MENU ZINFOS
Faits-divers

Un motard en roue arrière sur la Route des Tamarins, un taxiteur drogué dans l'Est


Les gendarmes ont procédé à des contrôles routiers le soir de la Fête de la musique ainsi que ce matin.

Par NP - Publié le Mercredi 22 Juin 2022 à 16:56

Durant la soirée de la fête de la Musique, les motocyclistes de la B.Mo St-Paul et de la Rivière-St-Louis ont réalisé une opération de recherche des conduites addictives sur le secteur de la Saline-les-Bains. Plusieurs infractions graves génératrices d’accidents ont été sanctionnées dont 05 conduites sous l’empire d’un état alcoolique, 1 conduite sous l’emprise de stupéfiants et 01 conduite malgré une suspension du permis de conduire.

Trois délinquants routiers ont vu leur permis de conduire retirés immédiatement et leur véhicule prendre la direction de la fourrière.

Après une action de prévention diffusée ces derniers jours sur les P.M.V des grands axes routiers sur le thème de la « Circulation sur la voie de gauche », les motocyclistes de l’E.D.SR ont procédé à une opération de contrôle des flux sur cette thématique et sur le téléphone au volant, ce mercredi matin de 09 heures à 13 heures.

21 infractions ont été constatées dont 08 conduites avec téléphone tenu en main, 06 circulations à gauche, 01 défaut d’assurance, 01 conduite sous l’emprise de stupéfiants, 01 fourniture d’identité imaginaire, 02 vitres teintées, 01 échappement libre. 02 véhicules ont fait l’objet d’une mise en fourrière.

Carton Rouge :

Sur le secteur Ouest, un motocycliste a été intercepté et verbalisé alors qu’il effectuait un "wheeling" avec son engin sur le viaduc de St-Paul.

Sur le secteur Est, un chauffeur de taxi a été contrôlé positif aux stupéfiants. Son permis de conduire a été retiré immédiatement et son véhicule a été placé en fourrière. Ce professionnel de la route devra expliquer son comportement devant le tribunal judiciaire de St-Denis dans les prochaines semaines.





1.Posté par La reunion 974 . le 22/06/2022 18:35

Rien que ça 🤣 il y a même des chauffeurs de bus et même des chauffeurs poids lourds et même des chauffeurs chariot cavalier et portique du Grand Port qui boivent des bières fumes zamal avant et pendant leur heure de travail sans être inquiété pour personne mais le jour il y aura un gros accident ou mort d 'homme va bien voir qui va porte zot fardeau ah oui j' oublie ils ont des sindicats autant fourbe est sournois menteur que leur adhérents .

2.Posté par Zamal a la tête le 22/06/2022 21:25

Posté 1 ta oublié les avocats les profs les docteurs infirmiers etc... Mais bon tout ceux la préfère la coke qui est plus noble et sans odeurs 😉

3.Posté par Fidol Castre le 23/06/2022 06:19

Sur le secteur Est, un chauffeur de taxi a été contrôlé positif aux stupéfiants.


Pour devenir taximan, il y a un examen à passer. Ce n'est pas très difficile et c'est accessible à tous.
Ensuite, pour exploiter un taxi il faut une licence. Deux possibilités :

- acheter une licence à un type qui va à la retraite ou qui arrête
- attendre que la mairie créé de nouvelles licences.

Dans la deuxième solution, il y a une liste d'attente où les nervis, les kaniars, les colleurs d'affiches sont prioritaires. C'est de la corruption totale. D'où le fait de retrouver des zamaliens au volant. Mais nous avons le système que nous méritons.

4.Posté par Phil le 23/06/2022 06:26

Poste 1 et 2 pas faut même sur les chantiers des odeurs douteuse mmais bon c'est l'époque des junkies a tout les niveaux et toute profession

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes