrestre comme maritime


Sauf pour le Gouzou

3.Posté par Romuald le 19/03/2022 21:36

Toujours pas de nouvelles de l'armateur ?
L'Etat français s'occupe de tout et va payer en lieu et place du pollueur !
Pourquoi celui-ci s'en ferait plus que cela ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes