Justice

"Un homme bon" devant le tribunal, condamné pour avoir tué

Mardi 30 Janvier 2018 - 17:58

Gaël P. n’est pas le genre de personne qu’on a l’habitude de voir à la barre du tribunal correctionnel de Champ Fleuri. Timide, poli, pas sur de lui, le casier judiciaire vierge… Et pourtant, il a tué quelqu’un.
 
Cet homme de 28 ans, handicapé, était à vélo le 12 juillet 2017 à 7h rue Marcel Hoarau à Sainte-Clotilde, comme tous les matins, pour se rendre au travail. La rue étant en pente, il descend à une vitesse importante, passe par le parking du centre médical qui fait l’angle, puis rejoint la rue de la Guadeloupe… Et c’est là qu’il se retrouve face à trois dames en pleine marche matinale. Il percute l’une d’entre elles, de face, qui tombe sur la tête. Une autre est blessée au visage. Celle qui se retrouve au sol, 73 ans, inconsciente, mourra peu de temps après des suites de ses blessures : un traumatisme crânien empiré par une leucémie qui facilite l’apparition d’hémorragies.
 
Ce que retiennent les amies de la victime, c’est que le jeune homme s’est relevé, s’est précipité vers elles en pleurant avant d’appeler les secours. Il appellera ensuite son employeur pour le prévenir de son absence, puis sa mère chez qui il vit. "Il y en a qui font des choses horribles et qui se tirent", rappelle son avocat, Me Rémi Boniface. Il affirme également que son client a un léger retard mental. C’est peut-être cela qui le rend si honnête et si "innocent", cet homme pourrait faire penser à John Coffey de la Ligne Verte. Les dames l’auraient d’ailleurs toujours vu rouler aussi vite dans le quartier. Et à son avocat qui lui demande s’il roule à une vitesse excessive, encore aujourd’hui, il répond "oui". "Il dit oui à tout, explique Me Boniface, le tribunal va devoir le protéger de lui-même". Mais aujourd’hui, il a un casque…
 
Selon la défense, des circonstances "exceptionnelles" auraient donc causé la mort de cette dame : une rue en pente, un parking pas interdit, l’absence d’un trottoir forçant les piétons à emprunter la chaussée et bien évidemment ce cycliste… D’où sa demande de relaxe. Ce jeune homme qui s’est rendu aux obsèques de la victime dit parfois ne pas dormir et faire des cauchemars. Ce serait cela, sa peine. Mais ce n'est pas suffisant pour la procureure qui requiert 11 mois de sursis.
 
La famille elle-même ne peut pas trop lui en vouloir. "Sans haine ou arrière pensée mais beaucoup d’interrogations", affirme l’avocate de la famille, Me Frédérique Fayette. La deuxième victime n’a pas porté plainte mais s’est constituée partie civile sans même en connaître la signification.
 
Il a néanmoins été condamné à 10 mois de sursis.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 7090 fois



1.Posté par Veridik le 30/01/2018 18:19 (depuis mobile)

Et il aurait fallu quoi a la procureure alors?

2.Posté par Choupette le 30/01/2018 18:26

Un mauvais concours de circonstances pour tous ces gens bons ... .

3.Posté par TICOQ le 30/01/2018 18:41

Dans le cas présent, le bras de la Justice a été juste.

4.Posté par cmoin le 30/01/2018 18:43

Honteux 10ans pour avoir tué quelqu'un!
Perpétuité,fallait contrôler son vélo.

5.Posté par paulux le 30/01/2018 19:42

Pas de trottoir à cet endroit là, et personne n'a pensé a appeler la commune en responsabilité?

6.Posté par Dadou le 30/01/2018 20:05

Certains ivrognes tuent les innocents et ont des peines ridicules !

7.Posté par cmoin le 30/01/2018 20:20

*10mois

8.Posté par loyada le 30/01/2018 22:02

le vrai visage de la justice !! condamner une personne qui, pour une fois regrette sincerement son geste, quel que soit son état il l a fait !! comme le dise certains si il s 'etait agi d un ivrogne , il aurait été acquitté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par FRANCIS BACK le 31/01/2018 00:36

Bravo pour ce jugement sur des faits regrettés et totalement involontaires, un accident quoi, il faudrait qu'elle soit tout aussi compétente et non indulgente sur des méfaits commis volontairement et qui nuisent à un "certain idéal" commun de notre société !!

10.Posté par Bonne décision le 31/01/2018 06:26

Je trouve au contraire que la Justice est bien passée et a été bien rendue, pour une fois.

Une condamnation de principe, car il y a eu décès d'une personne et ce n'est pas rien (homicide involontaire),comme dans le cas d'accidents de voitures ou autres), et l'auteur des faits, même s'il semblerait avoir un retard mental, savait ce qu'il faisait. Mais il ne fera pas de prison, suite à sa folle allure en vélo ayant occasionné cet accident, avec des victimes qui savaient qu'il roulait vite.

A souligner aussi des comportements humains de toutes parts dignes de respect.

Non, bonne décision !

11.Posté par titi974 le 31/01/2018 07:24

Tout à fait d accord avec les post 6 et 8 quand on voit les peines ridicules de certains ivrognes qui se barrent s en appeler les secours on se dit que cette justice est vraiment à revoir de fond en comble....

12.Posté par Jacques le 31/01/2018 09:39

Sans défendre le cycliste, bien trop souvent certains piétons ont tendance à ne pas s'assurer de pouvoir traverser, on fait confiance à l'absence de bruit pour traverser.

Il m'est arrivé de traverser ainsi, et de manquer à quelques millimètres de me faire percuter par un cycliste, eh bien maintenant je suis sur mes gardes.

C'est un bête accident, qui peut arriver à n'importe qui, personne n'est coupable ce coup là.

Mes condoléances aux proches des victimes.

13.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 31/01/2018 09:48

Post 5 :
Le parking ou il y a eu l'accident est privé, donc la commune n'a rien à voir dans cette affaire.
En suite il roulait vite mais à cette endroit précis il est obligé de freiner pour tourner à droite.
Tous les vélos qui prennent cette direction font exactement comme ce jeune homme donc c'est vraiment faute à pas de chance.
Pour moi il aurait dû être aquitté l'avocat du jeune homme a été mauvais, il n'a pas su défendre correctement ce jeune homme.
Pour finir avec cette triste histoire je suis ami de la 2 ème personne et quand elle m'a raconté ce qui lui était arrivé je me suis dit que cela aurait pu être moi sur le vélo car il m'arrive souvent de prendre ce trajet.
SIC

14.Posté par Marie le 31/01/2018 11:41

c'est la faute à pas de chance pour ce jeune homme et la victime , il a eu un comportement "loyal" et assumé les faits, en plus c'est quelqu'un qui est inséré socialement, honnête de surcroit, alors souhaitons lui ce qu'il y a de meilleur pour l'avenir, courage à vous jeune homme!

15.Posté par cimendef le 31/01/2018 15:20

Avec cmoin c'est plus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >