MENU ZINFOS
Faits-divers

Un employé du CCAS de Saint-André menacé de mort par un collègue


Ce 30 mars, dans la commune de Saint-André, un employé municipal déposait plainte à l'encontre d'un de ses collègue pour menaces de mort avec arme. Le mis en cause a été entendu par les policiers du commissariat de Saint-André dans le cadre d'une garde à vue.

Par - Publié le Vendredi 1 Avril 2022 à 06:00

Un employé du CCAS de Saint-André menacé de mort par un collègue
Les faits se sont déroulés ce mercredi 30 mars. Selon nos informations, un homme, employé municipal à la mairie de Saint-André, a déposé une plainte au commissariat pour menaces de mort avec arme.

Ses collègues l'avaient informé qu'un homme était venu à son poste de travail accompagné d'un autre individu "pour le tuer" selon leurs dires. L'individu aurait montré une sacoche indiquant qu'il y "aurait" une arme à feu à l'intérieur. 

Toujours selon nos informations, la personne menacée a précisé aux enquêteurs que son collègue lui avait déjà porté un coup de couteau il y a 8 ans de cela et qu'il avait failli perdre la vie. Faisant suite à ce dépôt de plainte, les hommes du commissariat de Saint-André sont partis à la recherche des deux individus défavorablement connus de leurs services. Ils ont été finalement interpellés le même jour à 18h30 à bord d'un véhicule dont la fouille a mis en évidence une carabine à air comprimé de calibre 4,5 de catégorie D. 

La réponse du CCAS l'énerve

Les deux hommes ont été entendus dans le cadre d'une garde à vue. L'employé de la commune qui a menacé son collègue a déclaré aux enquêteurs qu'il avait demandé un bon d'aide alimentaire auprès du CCAS où travaille la victime car il ne parvenait plus à s'acheter à manger. On lui avait répondu de monter un dossier, ce qui l'avait énervé. Il avait ensuite menacé de s'immoler s'il n'obtenait pas son bon. En revanche, il a réfuté toute menace envers son collègue. Il a reconnu que la carabine lui appartenait et qu'elle lui servait à tirer sur les rats. L'individu qui l'accompagnait a confirmé ses dires et a expliqué qu'il n'y avait pas d'arme dans sa sacoche. 

Selon différents témoignages, le mis en cause était alcoolisé au moment des faits. Ils ont également confirmé que l'homme avait menacé son collègue à plusieurs reprises de lui "tirer une balle dans la tête".

Jeudi soir le mis en cause était toujours en garde à vue alors que son comparse de circonstance a été libéré, aucune charge n'ayant été retenue contre lui. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le nerveux le 01/04/2022 08:42

Saint André y bouge oté. Ben oui alors. Y tourne vestern là bas. Rienk coup d'fusil

2.Posté par Mondié singnèr le 01/04/2022 08:47

Encore la mairie de Saint André, ça n'en finit pas dis donc, après les trafics de notes à l'examen au CDG, l'éviction d'employés pour la mise en place des connaissances, là on veut tuer parce-qu'on demande de remplir un dossier pour un bon alimentaire, il n'a qu'à vendre son fusil pour s'acheter à manger.

3.Posté par Davidgoliath le 01/04/2022 09:44

Le pedigree des employés communaux est parfois inquiétant. Encore un gros bras et petite cervelle !

4.Posté par Lulu le 01/04/2022 10:58

mais putain on embauche que des repris de justice dans nos collectivités???? Saint André, Saint-Benoit, Saint-Denis et Saint Louis ! par la faute de leurs élus qui ont tout fait pour pourrir ces collectivités avec leur vivier électoral ! Relevez le niveau si vous en êtes encore capable messieurs les responsables de rien...., .il y a des jeunes diplômés qui ne demandent qu'à bosser., arrêtez avec ces nervis gros bras à la cervelle atrophiée et au casier judiciaire surchargé!

5.Posté par papette le 01/04/2022 10:59

ou c est mal expliqué ou c est grave un collégue! donc il travaille alors pourquoi un bon pour manger??

6.Posté par Choupette le 01/04/2022 11:53

"il avait demandé un bon d'aide alimentaire auprès du CCAS ... car il ne parvenait plus à s'acheter à manger."
MAIS
il a du fric pour s'acheter "...une carabine à air comprimé de calibre 4,5 de catégorie D".

7.Posté par Question ? le 01/04/2022 14:52

"car il ne parvenait plus à s'acheter à manger."

Selon différents témoignages, le mis en cause était alcoolisé au moment des faits.
......................

Il ne peut plus s'acheter à manger mais peut s'acheter à boire ?

8.Posté par jojo le 01/04/2022 21:17

Oté zozo ! ... faut pas pousser la cariole trop loin ! .....

9.Posté par Olivier le 02/04/2022 03:26

Les gens sont trop faibles s'ils ne sont pas capables de remplir un dossier pour avancer dans la vie ou pour survivre, la Réunion i fé pitié !

10.Posté par Caisse des écoles le 02/04/2022 18:35

A koz Vira viré pour incompétence lé tjrs la méme ?Dann journal la mett li té incompétente, li la crie vira viré alors que li té avec vira apré c li que la fini viré.

Li té viré, li la reviré, li lé la même a koz sa mem mem ?

A li komand zemployés komela alor que vira viré té viré. Kossa sa ?

11.Posté par QBR974 le 03/04/2022 07:12

Énormément de souffrance au travail à la mairie de St André!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes