Océan Indien

Un nouveau départ pour Air Mauritius ?

Vendredi 13 Août 2010 - 11:45

Après une année 2009 synonyme de désastre économique, la compagnie Air Mauritius semble progressivement retrouver des couleurs. Un mois après avoir décroché un nouveau titre de "Meilleure compagnie de l'océan Indien", l'entreprise au paille-en-queue a enregistré une fragile diminution de ses pertes et une hausse de ses revenus.


Un nouveau départ pour Air Mauritius ?
Doucement mais sûrement, c'est le crédo que l'on pourrait appliquer à la compagnie aérienne Air Mauritius après une année 2009 catastrophique marquée par la crise du hedging. Si les turbulences sont toujours d'actualités, le ciel commence peu à peu à se dégager pour la compagnie nationale de l'île sœur. Preuve en est des résultats du premier trimestre de 2010, entre les mois de mars et de juin.

Sur ces quatre premiers mois de l'exercice 2010, Air Mauritius a enregistré 61 millions de roupies de perte en moins en comparaison avec la même période en 2009. Des pertes chiffrées à 465 millions de roupies contre 526 millions l'an dernier. Un nouvel envol après le retour de la compagnie sur l'escale australienne de Sydney et le titre de "Meilleure compagnie de l'océan Indien" obtenu le mois dernier lors des 17ème World Travel Awards en Afrique du Sud.

342 millions de roupies pour l'achat de kérosène

De leur côté, les revenus de la compagnie au paille-en-queue sont à la hausse avec 3,5 milliards de roupies contre 3 milliards il y a un an. Une hausse à ne pas écarter de celle de 42,5% du prix du carburants, hors pertes du hedging, comme l'explique Stéphane Saminaden de l'Express de Maurice. Résultat, les dépenses relatives à l'achat de kérosène ont atteint les 342 millions de roupies et ainsi gonflé le niveau global des dépenses à 3,3 milliards d'euros.

La dépréciation de la monnaie européenne a également eu un impact non-négligeable sur la compagnie nationale mauricienne puisque celle-ci a dû débourser 200 millions de roupies contre 70 l'année dernière. Reste maintenant à confirmer ces chiffres et à redresser la barre. Un objectif majeur pour cette compagnie qui dessert l'Australie, l'Asie du Sud-Est, l'Afrique ou encore l'Europe.
Ludovic Robert
Lu 2200 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues