MENU ZINFOS
National

Un jeune maître stagiaire relate son agression par un élève de CM2


- Publié le Mercredi 9 Septembre 2015 à 14:24 | Lu 6031 fois

Un jeune professeur des écoles stagiaire et travaillant en zone d'éducation prioritaire (ZEP) a relaté, dans l'émission "Infrarouge" diffusée par France 2 mardi, comment il a été l'objet d'une violente agression de la part d'un élève de CM2.

Il évoquait les faits lors d'une séance de formation pour les maîtres apprentis qui est programmée chaque semaine dans le cursus.

"C'est la première fois que je me fais frapper par un élève, vraiment violemment. (...) Un pain en pleine tête, vraiment voulu. Ça fait bizarre", a-t-il précisé. "Je lui ai demandé s'il réalisait ce qu'il venait de faire", raconte-il. "Il m'a répondu: -'T'es pas mon père, t'as rien à me dire'".

 





1.Posté par J'adore.... le 09/09/2015 16:08

Réponse de la collègue "tuteur" : "C'est normal, car on prend ça personnellement..." Eh oui madame, quand on se ramasse un pain dans la gueule on a tendance à prendre ça "personnellement" !!
Faudrait interdire "psychologie magazine" à certaines professions ou autre manière de la dire : connerie quand tu nous tiens....

2.Posté par Nut le 09/09/2015 16:15

Le respect de l'autre n'est plus appris par les parents... De ce fait, ça se répercute sur les enfants et leurs études.

3.Posté par Zarbi le 09/09/2015 16:42

Il faut IMPERATIVEMENT préciser l'origine de la racaille en herbe , moi je vais le faire sans risque de me tromper : c'est de l'afro-maghrébin . ( ne pas préciser les choses ajoute aux malheurs du monde ) .
Cessez de vouloir demeurer dans le politiquement correct , toujours le flou - entretenu - autour de ces racailles des banlieues pourries ( ZEP ... tu parles ! ) .
Ce débutant n'a pas fini d'être humilié ( dame , allez vous plaindre à l'EN et vous serez étouffer par la hiérarchie : pas de vagues on vous dit ) , peut être ira t'il faire un "stage" à la Verrière ?
Article à rapprocher de l'inquiétude exprimée par ces novices auprès de Mme Dindar en Juillet ; appréhension justifiée quant à l'immersion dans ce zoo qu'est devenue l'EN en ZEP !

4.Posté par noe le 09/09/2015 17:03

L'école doit être "bienveillante" envers les élèves qui lui sont confiés !
La gestion d'une classe , des conflits comme les apprentissages ... ça s'apprend tous les jours !
Il faut tj être "positif" !
Le "maître d'antan , n'existe plus ... on ne règle pas la discipline avec des coups de règle sur les doigts tendus , les claques et autres coups de ceinture ... seul le dialogue prime ...
Les familles mono parentales sont légion et il faut savoir "éduquer" avec le sourire !

5.Posté par Zarbi le 09/09/2015 20:43

@ - 4 . Mon pauvre noe je t'imagine en immersion toute la journée parmi cette faune ... le dialogue prime ! Et "pan" dans les dents , ou au moment de prendre ta voiture au parking : scheiss , deux pneus crevés .
Ha oui le dialogue avec ta coupette de champagne le soir pour avaler ton Tranxène ou autres benzodiazépines .
Ce prof stagiaire ( instituteur ) repoussera en frémissant cette révélation dont il vient de bénéficier : il continuera à voter à gôôche .

6.Posté par jojo le 09/09/2015 21:41

Moi même enseignante depuis de nombreuses années, je ne peux qu'être consternée par le vécu ce jeune prof. et demain, que fera-t-il? une dépression? une démission??
Aujourd'hui les jeunes enseignants sont lâchés dans la nature avec un tuteur de temps en temps. Beaucoup d'entre eux ne savent pas à quoi ressemble une classe avec tout l'administratif à gérer (et ça ce sont des heures qu'on ne compte pas) mais surtout se confronte à ce qu'est une classe aujourd'hui. Les enfants sont en perte de repères , il n'y a plus de respect de l'adulte et on se trouve démuni face à des situations qui nous dépassent, comme celle qu'il a vécu. Le système scolaire français est malade et la formation de ses enseignants ne va guère mieux! N'oublions pas que c'est à nous que revient le charge d'en faire des citoyens éclairés mais nous n'avons pas toutes les cartes en main hélas!! bon courage aux jeunes profs et surtout libérez vous, parlez en autour de vous, ne restez pas seuls!!!

7.Posté par JChretien le 09/09/2015 21:52

Et dire qu'à la Réunion les enseignants se plaignent !
Ils ne savent pas apprécier leur bonheur, et ne s'en sortent pas, devant le moindre petit problème..
Il n'y a que ceux qui sont passés par la case métropole qui savent l'apprécier.

8.Posté par Zarbi le 09/09/2015 23:20

@ - 6 . D'accord avec vous ; démission des parents + laxisme de la société + lâcheté de la hiérarchie + délires des "pédagogistes" = naufrage du systême éducatif français .

9.Posté par moin mi pense que… le 10/09/2015 02:40

Je suis assez surpris que l'on envoie des jeunes professeurs sans expérience pédagogique dans les ZEP, donc public par essence difficile.
Si on veut dégoûter un jeune enseignant , c'est ce qui faut faire.
Et pour les élèves, au delà du contexte environnemental difficile, les chances de s'en sortir sont moindres et on arrive forcément au contraire de l'objectif initial; aider ces jeunes en difficultés.
Ne serait il pas plus judicieux d'envoyer au contraire des pédagogues plus expérimentés avec d'autres méthodes conventionneles vouées souvent à l'échec ?

10.Posté par môvélang le 10/09/2015 09:17

à la télé hier, ou ptet avant hier même , j'ai vu la fin d'un film où un élève de CM2 amoureux de sa maitresse qu'elle va se marier, il va voir le futur et le provoque un duel, jusqu'à la mort, le futur marié joue le jeu et va au lieu de rendez-vous, , le jeune arrive avec dans son sac un révolver, impossible de savoir s'il est vrai, son père est policier, fonction confirmé par la maitresse qui entre temps est arrivé et laisse le gamin faire, il tire et le futur époux tombe, , il n'est pas mort, c'était un revolver avait des balle à blanc ou un faux.
l'ex mort dit qu'il va le dénoncer, la maitresse dit si tu fais çà, je dirais que tu TRIPOTES les enfants.
c'était un film, mais voilà comment on apprend aux enfants à tuer et surtout comment rester impuni, la pédophilie, l'arme fatale!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes