MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Un conseil d'administration de l'ADI illégal?


Par - Publié le Vendredi 27 Novembre 2009 à 19:26 | Lu 1786 fois

Ce matin s'est tenu un conseil d'administration de l'ADI. A l'ordre du jour, plusieurs dossiers importants, dont une décision modificative du budget. Rien que ça !

Problème : Mme la présidente du Conseil général, qui est présidente de droit de l'ADI, n'assiste plus aux conseils d'administration depuis qu'elle organise, en sous-main, sa disparition. Difficile d'aller affronter les employés et les cadres, les yeux dans les yeux. C'est plus courageux de pratiquer la politique de la chaise vide.

En son absence, c'est son vice-président délégué, Axel Vienne, le conseiller général de Saint-Joseph, qui présidait les conseils. Mais depuis qu'il y a environ un an, Nassimah Dindar l'a averti qu'il allait devoir laisser la place à Jean-Jacques Vlody, il ne vient plus aux réunions... sans pour autant démissionner. Apparemment, il attend qu'on lui offre un poste équivalent, ce qui n'a toujours pas été fait.

Qu'à cela ne tienne, il restait son suppléant, Ibrahim Dindar, qui avait accepté de le remplacer depuis un an pour faire tourner la maison. Mais, suite à des dissensions avec Nassimah sur l'absence de "visibilité" sur l'avenir de la structure, il a envoyé sa lettre de démission à la présidente (cliquer ici pour lire l'article).

Résultat? Plus personne n'a de délégation de la présidente pour présider les conseils d'administration. Qu'à cela ne tienne, on ne va pas s'encombrer d'aussi futiles contingences et, ce matin, c'est Jean-Jacques Vlody qui a présidé le CA...

D'après un avocat spécialiste de la matière, toutes les décisions prises ce matin, y compris le vote du budget modificatif, seraient entachées d'illégalité...

Reste à voir comment va réagir le contrôle de légalité de la Préfecture, maintenant que nous avons révélé l'affaire...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par marcellus wallas le 27/11/2009 21:17

comme disait Alfonso Caponi on obtient toujours plus avec un mot gentil et un flingue qu'avec un mot gentil tout seul

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/11/2009 21:33

nassimah fuirait elle ses responsabilités ? les réunionnais apprécieront.. quand on assume pas...on DEMISSIONNE !

3.Posté par Cambronne le 28/11/2009 08:04

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/11/2009 21:33
nassimah fuirait elle ses responsabilités ? les réunionnais apprécieront.. quand on assume pas...on DEMISSIONNE !

Nicolas je vous croyais plus perspicace Nassimah a toujours fuit ses responsabilités , car c'est une froussarde preuve elle n'est pas capable de démissionner

4.Posté par condor le 28/11/2009 08:07

allez le préfet ! il faut continuer à nettoyer jusqu'au régionales....

5.Posté par Palmitate le 28/11/2009 09:01

Nassimah l'ADI, l'a pas fait !

6.Posté par "s'il y avait que çà !!!!!" le 28/11/2009 16:35

Enfin Pierrot tu tapes dans le vrai.

Depuis plus d'un an l'ADI navigue a vu. Depuis un an an, Mr le Vice Président Délégué à l'insertion et à la mobilité (A.V) n'a plus eu de contact avec la structure qu'il a la charge.

Le pourquoi semble-t-il (trop de promesses aux agents difficile à tenir en ces temps incertains, un soutien supposé à une section syndicale de la place).

Depuis cette date , des CA ont été présidés par Mr I.D (démissionnaire depuis).

Mr J.J.V serait entré au CA de l'ADI en remplacement de Mr R.F (St Paul) en juillet dernier. Membre du conseil d'administration, Vice Pdt du CG: à priori rien ne l'empêcherait de présider le CA en lieu et place de Mme la Pdte.

Problème de taille: l'arrêté portant désignation des membres du CA n'aurait pas été modifié par les services compétents. Si on voulait tuer cette structure on n'aurait pas fait mieux pourrait dire certains.

Alors que font les services préfectoraux en matière de contrôle ?

Dans cette boutique à la dérive, des chargés de missions, un directeur VIP en CDD, un DDA (directeur départemental adjoint) tout fringant et bien dans ses bottes, des chefs de pôles en verve, des chefs d'antenne "super manager" et des chefs de services appliqués, ne savent plus à qui se fier et croient encore au père noël.

Quand au personnel, résigné, il attend qu'on lui annonce la fin, sans savoir peut-être que la sienne y est liée obligatoirement.

D'après certaines sources le directeur de cette structure aurait reconduit la journée du père noël, pardon du personnel pour semble-t-il passer ensemble un bon moment de convivialité dans l'est à la mi décembre...

Voyez-vous mon cher Pierrot, tout roule dans cet établissement qui s'apprête à passer les fêtes dans la bonne odeur et la bonne humeur.

Que font les organisations syndicales ? Que fait le Représentant du personnel qui siège au CA.

Vont-ils (O.S et R.P) se faire ridiculiser de la sorte encore plus longtemps ?

Il est de leur responsabilité d'informer officiellement l'opinion publique et les autorités compétentes sur la tournure de cette affaire, si ils ne veulent pas eux aussi être associés de plein fouet à cette mort déjà fort entamée et fort embarrassante pour la majorité colorée et divisée du C.G à l'approche des régionales.

La casse sociale, la casse du social, est en marge et rien ne semblerait pouvoir l'arrêter.

Ceux qui en 2004 au PS criait à la casse sociale sont pris aujourd'hui dans un piège. Ils ne pourront se défausser encore plus longtemps.

Leur silence, après la mort de l'ARAST hier, est inquiétant. Il est vrai comme l'a indiqué un ancien administrateur cité par ailleurs: les 350 agents sont "indéboulonables ....", sa vision des choses n'est pas tout à fait fausse, mais rien en l'état ne pourrait leur garantir "une place équivalente" dans une autre structure.

Espérons que cet espace de débat et dialogue permette à tout un chacun de prendre enfin l'ampleur des dégâts causés depuis 2 ans et demie au sein de cet établissement.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes