MENU ZINFOS
Société

Un masque jetable met plus de 400 ans à se décomposer


Par - Publié le Mardi 26 Mai 2020 à 14:20 | Lu 1440 fois

Ils disparaîtront après nous. Les masques jetables ont une durée de décomposition estimée entre 400 ans et 450 ans. Et même après leur dégradation, les molécules de polypropylène (un polymère qui s'apparente à du plastique) qu'ils contiennent continueront à constituer une pollution. 

De quoi faire redouter un désastre environnemental, ces dispositifs n'étant pour l'heure pas recyclables, et pourtant utilisés en masse au quatre coins du globe, de manière accrue depuis la crise du Covid-19.

Et ce ne sont pas les seuls déchets à participer à ce fléau. Les gants (qui peuvent d'ailleurs être confondus avec des méduses ou d'autres types d'aliments par les tortues marines), et les lingettes, surutilisés depuis plusieurs semaines, font notamment partie du problème. Autant d'éléments qui risquent d'intensifier les dégâts déjà subis par notre planète, comme la pollution des océans.
"Jetable" et "propre" ne sont pas synonymes

Une vidéo capturée en Méditerranée en montre d'ailleurs déjà les premiers effets. "Ça vous dit, cet été, de vous baigner avec le Covid-19 ?", interpelle Laurent Lombard, fondateur de l'association "Opération mer propre", à l'origine de ces images qui font froid dans le dos (voir vidéo ci-dessous).

Dans ce contexte, l’ONG ZeroWaste appelle à réduire la part d’équipements médicaux non lavables dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. "Le recours au jetable, dans l’urgence du début de la crise sanitaire, semble se transformer en une nouvelle normalité, sans que la question des alternatives possibles soit posée", tire-t-elle la sonnette d'alarme, rappelant que "jetable" et "propre" ne sont pas synonymes, et qu'"une surface peut être rendue propre sans passer par l'usage unique."

Donc à moins d'y être obligé, comme c'est le cas des soignants ou des malades, mieux vaut préférer un masque en tissu au masque jetable, et ne pas utiliser de lingettes ou de gants lorsque les circonstances ne les rendent pas obligatoires. Et en cas d'utilisation, au cas où il soit nécessaire de le préciser, il est impératif de les jeter dans une poubelle (enfermés dans un sac dédié), et non dans la nature. Car le plastique, c'est vraiment pas fantastique.

 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Isis le 26/05/2020 15:23

C'est pour ça qu'il y a des idiot(e)s de service qui ont ordonné le port de ce genre de masques... Merci, grand merci à eux ! Quand est-ce que les gens vont se réveiller et comprendre que le port de masque ne sert qu'à nous museler et non nous protéger d'un quelconque virus ??? Depuis que je suis née, je n'ai jamais vécu ce que l'on nous a fait vivre depuis 2 mois : confinement puis déconfinement avec obligation de porter un masque... Triste France... M'enfin, Trump, homme intelligent, est en train de remettre bon ordre quant à cette fausse pandémie, ces faux chiffres donnés par l'OMS et surtout le fait que Gates qui n'est qu'un informaticien, achète des vaccins pour vacciner la population du monde entier ! Est-il médecin pour le faire ???

2.Posté par francais le 26/05/2020 17:14

tiens juste a signaler qu'il serait temps de dire que les masques vont polluer la Terre
les 1,300 milliard de chinois en utilisent combien par an?? et depuis combien d'années ??
ET PERSONNE POUR LEUR DIRE BIEN SUR EUX QUI SONT LES PLUS GROS POLLUEURS AU MONDE !!!!!!!

3.Posté par IXE le 26/05/2020 22:04

1.Posté par Isis

Vous devriez travailler à la cellule Covid du CHU, juste pour vous confronter à certaines réalités.



4.Posté par Louis Pariot le 27/05/2020 02:24

Oh la la ZeroMachin alerte : un mask à la mer ! Mais on oublie que néna un tacon de cochonneries ailleurs... Allons zero machin chose okip des carcasses auto, des bidons huile èk cochonneries jetées partout !

5.Posté par IXE le 27/05/2020 07:47

2.Posté par francais

La responsabilisation passe aussi par la sanction. Beaucoup ignorent que leur ADN reste sur le masque jetté dans la nature...

Il est vrai que nous sommes souvent injustement taxés pour la pollution des autres. Que dire des règles phytosanitaires drastiques auxquelles nous sommes également soumis et qui ne concernent pas les produits importés ? Comparez la taille des légumes, c'est incroyable !

6.Posté par Ti Tangue zilé zone le 27/05/2020 06:41

Post IXE fallait écouter le Pr Raoult hier soir ...post 1 à raison

7.Posté par L'Ardéchoise le 27/05/2020 08:58

Merci, IXE.
Et je rajouterai : une journée complète sans masque ni protection à accompagner les soignants dans un service de réa intensive pour ceux qui font des complications graves à la Covid , Isis en compagnie de Thanatos...

8.Posté par IXE le 27/05/2020 17:23

7.Posté par L'Ardéchoise

Oui,
la circonstance que nous soyons relativement épargnés (je dis bien relativement) n'est effectivement pas un prétexte pour céder au déni.
Le Charon veille, prudence ...

(L'Isis d'ici se ressaisira, je le souhaite. Qu'elle vérifie la situation en Amérique du sud)

---

6.Posté par Ti Tangue zilé zone

Merci pour l'information. Je ne peux pas critiquer ce médecin car il pense bien faire et son expérience dans ce domaine plaide en sa faveur.
Il préconise l'hydroxychloroquine dès l'apparition des symptômes, alors que la contre-mesure attend le stade critique. Il est très possible que l'épidémie se termine d'elle-même mais, déconfinement oblige, beaucoup de personnes ne l'ont pas encore contractée. Ce qui peut poser problème.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes