MENU ZINFOS
Faits-divers

Un couple devant la justice pour avoir enlevé leur enfant au Conseil départemental


Par - Publié le Vendredi 24 Mai 2019 à 18:00 | Lu 5135 fois

L'histoire est bien triste. Un couple se trouvait devant le tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce vendredi, en comparution immédiate. Leur petite fille de 4 ans a été placée il y a peu de temps au sein du service de protection de l’enfance du Conseil départemental.

Et mercredi, alors qu’ils se trouvaient à la Maison Départementale de Saint-André pour un rendez-vous avec leur enfant, ils sont repartis avec, sans autorisation. Lui, a distrait deux membres du personnel en leur jetant des tables dessus. Elle, s’est enfuie avec leur fille. Les parents ont passé la demi-journée avec leur petite avant de la ramener saine et sauve aux alentours de 16h. Les forces de l’ordre, pas sereines, recherchaient activement la petite famille. En effet, le couple aurait proféré des menaces de suicide au préalable.
 
"Pendant trois semaines, nous n’avons pas eu de nouvelles de notre enfant"
 
Si la détresse des parents se fait ressentir, on peut aisément comprendre pourquoi il est dans l’intérêt de l’enfant d’être pris en charge par les services du Département. La mère est handicapée, physiquement, mais souffre surtout de défaillances psychologiques. Selon le médecin, sa responsabilité pénale serait atténuée. Quant au mari, il devrait être sous traitement médical pour contrôler son impulsivité. Mais ce père de 50 ans qui tente de s’en sortir avec sa boîte de recyclage de métaux, aime sa femme - qu’il soigne au quotidien - ainsi que sa fille.
 
Maladroit, inquiet, il explique tant bien que mal : "Pendant trois semaines, nous n’avons pas eu de nouvelles de notre enfant malgré nos appels. Maintenant que je sais qu’elle est protégée, je promets de ne pas recommencer, je promets", assure-t-il à la cour en levant la main droite. La mère, assise sur une chaise faute de pouvoir tenir debout ajoute : "On aimerait des droits de visite plus fréquents".
 
Le couple, sans casier judiciaire, a demandé un délai pour préparer sa défense. Ils rentrent chez eux, sous contrôle judiciaire, en attendant d’être jugés le 17 juin prochain.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Modeste le 25/05/2019 13:10

c'est triste, j'espère que le tribunal sera clément avec eux, car il y en qui font pire que cela et qui ont des peines légères!
ils ont ramené l'enfant c'était juste pour "voler" un peu d'intimité pour être auprès de leur gamine! courage aux parents!

2.Posté par noe le 25/05/2019 14:46

« Un enfant endormi est bien le plus beau, le plus tendre et le plus plaisant spectacle qui puisse s’offrir à des yeux humains. » (S. Streuvels)
... Mais un enfant éveillé n’est pas non plus vilain à regarder.
Mais il a besoin que ses parents s'occupent vraiment de lui … sinon ….

3.Posté par Hoarau le 25/05/2019 20:55 (depuis mobile)

Personnellement s''''ils ont été capables de stratégie pour récupérer leur enfant c''''est qu''''ils sont capables de l''''éduquer au lieu de les sanctionner il serait plus humain de les aider

4.Posté par Hoarau le 26/05/2019 10:57 (depuis mobile)

De plus entre le foser de "terre rouge" et les parents pour moi le choix me paraît évident si les magistrats "regardent" un peu plus de près ce qui c'est passé

5.Posté par Kiki le 26/05/2019 14:20 (depuis mobile)

Pst 2 endormie com la p''tite "Rosalia Lombardo" ? Si leur enft a été placé par la protection de l''enfance, c bien pr une raison. Ils le confirme par leur geste inconscient. L''affection kils ont pr elle est insuffisante. Sécurité, protection. ..hum ?

6.Posté par Kiki le 26/05/2019 14:46 (depuis mobile)

Pst 2 je n''ai rien contre Streuvels mais cet aphorisme placé ds ce contexte m''interpelle, d''ou mon propos. Ne m''en tenez pas rigueur.

7.Posté par jacques le 27/05/2019 03:57

Trois semaines pour avoir des nouvelles!
Bien sûr entre les RTT, les absences maladies, les congés, les ponts, les formations, il n'y a pas trop de place pour le boulot..

8.Posté par Manu le 27/05/2019 20:07 (depuis mobile)

Voici notre service public 2019 dans sa splendeur ! Donnez nous le rapport concernant le placement des enfants et l impact sur leur devenir ! Nous serions ravis de voir qu en fait les placements abiment plus qu on ne le pense ! Dindar ou Melchior

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes