Océan Indien

Un éminent religieux des Comores risque la prison pour corruption autour de débits d'alcool

Lundi 2 Janvier 2012 - 10:23

Un éminent religieux des Comores risque la prison pour corruption autour de débits d'alcool
 
Pris la main dans le sac, si l'on peut dire… Saïd Abdallah Rifki, deuxième personnalité religieuse des Comores, où il était connu comme secrétaire général au Muftorat, a été confondu par les autorités comoriennes en pleine tentative de corruption sur un haut-fonctionnaire, selon Mayotte 1ère.

Le religieux accompagné d'un homme d'affaire aurait participé à un rendez-vous où l'équivalent de 4.000 euros ont été remis, sous le manteau, au directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur local, en vue de faire autoriser des débits de boissons. Or, le religieux était justement connu pour son opposition à l'alcool.

Le haut-fonctionnaire à qui était destinée l'enveloppe a lui-même alerté la police de la rencontre qui a ensuite conduit à l'arrestation du Secrétaire général du Muftorat compromis. Trois ans de prison ferme ont été requis à son encontre vendredi, une sanction lourde qui a tenu compte de la position du religieux incriminé.
.
Lu 1669 fois



1.Posté par noe2012 le 02/01/2012 09:26

"La religion n'est autre chose que l'ombre portée de l'univers sur l'intelligence humaine." Victor Hugo.

De plus peut-on dire aux autres :

"L'argent c'est mieux que la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières." (Woody Allen)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >