MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un contrat pour un renouveau culturel à Saint-Denis


Par Jean-Régis Ramsamy, Saint-Denis - Publié le Mardi 10 Mars 2020 à 16:45

Un constat s’impose, Saint-Denis n’a toujours pas basculé dans le 3e millénaire. L’offre culturelle se caractérise par une absence de projet et une grande incohérence. La politique culturelle est indigne d'une ville de près de 150.000 habitants qui a vocation à rayonner sur l'ensemble du territoire, communal et réunionnais, mais aussi dans la région. On érige ici ou là des lieux culturels, la  Cité des Arts, Médiathèque FM, la bibliothèque  A. Peters,.. sur un territoire qui dispose de deux Campus universitaires l’Université et l' Université Catholique et d'importants équipements culturels, le théâtre de Champ-Fleuri, la BDR , les musées, …Mais quels liens  entre toutes ces structures et outils? Des actions éclatées, sans cap ni souffle, donc sans dynamique et de surcroît  ignorant le plus souvent les créateurs et les nombreux acteurs associatifs qui se démènent  avec leurs difficultés. Or les associations constituent aussi un recours contre le manque d’emplois, d’activités, elles sont nombreuses à Saint-Denis. Mettons à leur disposition, une maison commune où elles pourraient accueillir le public, une boite aux lettres…

Didier Robert, la tête de liste le dit, le Téat de Champ-Fleuri peut toujours proposer des artistes de renom,  mais si on ne se préoccupe pas d'inscrire ces initiatives dans une véritable dynamique comment s'étonner que la majorité des dionysiens se sente exclus de ces actions culturelles ? Comment ne pas voir que nous accentuons le fossé entre élites et la population? Les tarifs sont-ils à la portée de toutes les bourses ? Nous ne sommes pas loin de l’analyse de l’historien Emmanuel Todd sur les élites. 

Il faudrait mettre fin à certaines manifestations dont le sens est incompréhensible, comme le Prix Métis. A quoi bon honorer une fois de plus des auteurs célèbres, qui cumulent les récompenses nationales ou internationales ? N’est-il pas mieux de mettre en avant nos propres auteur (es) ? nos propres structures d' édition? Quel est le retour d’une telle opération pour le développement de la littérature ? Pour la promotion de la lecture dans une île où l’illettrisme est si élevée ? En quoi cette manifestation profite au développement culturel en général ? Nous pouvons travailler avec les écrivains sur la mise en place d’une Maison des écrivains. 

Nos enfants des écoles, des collèges et lycées devraient bénéficier pleinement d’une politique culturelle innovante, même s’il n’est pas question de se substituer à l’Education nationale. Je pense aussi que nous devons placer en bonne place, un outil comme l’école municipale de musique et de danse Loulou Pitou. Elle est un levier indispensable pour une politique culturelle inclusive.

Que dire de la coopération avec les îles de l’océan Indien, elle est très sélective au point de susciter des interrogations. Or Tananarive a été la capitale de la région Sud Ouest de l’océan indien dans les années 50/60. Qu’attend St Denis pour suivre cet exemple ? Mais cela a été dit, la ville a vocation à devenir la capitale culturelle de l’O.I., à l’instar de Strasbourg ou d’autres grandes cités.

Nous sommes dans la ville de Roland Garros, de  Sarda Garriga, du Prince Vinh-San, le sultan Said Ali, la Reine Ranavalo, Abdelkrim, …Lorsqu’un zarboutan tire sa révérence nous devrions lui rendre un hommage appuyé, le cas récent de M. Vautier.  Je ne crois pas qu’une rue ou square porte le nom du ségatier passé à la postérité Maxime Laope. 

La gestion du dossier de l’ancienne prison Juliette Dodu, comme sur d’autres projets semble avoir été guidé par l’amateurisme. La municipalité a d’abord tenté une opération immobilière qui a provoqué la vive réaction des associations. Deux mois avant les élections la même équipe affirme qu’elle détient un projet défiant toute concurrence pour ce site mémorable. L’ancienne prison mérite plus de considération. Les hérauts de la gauche ont failli à leur mission. N’oublions jamais la phrase de Nelson Mandela, « Faire pour nous, sans nous, c’est faire contre nous ».

Sur la question des arts urbains, aujourd’hui des jeunes artistes comme Konix et bien d’autres méritent d’être soutenus dans leurs quartiers, pour les actions qu’ils mènent en faveur du plus grand nombre. L’utilisation de la langue créole à tout bout de champs, est un cache misère. Notre langue régionale mérite mieux que cela. L’anglais dans les petites classes et l’initiation au yoga sont des éléments sans doute à poursuivre. Mais quels liens avec les écoles et leurs équipes pédagogiques ? 

In fine, nous devons rechercher ce qui rassemble dans la Cité que certains baptisent rapidement de capitale. La notion du « mieux vivre ensemble » transcende le concept éculé du « bien vivre ensemble ». La première expression est remplie d’espoir, pour bâtir une société plus égalitaire où chacun dispose d’une place. Quand à la notion de « bien vivre ensemble » c’est un cliché, qui n’a pas plus de sens dans une ville où le risque communautaire est grandissant, le respect devenu parfois un luxe. 

Le déficit de fierté est proportionnel au manque d’évènements majeurs. Une fois par an, toute la population devrait se retrouver autour d’un événement sportif ou culturel majeur. Cet événement qui ferait l’unanimité aurait le mérite de gommer les éventuels replis identitaires ou individualismes pour se retrouver dans une forme d’unité dionysienne. Sinon la fracture culturelle s’élargira, au risque de semer les graines de divisions et l’accroissement des conflits interpersonnels. 

Nous savons depuis longtemps que la gauche n’a pas le monopole de la Culture. Les déclarations de principe, les gesticulations et le saupoudrage ne sauraient servir de programme et encore moins de projet culturel. Saint- Denis est riche de son histoire (ville d’art et d’histoire), de ses quartiers, de son patrimoine, de ses équipements culturels et de ses nombreuses associations. Mettons en place des parcours culturels/cultuels pourraient être organisés à l’intention des touristes, des dionysiens eux-mêmes. Mais ce qui nous manque cruellement, c'est un projet qui mobilise pour bien se déployer au profit de toute notre population. Celle du centre  ville comme de tous ses quartiers périphériques et  des écarts. Nous  voudrions accorder un intérêt particulier à l’expression culturelle dans chaque nouveau projet de développement. Cette réflexion est à partager. Si nous sommes tous conscients de cette nécessité il n’y a pas de doute que la Culture sera encore plus valorisée. 

En clair, il nous faut repenser l'ensemble du projet culturel, sa philosophie, ses axes directeurs, sa stratégie, ses démarches. 




1.Posté par GIRONDIN le 10/03/2020 16:52

n'a point la honte!

2.Posté par Spl rmr le 10/03/2020 18:32 (depuis mobile)

Pdg de la Spl musée qu à fait Didier Robert ? Il n’a pensé qu’à lui avant tout jusqu’à ce que devant les gilets jaunes il demissionne .. il a licencié aussi du monde ... tout cela pour dire qu il vent du vent . Son programme est vide ...

3.Posté par Cimendef le 10/03/2020 20:00 (depuis mobile)

Jean Régis veut être adjoint à la culture de Roro. C'est gros doigt cette bafouille.

4.Posté par Mi le 11/03/2020 08:02 (depuis mobile)

Et une pub de plus pour le Didier !
Zavez pas honte, vous qui êtes journaliste donc qui devez montrer un semblant d''objectivité?!
Le Didier qui nous a ruiné notre médiathèque Cimendef!!!!

5.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 11/03/2020 09:58

M JRR vous êtes d'une mauvaise foi écœurante.

Tiens, je vais vous rappeler au bon souvenirs de la culture vu par la droite Dionysienne avant l'arrivée de Gilbert ANNETTE à la Marie de Saint Denis.
Au stade de la redoute nous pouvions aller au super cross des mirabelles (fruit typiquement réunionnais) avec interdiction de concert de Maloya.....
SIC

PS : Je ne savais pas que le Théâtre de Champ Fleuri dépendait de la commune de Saint Denis c'est nouveau. Non je blague mais plutôt du Conseil Général qui est géré par la droite Réunionnaise et en particulier par le parti de DR.
Didier Robert, la tête de liste le dit, le Téat de Champ-Fleuri peut toujours proposer des artistes de renom, mais si on ne se préoccupe pas d'inscrire ces initiatives dans une véritable dynamique comment s'étonner que la majorité des dionysiens se sente exclus de ces actions culturelles ? Comment ne pas voir que nous accentuons le fossé entre élites et la population? Les tarifs sont-ils à la portée de toutes les bourses ? Nous ne sommes pas loin de l’analyse de l’historien Emmanuel Todd sur les élites.

Ben pourquoi il ne va pas voir son pote Cyrille c'est lui qui merde pas Gilbert
Vous voulez être M Culture à la Mairie de Saint Denis, je vous conseille avant de faire un stage car apparemment vous et DR dérapez dans l'ignorance....

6.Posté par Gérard Jeanneau le 11/03/2020 12:19

Le bon Jean-Régis veut apporter sa brillante culture. Il ferait bien de taquiner l'Université de La Réunion où l'on ne peut décrocher la petite licence de lettres classiques, pas même celle de philosophie. Deux belles matières qui feraient plaisir à mon ami Platon qui en savait un rayon dans ces domaines.

On peut facilement s'orienter sous les cocotiers vers l'histoire ou les sciences de la Société. On sait se limiter !

Au final, l'Université de La Réunion est au bas du tableau et bien des étudiants vont s'inscrire ailleurs. C'est plus mieux !

7.Posté par polo974 le 11/03/2020 14:14

Toujours à ignorer les compétences des uns et des autres dans cette liste...

8.Posté par ZembroKaf le 11/03/2020 14:33

Didier Robert, la tête de liste le dit, le Téat de Champ-Fleuri peut toujours proposer des artistes de renom,
😂😂😂
Propriété du Département de La Réunion...en délégation de service public..et Pascal Montrouge 👍👍👍

En clair, il nous faut repenser l'ensemble du projet culturel, sa philosophie, ses axes directeurs, sa stratégie, ses démarches.
😱😱😱
En "clair"...ça veut dire quoi ???
La politique culturelle de "Didier "capounet" Robert au Tampon....👎👎👎

9.Posté par mussa koenigue le 11/03/2020 15:38

M. Regis je vous soutiens puisque vous voulez aider les jeunes de la Réunion. Votre message sera compris par les électeurs . Faites pas attention aux hommes d'anette. la gauche recule

10.Posté par SIMPLE CITOYEN LAMDA le 12/03/2020 17:47

--------- -FAUDRA-T-IL PRENDRE EXEMPLE SUR " SINI " A SAINT PAUL ? ? ?

11.Posté par Bleu outre mer le 14/03/2020 11:00

Assez d'accord avec les posts précédent

"En clair, il nous faut repenser l'ensemble du projet culturel, sa philosophie, ses axes directeurs, sa stratégie, ses démarches." A la manière de la NRL, Vous pouvez nous indiquez la dynamique impulsé par Sieur Robertix au Tampon ,c'était le désert culturel, et la gestion de la ville calamiteuse.. A la Région il a baissé certaines subventions, sauf pour les médias c'est sa vision de la culture et de se faire de la pub sur le dos du contribuable. Concernant les salaires de la SPL et qu'est ce qu'il a mis en place rien, si toucher de l'argent. Le milieu culturel n'a surtout pas besoin de Didix Fricotin............Et de vous à la culture par votre écrit vous nous démontré que vous ne connaissez pas le sujet......
Assez d'accord avec post 10 Faire de la culture version Sini non merci.........

12.Posté par Bleu outre mer le 14/03/2020 11:05


Assez d'accord avec les posts précédent

"En clair, il nous faut repenser l'ensemble du projet culturel, sa philosophie, ses axes directeurs, sa stratégie, ses démarches." A la manière de la NRL, Vous pouvez nous indiquez la dynamique impulsé par Sieur Robertix au Tampon ,c'était le désert culturel, et la gestion de la ville calamiteuse.. A la Région il a baissé certaines subventions, sauf pour les médias c'est sa vision de la culture et de se faire de la pub sur le dos du contribuable. Concernant les salaires de la SPL et qu'est ce qu'il a mis en place rien, si toucher de l'argent. Le milieu culturel n'a surtout pas besoin de Didix Fricotin............Et de vous à la culture par votre écrit vous nous démontré que vous ne connaissez pas le sujet......

Assez d'accord avec post 10 Faire de la culture version Sini non merci.........

13.Posté par pierre le 14/03/2020 17:40

non seulement votre propos est confus mais en plus vous êtes sur une liste dont le chef de file n'a fait que des conneries en tant que président de région, donc trouvez d'autres arguments ou un autre candidat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes