MENU ZINFOS
National

Un gendarme tué par un automobiliste en Ariège


- Publié le Dimanche 27 Novembre 2016 à 16:34

Un gendarme tué par un automobiliste en Ariège
Un gendarme a été tué lors d’un contrôle routier en Ariège, dans la nuit de samedi à dimanche, par un délinquant. Les faits se sont passés entre les communes d’Ussat et Tarascon-sur-Ariège, selon Lisa Bergereau, procureure de la République.

Samedi vers 23h15, une patrouille de deux gendarmes revenait d’une intervention quand ils ont constaté le comportement suspect d’un automobiliste. Le major, 55 ans et son équipier, 48 ans, ont essayé d’intercepter le conducteur qui a aussitôt fait demi-tour, se retrouvant face-à-face avec le véhicule de la gendarmerie.

Le directeur de gendarmerie est sorti de son véhicule quand " le véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre ", raconte le général Bernard Clouzot. Le commandant de la région raconte que le gendarme, père de deux enfants, a été transporté en hélicoptère à l’hôpital Purpan à Toulouse. Il est mort dans l’établissement cinq heures plus tard. 

Déjà connu des services de police pour des délits mineurs, l’automobiliste a été interpellé et placé en garde à vue, ajoute la procureure de la République. Les enquêteurs avancent un "acte délibéré ".

Bernard Cazeneuve a mentionné un acte odieux. " Les gendarmes, comme les policiers, exposent leur vie pour protéger celle des autres. Ils méritent le respect et la gratitude de tous nos concitoyens ", a déclaré le ministre de l’Intérieur dans un communiqué.




1.Posté par Pamphlétaire le 27/11/2016 20:14

L'article du Monde étant repris par Zinfos, je mets les commentaires du Monde :

JP4921 27/11/2016 - 15h40
Plusieurs quotidiens indiquent à propos du chauffard parmi ses "délits plutôt mineurs": viol sur mineur. Alors que Le Monde fait large place aux débats sur la prescription en matière de viol, qui biaise l'information ? Le Monde ou ses confrères?

affreux jojo 27/11/2016 - 16h02
Dans le même esprit, à moins de 3 meurtres je propose que l'on ne parle plus ici de récidiviste, c'est traumatisant pour l'interpellé :)

JEAN-PIERRE WELEMANE 27/11/2016 - 15h40
Peut être aurait-il dû le dégommer avant les sommations ?

PIERRE -MARIE MURAZ 27/11/2016 - 15h09
Un multirécidiviste , cela s'écrit : " un délinquant connu pour des délits plutôt mineurs" ....

kandubien 27/11/2016 - 15h00
Délits plutôt mineurs? Viol sur mineure, cambriolages, agressions... Décidément les sources du Monde sont à revoir.

rantanplan 27/11/2016 - 13h51
C'est juste le huitième pour 2016... Condoléances aux proches.

Au fait c'est dans ce département de l'Ariège que «L'émir blanc» d'Artigat en la personne de l’islamiste français, Olivier Core a donné des cours à Merah, Clain, etc. Peut être que ce chauffard venait de chez Olivier Core....

2.Posté par Pamphlétaire le 27/11/2016 20:50

Vous aurez rectifié vous-même soit Olivier Corel....

3.Posté par Pamphlétaire le 28/11/2016 07:06

La coquille de Zinfos que je n'ai pas décelée hier ou c'est un bug informatique de la nuit qui a fait "bouger" l'article : Ce qu'il y a dans l'article ci-dessus :

Le directeur de gendarmerie est sorti de son véhicule quand " le véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre ", raconte le général Bernard Clouzot. Le commandant de la région raconte que le gendarme, père de deux enfants, a été transporté en hélicoptère à l’hôpital Purpan à Toulouse. Il est mort dans l’établissement cinq heures plus tard.

Ce qui devrait être porté à la connaissance des lecteurs :

Les deux gendarmes, un major de 55 ans et un gendarme de 48 ans, ont alors suivi le véhicule, lequel a fait demi-tour, se retrouvant face à la voiture des gendarmes. Le major passager est sorti mais le « véhicule a délibérément foncé sur les gendarmes, a percuté le major qui est tombé à terre », a déclaré le général Bernard Clouzot, commandant de la région.

Le major grièvement blessé a été héliporté à l’hôpital Purpan à Toulouse où il est mort à 5 heures, a-t-il ajouté. Il était marié et père de deux enfants âgés de 23 et 25 ans. Le directeur de la gendarmerie devait se rendre à Toulouse puis à Tarascon-sur-Ariège dans l’après-midi

4.Posté par A mon avis le 28/11/2016 13:55

Pamphlétaire : En fin de compte, expliquez nous ce que vous voulez démontrer par vos copié/collés assortis de commentaires confus ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes