Faits-divers

Un marin indien blessé par deux coups de couteau sur un pétrolier évacué vers La Réunion

Mardi 5 Février 2019 - 14:55

Image d'illustration
Image d'illustration
Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion a été alerté le lundi 4 février 2019 à 09H35 (heure locale La Réunion) par le pétrolier STI GUARD battant pavillon Îles Marshall de la présence à bord d’un blessé en état critique suite à une rixe à bord, indique la préfecture.

"L’assaillant est rapidement maîtrisé par le bord et mis en isolement. Au moment de l’alerte, le navire se situait dans le sud-ouest de La Réunion par 300 milles nautiques (555 km) hors de portée d’hélicoptère."

Le marin de nationalité indienne occupant les fonctions de commandant a été blessé au thorax. Des blessures occasionnées par deux coups de couteau. Une évacuation vers un centre de soins était donc nécessaire. Le navire à destination de Singapour est dérouté immédiatement sur l’île de La Réunion et les premiers soins sont donnés par l’équipage sur les conseils du médecin du CCMM afin de stabiliser le blessé. Des points de contacts régulier sont réalisés avec le bord, la chaîne médicale et le représentant de la compagnie basé en Inde.

L’évacuation médicalisée étant privilégiée, le CROSS planifie la séquence de sauvetage par moyen héliporté en lien avec la section aérienne de gendarmerie nationale (SAG), le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) et le SAMU de coordination médicale maritime de La Réunion. La jonction entre le pétrolier et l’hélicoptère "BRAVO OSCAR" de la SAG (CORG) s’est déroulée vers 06H00 ce matin à 20 milles nautiques (37 kms) dans l’ouest de l’île. L’équipe médicale a été treuillée sur le pétrolier pour conditionnement et récupération du blessé dans des conditions météorologiques favorables. L’hélicoptère de la SAG s’est posé au CHU Félix Guyon (hôpital de Bellepierre) vers 07H30 pour prise en charge du blessé.

Une relève d’équipage sera réalisée ce jour à bord du navire STI GUARD par la vedette SNSM de Saint-Gilles aux abords de l’île. Ce dramatique événement ayant eu lieu dans les eaux internationales, l’État du pavillon est en charge de l’enquête et des suites judiciaires qui seront données.

Cette opération illustre une nouvelle fois la qualité de la chaîne médicale en mer assurée par les acteurs du sauvetage de la Réunion. Le sang-froid du chef mécanicien du navire STI GUARD en charge des soins à bord et le professionnalisme de l’équipage de la SAG sont à souligner.
N.P
Lu 2289 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter