MENU ZINFOS
National

Un nourrisson meurt après avoir reçu une dose de vitamine D


- Publié le Mardi 3 Janvier 2017 à 10:54 | Lu 12414 fois

La nouvelle a été confirmée lundi par l’Agence nationale du médicament. Âgé de 10 jours, un nourrisson a perdu la vie "par arrêt cardio-respiratoire" le 22 décembre dernier à son domicile, après l’administration d’une dose d’Uvestérol D, utilisé contre la carence en vitamine D.
 
Selon les informations du Figaro, la victime présentait des signes de suffocation juste après la prise de ce médicament et a fait un arrêt cardio-respiratoire avant d’être transporté à l’hôpital.
 
Des investigations sont actuellement menées pour déterminer les causes exactes du décès "et savoir s’il est susceptible d’être imputé à l’Uvestérol D", indique l’ANSM dans un communiqué. L’Agence ajoute que "depuis 1990, date de la mise sur le marché de l’Uvestérol D, aucun décès n’a été imputé à l’administration de ce produit".
 
Produit par le laboratoire Crinex, l’Uvestérol D a fait l'objet de plusieurs mises en garde par le passé, après des malaises de bébés lors de son administration. En effet, l’Agence nationale du médicament avait été notifiée en octobre 2006 de deux cas graves de malaise survenus chez des nourrissons. L’Agence avait conclu à un risque très rare mais potentiellement grave de malaise vagal alors que les nouveau-nés ou nourrissons ne souffrent d’aucune pathologie.
 
Elle avait rappelé les précautions à prendre lors de la prise de l’Uvestérol D en 2013, évoquant des "signalements de malaise et de fausse-route chez des nourrissons, en particulier chez des nouveau-nés prématurés et des nourrissons âgés de moins d'un mois".
 
Des dispositions qui prévoyaient notamment la remise de fiches conseils aux parents et aux pharmaciens sur la manière d’administrer le médicament.
 
Pour Le Figaro, qui a relevé 93 cas d'effets secondaires liés à ce complément vitaminique étalés entre 2006 et 2013, la question de la suspension de ce médicament, "placé sous surveillance depuis 2006", est posée.
 




1.Posté par noe le 03/01/2017 11:38

On donne trop de cochonneries aux bébés !
Le prescripteur devrait être condamné pour assassinat !

2.Posté par ANTHECHRIST le 03/01/2017 11:45

Les labos peuvent tués autant de bébés qu'ils veulent ils sont couvert par des pintades comme Bachelots qui à des actions... Mas êtes vous certains que ce soit la vitamine D qui tue car elles sont prescrivent en même temps que le vaccin de merde qui à remplacé le classique BCG. Le Dr Joyeux Henri à déjà poussé plusieurs cris d'alarme et c'est lui qui se retrouve relevé de ses fonctions.
Aujourd'hui je me pose beaucoup de question sur l'intégrité de certains médecins, par rapport aux "visiteurs médicaux" bel euphémisme pour les représentant des laboratoires qui offrent des cadeaux à conditions que les médecins prescrivent leur saloperies de médicaments douteux. Regardez donc la composition du Doliprane en sirop ils font même de la pub maintenant, pour vos enfants donnez plutôt des suppositoire car le sirop de couleur rose bonbon est plein de cochonnerie !

3.Posté par Zarin le 03/01/2017 11:55

Vitamine D

Ne pas dépasser la dose journalière recommandée sans avis médical. À conserver hors de portée des jeunes enfants.

4.Posté par Choupette le 03/01/2017 12:13

Allez, une dose carrément. A un bébé !

Bande de tueurs.


5.Posté par larichesse noot pei le 03/01/2017 13:44 (depuis mobile)

La reun est très fan des médias en tous genres surtout avec la cru très répandu on aime le Médor beaucoup plus que les remèdes de grand mère pourtant bien plus efficace et connu a la reun

6.Posté par François le 03/01/2017 10:59

antechist tu as entraînement raison ce sont des pintades qui nous gouvernent

7.Posté par La vérité vraie... le 03/01/2017 14:00

Il ne faut surtout pas donner ce médicament aux bébés allongés ! Pour mon petit-fils, ma fille m'avait prévenu 50 000 fois. Ils peuvent s'étrangler. Il faut absolument les mettre assis et je crois que c'est inscrit dans la notice.
Pareil pour le médicament qui prend la suite : fluorstérol ou quelque chose comme ça.

8.Posté par Thierry MASSICOT le 03/01/2017 17:29

Ce n'est pas la vitamine D qui est en cause, mais ce médicament qui en contient certes, mais pas que!
Le Zymad, Uvedose, etc..etc ne sont pas remis en cause...De toutes façons, sous nos latitudes, les UV sont suffisamment puissants pour que nos bambins puissent allégrement se passer de cet apport en vit D.

9.Posté par cafrine974 le 03/01/2017 17:42

Se medik existe depuis tre lomptemps ya ver jamais eu de prob. Maintenant avec ts ses cochoneries. Fo se mefiez .

10.Posté par Pamphlétaire le 03/01/2017 18:57

Je ne suis pas biologiste mais une dose d'Uvestérol après l'âge de 6 mois me paraît plus logique surtout si la mère allaite son enfant.

11.Posté par lev le 03/01/2017 21:54

Ca me fait penser a cette femme qui a perdu ses 4 membres suite a un sejour a l'hopital. Je vois le dedomagement...300k€... Je me dis tin ils prennent vraiment les gens pour des sacs a merde...
Puis je me suis rappelé qu'on est France.

12.Posté par lev le 03/01/2017 21:56

Un peu comme quand tu te reveilles et tu vois un type en kepi taper comme un sourd sur une femme, tu te dis putain c'est quoi ce truc, puis tu te rappelles que tu es dans un camp de concentration.

13.Posté par Elky le 04/01/2017 19:55 (depuis mobile)

se peut q bébé portait retrovirusRV identifiable par anticorps sffv7c10gp55 q pertubait axe production d vitamine D dans le corps.mère souffre d''atteint neurologique(sourceRV)?elle a reçu un vaccin à 28semaine(sourceRV)?Bcg donné au bébé(source RV..)

14.Posté par Thierry MASSICOT le 04/01/2017 21:20

Bon finalement c'était le mode d'administration (par pipette ) qui a provoqué les nombreux accidents et la mort de ce pauvre bébé...Aujourd'hui 04 janvier ce médicament est interdit de prescription sur le Territoire...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes