Faits-divers

Un jeune touriste chute mortellement sur le sentier de Bras Rouge

Lundi 5 Février 2018 - 08:04

Le drame s’est produit ce dimanche vers 11h sur le sentier de Bras Rouge à Cilaos. Arrivé en haut de la cascade, un membre du groupe de touristes métropolitains manque à l’appel. Le PGHM est envoyé sur place. Le corps du jeune randonneur de 19 ans est retrouvé sans vie 30 m en contrebas. 

Une autopsie est prévue demain. La piste accidentelle est privilégiée, indique la presse écrite. 

L’accès au sentier est interdit par arrêté préfectoral depuis le passage de Berguitta. 
N.P
Lu 7723 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/02/2018 11:21

*Un "groupe de touristes métropolitains" ?

*Et il n'y avait pas un guide-accompagnateur-peï avec eux ?

*Que fait l'IRT pour PRÉVENIR ce genre de "drames" ???

2.Posté par papang le 05/02/2018 12:41

Mme Juliette Juliette CARANTA-PAVARD, vous vous demandez "que fait l'IRT pour prévenir ce genre de drame?". Peut-être avez-vous manqué la dernière phrase de l'article: "L’accès au sentier est interdit par arrêté préfectoral depuis le passage de Berguitta.".
Ces touristes ont choisi de prendre un risque en empruntant un sentier malgré l'interdiction (ce n'est pas un jugement mais un constat). Ni l'IRT ni aucune autre institution ne peut donc être tenue pour responsable lorsque des adultes en pleine possession de leurs moyens font le choix délibéré d'ignorer une interdiction officielle et de se mettre en danger. C'est extrêmement triste et cela arrive partout et tout le temps. Aux individus de se conscientiser et de se responsabiliser, mais l'erreur est humaine, surtout quand on a 19 ans...
Sincères condoléances à la famille de ce jeune homme.

3.Posté par blablabla, ouhin, ouhin, ouhin le 05/02/2018 13:26

julliette ferme ta bouche. c'est a cause de pleureuses comme toi qu'on des guides obligatoires pour aller au volcan , ou obligation de payer un "professionel" pour aller se baigner dans la mer.

4.Posté par DOGOUNET le 05/02/2018 13:36

L'IRT lé pa la ek sa...même si ce n'est pas le 1er mort à cet endroit (berges glissantes...) ! Ils préparent le salon du tourisme à...Paris ! Fouassin et ses sbires vont encore se la couler douce sur le dos de la bête.

5.Posté par Zoro le 05/02/2018 13:39

Juliette C pourquoi IRT si bande touriste y veut y trouve zinfo ! il manquerais plus que ça que IRT soit mit en cause !! Les gens sont responsable de leurs actes !

6.Posté par justedubonsens le 05/02/2018 15:20

Ce n'est certainement pas sur le sentier fermé ou non qu'il a pu faire une chute de 30M. Il était certainement à l'aplomb de la cascade, le point de vue dominant rive gauche. Si la roche est mouillée elle est extrêmement glissante et une chute est vite arrivée !
Alors toujours vouloir un responsable pour les actes des uns et des autres finit par faire chier le moun ! Et priver tout un chacun de liberté. Alors assez les grincheux (ses). Que chacun assume ses actes !!!

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 05/02/2018 16:11

*Le côté laconique de cet "article" m'interpelle...

*Pas vous ?

8.Posté par blablabla, ouhin, ouhin, ouhin le 05/02/2018 21:07

juliette 5 minutes de petite philosophie du risque sur france inter ce jour à ecouter et a mediter avant d'ecrire des conneries.

9.Posté par la petite philosophie le 05/02/2018 21:15

on dira facilement de qq qui a été imprudent qu'il a été irresponsable.

Mais de l'autte coté celui qui veut tout prévoir, celui qui au nom de la prudence multiplie les précautions revient à tout faire pour pas se retrouver tenu responsable. Prudence et précautions se retrouvent dans le soucis de limiter les risques et par conséquent de limiter l'action, l'exploration et finalement une certaine audace et une certaine créativité.

10.Posté par Tirandoneur le 06/02/2018 07:32 (depuis mobile)

Sentier fermé ou pas le danger est permanent sur la cascade de bras rouge. En montagne le danger est là on peut rien contre cela. Il faut juste essayer d’être un peu plus prudent!!!!!!!!

11.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 06/02/2018 10:05

*La Réunion, championne friande des "Ladi-Lafé", évite CE sujet...

*La frilosité des médias-peï a quelque chose de troublant.

*Même la rubrique "Vite dit-Vite lu" du Quotidien reste muette...

*Zinfos - le journal "qui ose" - publie cet "article", qui dit clairement:

*"CIRCULEZ ! - Y a rien à savoir !"

*Un mort, une autopsie et ... pas d'enquête ??

12.Posté par tirandoneur le 06/02/2018 12:58

Juliette CARANTA-PAVARD qui vous dit qu'une enquête ne sera pas ouverte puisque une autopsie et l'audition des personnes présentes sur le lieu est en cours. Arrêt de faire la bout avant la pluie tu te permet de critiquer les autres s'est toi qui fait le "Ladi-Lafé".... Comme i dit en créole TORTUE VOIT PAS SA QUEUE!!!!!!!!!!

13.Posté par kraz le 06/02/2018 13:32

Semaine dernière j'étais dans Mafate, un couple est parti vers la roche ancrée sentier fermé. Je les ai prévenu que il y a risque de crue, et des travailleurs sur place parlaient d'éboulis.
Ils hésitaient, sont partis en me disant qu'il ferait demi-tour si ça craint. Il était loin d'avoir l'insouciance du jeune âge, mais voilà il manque pas de têtes dures que ce soit les locaux ou touristes, qui bravent les dangers.
Quand quelque chose arrive faut pas trop s'étonner ensuite.

@3 pour le volcan c'est aussi à cause de tout ceux qui font n'importe quoi (dont des locaux) comme allez le plus proche possible de l'éruption, risquer leurs vies et celles des secours, sans compter les touristes automatiquement suivent le mouvement. Et si il y a un souci ils vont venir se plaindre direct auprès des autorités, je comprends pourquoi la préfecture se décharge de toute responsabilité en 'interdisant'. Un policier rencontrer lors de la dernière éruption me parlait du jeune qui était tomber dans la crevasse en 2007 je crois il y était d'ailleurs, à cette époque c'était pas encore trop strict pdt les périodes d'éruption. Suite à ça les parents ont mis la responsabilité sur les autorités compétentes et porter l'affaire au tribunal etc. Bref la conclusion on connaît pas, mais voilà c'était la faute à pas de chances aussi fallait que ça tombe sur lui et pourtant il était à 1-2 mètres du balisage...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 11:07 2 ans de prison pour un casseur du Promocash