Faits-divers

Un facteur agressé au Port samedi: Pas de courrier ce lundi

Lundi 6 Mai 2019 - 15:04

Suite à l'agression d'un facteur ce samedi, le centre de tri Yvrin Pausé est à l'arrêt, les agents exerçant leur droit de retrait.


Un facteur agressé au Port samedi: Pas de courrier ce lundi
Samedi, vers midi, un facteur du Port s'est fait violemment agresser au pied d'une résidence rue du Général De Gaulle, aux alentours de midi. Aspergé de bombe lacrymogène et tabassé, l'homme, criant au secours, a reçu l'aide d'habitants de la résidence. Transporté au CHOR par les pompiers, le facteur s'est vu remettre 8 jours d'ITT.

Ce lundi, les agents du centre de tri Yvrin Pausé exercent leur droit de retrait, ainsi aucun courrier ne sera distribué ce lundi. Un CHSCT exceptionnel a été convoqué, les syndicats CGTR et UNSA exigent une réaction de la direction suite à l'agression de samedi, en la forme d'une communication quant à la tolérance zéro de la violence envers les agents de la Poste. Les syndicats exigent aussi qu'une cellule psychologique soit mise en place, les facteurs étant choqués de l'agression de leur collègue.

Loïc Désirée, de la CGTR, rapporte que les facteurs rencontrent des problèmes avec les chiens agressifs de certains usagers, et demande que la direction réagisse en sanctionnant les propriétaires indélicats d'une absence temporaire de distribution de courrier. A ce sujet, il a été décidé en CHSCT de prévenir la fourrière en cas de présence de chiens errants.

Suite au CHSCT de ce matin, la cellule psychologique est mise en place, et un partenariat avec la mairie du Port a été évoqué, dans le but de sécuriser les lieux où les agents se sentent en insécurité. 
B.A
Lu 6072 fois



1.Posté par Veridik le 06/05/2019 15:29 (depuis mobile)

Le caniard de service a reproché au facteur de faire son travail

2.Posté par maikouai le 06/05/2019 21:21

Facteur agressé,
Tout se délite, à ces types d’agressions insensées et stupides surtout vis à vis d’un personnel quasi indispensable pour le bien être de tous : pompier, facteur, soignant … la sanction envers les coupables de ces méfaits doivent être exemplaire. Puis il serait peut-être grand temps comme par le passé de refixer les limites du tolérable en matière de civisme, de respect de l’autre et surtout de la protection de nos jeunes contre les multiples agressions au quotidien qui se banalisent.
La liberté n’est pas de « vendre » à tout va…

3.Posté par Kiki le 06/05/2019 21:41 (depuis mobile)

Té mai oussa zot y crois à zot, hein ? Ziska factere y atac ? Zot lé ds le 93 ek la neize en moins, koué ? Lé dépasser de la couillonisme Té gratel n''a point rien po fait, okip à zot ek des ti bois zoué ds la m...e dont ! Y largu''dolo mm zot vié ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 08:48 Yonne: Un scootériste tué par un policier alcoolisé