Outremer

Un gendarme traite les Guyanais de singes hurleurs, d'alcooliques et de paresseux

Lundi 7 Mai 2018 - 16:45

Un gendarme traite les Guyanais de singes hurleurs, d'alcooliques et de paresseux
Suite à une mission de trois mois en Guyane, un chef d'escadron de gendarmerie a eu des propos affligeant la population guyanaise. Pensant faire une "simple allégorie", le gendarme a déclaré "quelle faune exceptionnelle que tous ces singes hurleurs lançant autant de jurons que de parpaings pour marquer leur territoire, ces petits caïmans trempant jour et nuit dans l’alcool", comme l'ont révélé Le Monde et LCI.

Et pourtant face au sous-préfet, il ne s'arrête pas à là. Comme le rapporte l'AFP, il confie se réjouir "d’avoir pu aussi compter sur certains paresseux, très nombreux dans la région, dont la réactivité et l’envie de travailler n’ont d’égal que les résultats qu’ils obtiennent".

Suite à ce discours prononcé fin avril, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déclaré dimanche que de tels propos étaient "des propos inadmissibles et choquants". La gendarmerie a également qualifié ces paroles d'intolérables. Le chef d'escradon est donc visé par une procédure disciplinaire. 
Charline Bakowski
Lu 286 fois



1.Posté par Zarin le 13/05/2018 18:46

J'suis pas un imbécile moi, j'suis gendarme

Pardon Fernand Raynaud !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter