MENU ZINFOS
National

Un enfant de 9 ans décède du syndrome de Kawasaki à Marseille


Par LG - Publié le Vendredi 15 Mai 2020 à 14:34 | Lu 4232 fois

Photo : Hôpitaux universitaires de Marseille Timone
Photo : Hôpitaux universitaires de Marseille Timone
Il s'agit du premier décès en France dû aux complications du syndrome de kawazaki, depuis le début de l'épidémie.

Santé publique France a annoncé qu'un garçon âgé de 9 ans est décédé samedi dernier après une semaine d'hospitalisation. "Il présentait une comorbidité neuro-développementale, après une maladie inflammatoire ayant atteint son coeur et qui était sans doute liée au Covid-19". L'enfant avait été pris en charge à Marseille, annonce le journal régional La Provence

Même si le rapport entre le coronavirus et la syndrome de Kawasaki n'a pas encore été établi scientifiquement depuis la pandémie du Covid, la résurgence de syndromes inflammatoires proches de cette pathologie rare interpelle. 

À titre de comparaison, seuls trois cas annuels sont recensés en moyenne chaque année dans la ville de Marseille. Depuis début mars, ce sont cinq enfants qui ont été admis à l'hôpital de la Timone pour cette pathologie qui provoque une inflammation des parois des vaisseaux sanguins. À l'échelle nationale, ce chiffre explose. 125 cas ont été recensés depuis le 1er mars. Parmi ces enfants atteints, 52% étaient atteints du Covid-19.

Si pour le professeur Fabrice Michel, chef du service de réanimation pédiatrique de l'hôpital de La Timone, le lien avec le coronavirus "semble cependant difficile à nier", il tient malgré tout à apaiser les inquiétudes suscitées par cette maladie. Interrogé par le journal La Provence, il indique qu'"il faut cependant rassurer les parents, tous les autres cas dont nous avons eu connaissance se sont remis, en quelques jours, après traitement à l’immunoglobulines."




1.Posté par Choupette le 15/05/2020 15:25

Pauvres parents.

2.Posté par Horace le 15/05/2020 16:03

En temps normal, cet article n'aurait pas été publié. Mais dès qu'on trouve un lien avec le Corona, il fait immédiatement en parler pour faire peur à la population. Même si on la rassure à la fin de l'article, le mal est fait.

3.Posté par tizozo le 15/05/2020 16:09

VOUS DÉFORMER L'INFO :COMME DIT DANS L'ARTICLE LE LIEN AVEC KAWASAKI N 'EST PAS ÉTABLI

4.Posté par tantine le 15/05/2020 17:29

il est là le lien avec le corona : https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/05/14/syndromes-inflammatoires-infantiles-le-lien-avec-le-covid-19-est-etabli_6039696_1651302.html


Un lien entre des syndromes inflammatoires chez les enfants et le Covid-19

Depuis le 1er mars, 125 cas de formes atypiques du syndrome de Kawasaki ont été recensés en France. Les enfants touchés avaient été infectés par le SARS-CoV-2 et sont en majorité d’origine africaine.

Par Pascale Santi Publié hier à 20h23, mis à jour à 10h19

Temps de Lecture 2 min.

Partage

Un nombre inattendu d’enfants ont été ou sont hospitalisés dans les services de réanimation pédiatrique pour des formes atypiques du syndrome de Kawasaki (maladie inflammatoire de type vascularite), dont plus de la moitié avec une myocardite aiguë (inflammation du myocarde, principal muscle du cœur), la plupart sans facteurs de risque identifiés. « Le lien entre ces syndromes hyperinflammatoires et le Covid-19 a été établi », nous explique le professeur Alexandre Belot, rhumato-pédiatre à l’hôpital Femme-mère-enfant de Lyon et chercheur qui anime le comité de pilotage sur ce registre qui recense tous ces cas avec Santé publique France (SPF).
Article réservé à nos abonnés Lire aussi « On s’est dit que ce n’était pas la peine dans ces conditions » : l’angoisse des parents avant la réouverture des écoles

Entre le 1er mars et le 11 mai, 125 cas de ce type ont été recensés en France, de 8 ans d’âge moyen. « Un garçon âgé de 9 ans, présentant une comorbidité surdéveloppementale, est décédé dans un tableau d’inflammation systémique avec myocardite », a précisé Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire, jeudi 14 mai. Tous ont eu une forme peu ou pas symptomatique du Covid-19 auparavant. Ces cas sont survenus quatre semaines après la grande vague de la pandémie, le pic ayant été constaté la semaine du 20 avril. Depuis, « le nombre de nouveaux cas signalés diminue de manière importante », précise SPF le 14 mai.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : questions autour d’une hausse de cas de syndromes inflammatoires infantiles

Les sociétés savantes de pédiatrie avaient lancé une alerte, le 27 avril. « La distribution géographique mime celle de la présence du virus », explique Alexandre Belot. Plus de la moitié des cas (58 %) ont été rapportés par la région Ile-de-France, précise SPF. Des syndromes similaires ont été retrouvés chez des enfants en Italie, en Espagne, en Suisse ou aux Etats-Unis.
« Kawasaki-like »

Les symptômes sont une altération importante de l’état général, une fièvre, une conjonctivite, des lèvres sèches, une éruption ressemblant à la scarlatine, de gros ganglions dans le cou, sans être présents en même temps. Tous ces enfants et adolescents ont un gros syndrome inflammatoire. On parle de « Kawasaki-like ». L’évolution de ces patients est à ce jour favorable dans la plupart des cas.

A l’instar des cas relevés au Royaume-Uni, une majorité de ces enfants ou adolescents sont originaires d’Afrique, des Antilles ou d’Afrique du Nord, évoquant une piste génétique probable, notent les médecins. « Une demande a été adressée à la Commission nationale de l’informatique et des libertés pour pouvoir recueillir l’origine ethnique, ce qui est sensible en France », explique Alexandre Belot.

Pour expliquer ces symptômes, atypiques, « deux hypothèses sont explorées : la piste génétique associée à une réponse immunitaire excessive qui conduit à l’inflammation et la piste du pathogène en étudiant les souches virales identifiées dans les cas de Kawasaki », poursuit le chercheur. De nombreuses questions demeurent sur ces tableaux cliniques atypiques, qui semblent correspondre à un syndrome postinfectieux Covid-19. Ces cas restent toutefois très rares au regard de la population pédiatrique.

5.Posté par Mary le 15/05/2020 19:11

Un décès avec une co morbidité associée et 2 autres directement par le covid 19 dont encore un décès avec une co morbidité, soit malheureusement pour le moment 3enfants sur les 27425 morts français, à la date du 14 mai...

Cet hiver il y a eu 10 enfants morts de la grippe en france et par exemple (cf. santé publique france : 40 décès d'enfants de divers maladies infectieuses l'hiver 2016...). Ferez vous vacciner vos enfants contre la grippe (possible à partir du 1er juin?!😉 ).

Que penser de la responsabilité du maire si un enfant décède de violence intrafamiliale ou d’un accident sur la voie publique à l’heure où il aurait dû être à l’école?, cause de décès statistiquement bien plus probable que par une contamination au covid 19 dans notre île!

Certainement au minimum morale, voir plus pour le ministère public et les associations de protection de l’enfance…
Surtout quand de nouvelles lois justes votées limitent la responsabilité pénale des élus concernant l’ouverture des écoles pour d’éventuelles contaminations à l’école (et d’ailleurs aucune signalée pour les enfants de soignants durant le confinement sur notre île, même lorsqu’il y a eu le plus grand nombre de cas autochtones).

Même au vu du contexte métropolitain, la société française de pédiatrie recommande la reprise de l’école…https://www.clicanoo.re/clicazot/Article/2020/05/12/Societe-francaise-d…

Ce n’est pas le problème de cette rentrée seulement, car comme vous l’avez dit, les épidémiologistes prévoient un prolongement de la pandémie jusqu’à l’été 2021 voir 2022 (cf. Le dernier des 6 topos de la séance du 8 mai de l’académie des sciences : https://www.academie-sciences.fr/fr/Seances-publiques/covid-19-seance-e…) et un vaccin pas avant 2021…Au mieux.

Nous avons la chance d’avoir seulement un ou deux cas autochtones par semaine depuis 3 semaines…et malgré un taux de tests bien supérieur à la métropole.
Et cette situation devrait perdurer tant que l’aéroport est contrôlé au minimum par confinement (cela a justement permis de limiter notre épidémie en mars!)

Ainsi il faudrait justement profiter de cette période très peu risquée pour habituer les enfants et enseignants à ces mesures préventives car actuellement des fautes d’hygiène ne porteront pas à conséquence !

Laissons donc SVP la liberté aux parents et enfants qui le souhaitent d’être de nouveau scolarisés,
pour respecter l’un des principes fondateurs de notre République: la liberté.

Voici le lien pour la pétition concernant l’ouverture des écoles réunionnaises:http://chng.it/KXtx7CcGgx

Bien cordialement

6.Posté par Mary le 15/05/2020 19:13

Pour le Kawasaki comme le rappelle Tantine, "L’évolution de ces patients est à ce jour favorable dans la plupart des cas."

7.Posté par Horace le 15/05/2020 19:36

Voici deux liens où un pédiatre parle du syndrome de Kawasaki

https://m.facebook.com/story/graphql_permalink/?graphql_id=UzpfSTQwMTU2MzY5NzEyNjA3Mjo1OTEzNjcyNTQ4MTIzODE%3D

https://m.facebook.com/story/graphql_permalink/?graphql_id=UzpfSTQwMTU2MzY5NzEyNjA3Mjo1OTM3NzYxNTc5MDQ4MjQ%3D

8.Posté par Kifkif le 15/05/2020 19:49

Votre diagnostic est faux.

9.Posté par DIDIER NAZE le 15/05/2020 20:19

La maladie de Kawasaki. ...toucherait ...PARTICULIÈREMENT. ....plus les enfants de moins de 5 ans....😕😐....une maladie inflammatoire. ...avec des complications cardiaques.....maladie qui est plus fréquente et important dans la population. ...asiatique. ...bon au delà de ça. ...Covid 19 ou Kawasaki !!???😕😨😩😥......on nous a tellement menti....depuis le début de cette crise !....

10.Posté par Domino le 15/05/2020 20:33

Saleté de maladie....

11.Posté par Mary le 15/05/2020 20:50

Un décès avec une co morbidité associée et 2 autres directement par le covid 19 dont encore un décès avec une co morbidité, soit malheureusement pour le moment 3enfants sur les 27425 morts français, à la date du 14 mai...

Cet hiver il y a eu 10 enfants morts de la grippe en france et par exemple (cf. santé publique france : 40 décès d'enfants de divers maladies infectieuses l'hiver 2016...). Ferez vous vacciner vos enfants contre la grippe (possible à partir du 1er juin?!😉 ).

Que penser de la responsabilité du maire si un enfant décède de violence intrafamiliale ou d’un accident sur la voie publique à l’heure où il aurait dû être à l’école?, cause de décès statistiquement bien plus probable que par une contamination au covid 19 dans notre île!

Certainement au minimum morale, voir plus pour le ministère public et les associations de protection de l’enfance…


Surtout quand de nouvelles lois justes votées limitent la responsabilité pénale des élus concernant l’ouverture des écoles pour d’éventuelles contaminations à l’école (et d’ailleurs aucune signalée pour les enfants de soignants durant le confinement sur notre île, même lorsqu’il y a eu le plus grand nombre de cas autochtones).
Même au vu du contexte métropolitain, la société française de pédiatrie recommande la reprise de l’école…https://www.clicanoo.re/clicazot/Article/2020/05/12/Societe-francaise-d…

Ce n’est pas le problème de cette rentrée seulement, car comme vous l’avez dit, les épidémiologistes prévoient un prolongement de la pandémie jusqu’à l’été 2021 voir 2022 (cf. Le dernier des 6 topos de la séance du 8 mai de l’académie des sciences : https://www.academie-sciences.fr/fr/Seances-publiques/covid-19-seance-e…) et un vaccin pas avant 2021…Au mieux.

Nous avons la chance d’avoir seulement un ou deux cas autochtones par semaine depuis 3 semaines…et malgré un taux de tests bien supérieur à la métropole.


Et cette situation devrait perdurer tant que l’aéroport est contrôlé au minimum par confinement (cela a justement permis de limiter notre épidémie en mars!)
Ainsi il faudrait justement profiter de cette période très peu risquée pour habituer les enfants et enseignants à ces mesures préventives car actuellement des fautes d’hygiène ne porteront pas à conséquence !

Laissons donc SVP la liberté aux parents et enfants qui le souhaitent d’être de nouveau scolarisés,
pour respecter l’un des principes fondateurs de notre République: la liberté.

Voici le lien pour la pétition concernant l’ouverture des écoles réunionnaises:http://chng.it/KXtx7CcGgx

Bien cordialement

12.Posté par spartacus974 le 16/05/2020 09:42

Pour certains,il est nécessaire d'entretenir la psychose pour préparer l'arrivée messianique du vaccin qui permettra la mise en place de l'identité numérique.La mort d'un enfant est lourde en charge émotionnelle et sa médiatisation à outrance relève de la manipulation mentale des masses .

13.Posté par polo974 le 16/05/2020 12:37

12.Posté par spartacus974 le 16/05/2020 09:42
"""
Pour certains,il est nécessaire d'entretenir la psychose pour préparer l'arrivée messianique du vaccin qui permettra la mise en place de l'identité numérique. ...
"""

Tu peux développer un peu, qu'on rigole un bon coup...

14.Posté par JORI le 16/05/2020 13:36

12.Posté par spartacus974 le 16/05/2020 09:42
" pour préparer l'arrivée messianique du vaccin qui permettra la mise en place de l'identité numérique", pourquoi attendre un improbable vaccin alors que bien d'autres existent déjà???.

15.Posté par spartacus974 le 16/05/2020 17:28

@jori:un improbable vaccin alors que bien d'autres existent déjà......Il y a certes des ébauches de vaccin,des projets encours mais rien de démontrer pour l'instant concernant l’efficacité et l'absence d'effets secondaires.Je suppose que vous exigerez une étude multicentrique randomisée en double aveugle avant d'approuver le moindre vaccin d'autant plus qu'il n'y a plus d'urgence car l'épidémie se termine.

Pour polo974:L'heure de la grosse claque est arrivée à condition de savoir lire et de comprendre cet article du Monde datant du19décembre 2019
https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html.Je sais c'est difficile à croire mais cela ne fera rire personne quand cela touchera vos gamins.

16.Posté par JORI le 16/05/2020 18:40

15. Spartacus974. Ah bon !, pour vous tous les vaccins obligatoires dès le bas âge seraient des "ébauches" de vaccins !! 😂 😂. Sur quel mot butez vous ? 😂 😂

17.Posté par spartacus974 le 16/05/2020 19:51

@JORI:pour rappel,l'article traite du décès d'un enfant suite au syndrome de Kawasaki que beaucoup attribuent au COVID19.Les médias alimentent donc la psychose au sujet de cette pandémie pour créer un climat qui favorisera une vaccination de masse .Je ne vois pas le rapport avec les autres vaccinations qui concernent des maladies qui n'ont pas le traitement médiatique dramatique du COVID.En créant un mouvement de panique dans la population,la sidération permettra de tout faire accepter à ceux qui seront terrorisés à l'idée d’attraper le COVID.Pour les autres,il sera bien difficile de leur faire accepter un vaccin sans avoir démontrer son efficacité et son innocuité,alors que l'épidémie sera terminée.

18.Posté par JORI le 17/05/2020 00:28

17. Spartacus974. Je comprends bien votre diversion mais ce n'est pas là dessus que je vous interpellais. Mais sur votre prétendue mise en place de l'identité numérique via le vaccin pour le covid. Je renouvelle ma question puisque vous semblez ne pas l'avoir comprise : avec tous les vaccins déjà existant, pourquoi attendre, comme vous le prêtendez, celui du covid pour mettre en place place cette identité numérique ?.😂 😂

19.Posté par JORI le 17/05/2020 08:46

17. Spartacus974. Je comprends bien votre diversion mais ce n'est pas là dessus que je vous interpellais. Mais sur votre prétendue mise en place de l'identité numérique via le vaccin pour le covid. Je renouvelle ma question puisque vous semblez ne pas l'avoir comprise : avec tous les vaccins déjà existant, pourquoi attendre, comme vous le prêtendez, celui du covid pour mettre en place place cette identité numérique ?.😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes