Faits-divers

Un conducteur de bus scolaire sous effet de zamal et d'ecstasy

Lundi 27 Janvier 2020 - 13:35

Les effectifs de la Délégation Départementale de la Sécurité Routière du SIAAP ont réalisé un contrôle routier tôt ce matin à Saint-Denis. En ce jour de rentrée scolaire, le contrôle des motards et du Groupe de Sécurité Routière visait à vérifier les capacités de circulation des conducteurs de bus scolaires.

L'un d'entre eux s'avérait conduire sans carte de conducteur, au volant d'un bus dont les scellés attestant de l'intégrité de l'éthylotest anti-démarrage avaient été retirés.

Onze dépistages de produits stupéfiants étaient également effectués. Un test a réagi positivement au cannabis et à l'amphétamine. Les éléments recueillis laissaient soupçonner une consommation de zamal et une prise d'ecstasy. 

Le conducteur concerné a vu son permis retiré et a été convoqué au commissariat pour audition. Avisé, son employeur a dépêché un autre chauffeur plus à même de transporter les 23 élèves alors présents dans le bus. 

En 2019, sur les 14 tués déplorés sur les routes des zones police, dix sont décédés lors d'accidents où la présence d'alcool ou de stupéfiants était relevée.

Les contrôles se poursuivront particulièrement à l'encontre de ceux continuant de circuler en ayant usé de stupéfiant ou sous l'influence d'alcool."
LG
Lu 12006 fois




1.Posté par Nadia le 27/01/2020 14:08

Pas nouveau ça
y à que des tarés sur la route . dès que c'est un jeune y à de fortes chance qu'il soient pété.

2.Posté par Jeaneymar le 27/01/2020 14:27 (depuis mobile)

Les parents devraient porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et la justice devrait taper très fort sur ce genre de délinquant de la route qui joue avec la vie de nos enfants et des autres usagers.

3.Posté par Ouech le 27/01/2020 14:29 (depuis mobile)

Oui mais la il avait la vie de quelques enfants entre ses mains...

4.Posté par jean claude le 27/01/2020 14:45

POST 1 ne fais pas de genéralité mais il y a un probleme de recrutement dans les chauffeurs

il suffit de parler, d''ecouter voir de regarder pour comprendre.

5.Posté par Patrick Tergemina le 27/01/2020 15:35

va pas besoin d avoir a attendre d avoir ses points pour etre en retraite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

6.Posté par Vicky le 27/01/2020 16:00 (depuis mobile)

Na 1 peu i rôde la merde vraiment......

7.Posté par fox le 27/01/2020 17:17 (depuis mobile)

Mettre entre les mains un objet de 3 tonnes avec la vie de personnes adultes/enfants, désolé mais vu les responsabilités, faut recruter sévère et pas prendre des drogués inconscients qui conduisent mal. Ils font ça les cie. aériennes ou train ? non.

8.Posté par lol le 27/01/2020 17:39

De qui relève la responsabilité la mairie non? Celle-ci devrait faire des contrôles réguliers quand on voit l'état des bus qui "ramassent" nos marmailles pas étonnant que beaucoup ne veuillent pas utiliser ce "service" et encombrer les routes déjà embouteillées
Etat des bus, chauffeurs au téléphone...

9.Posté par SITARANE le 27/01/2020 17:59

Ceux de la CIVIS ne semblent pas plus fiables : excès de vitesse, manque de courtoisie élémentaire, tph au volant, écouteurs vissés aux oreilles......................

10.Posté par almuba le 27/01/2020 18:07

Licenciement direct !
Les parents devraient porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

11.Posté par En fait le 27/01/2020 18:16

Ce chauffeur a probablement consommé samedi soir mais par sensationnalisme, vous cachez la vérité, les tests sont positifs jusqu'à 72h après absorption, c'est à dire que l'effet n'est plus présent.

C'est la vérité même !

12.Posté par En fait le 27/01/2020 19:34

SLATE.fr 27.01.2020

Avec l'alcootest, c'est facile. Vous avez trop bu, vous vous risquez à prendre le volant, vous êtes arrêté·e, vous soufflez dans le ballon, vous êtes dans de beaux draps. Quand il s'agit de cannabis, c'est tout de suite plus compliqué.

La marijuana a beau être légale dans trente-quatre États américains et dans la capitale des États-Unis, conduire après avoir fumé peut tout de même envoyer au poste. Sa consommation affecterait le temps de réponse au volant et les performances motrices de la personne qui conduit. Mais à l'heure actuelle, aucun outil ne permet à la police de mesurer de façon fiable si la personne est complètement stone et dans l'incapacité de conduire.

Certes, il est tout à fait possible de savoir si quelqu'un a consommé du cannabis dans les jours précédents, ce qui n'est pas illégal dans ces États. Il est en revanche difficile de savoir si on a fumé un pétard il y a une heure ou dans la journée, ce qui affectera de façon complètement différente les performances motrices. C'est là qu'est toute la nuance.

Start-ups, scientifiques et universitaires se succèdent pour être en première ligne à proposer ce qui pourrait ressembler à un alcootest du cannabis, qui mesurerait l'état de défonce.

Quand certain·es cherchent à développer une application sur smartphone pour tester si les facultés sont affaiblies par cette consommation récente, d'autres imaginent utiliser la réalité virtuelle pour mettre en place un test de sobriété basé sur l'analyse des mouvements oculaires.

Mais au vu des dernières recherches, on se rapprocherait plutôt d'un testeur qui passerait au crible les minuscules particules de THC dans l'haleine, où elles peuvent être présentes pendant deux à trois heures. C'est le cas de l'appareil inventé par Hound Labs, une société en passe de créer le premier alcootest à alcool et THC.

Pour autant, selon un article de CNN, des scientifiques américain·es appelleraient à ce que ces technologies ne détectent pas seulement si la personne est positive à la marijuana, mais également si elle est en état, ou non, de prendre le volant.

Ces demandes s'appuient sur le fait que les composés du cannabis, notamment le THC, ne se comportent pas comme l'alcool dans le corps. L'alcool ralentit le système nerveux, alors que la marijuana aurait une interaction complexe avec le système endocannabinoïde du corps, et ses effets peuvent être immédiats ou retardés selon le type de cannabis, la manière et la fréquence à laquelle il est consommé.

«Sous l'influence du cannabis, les signes (yeux rouges, pouls élevé, etc.) ne sont pas nécessairement la preuve d'une déficience», estime David Randall Peterman, analyste des transports du Service de recherche du Congrès, dans un rapport de mai 2019 sur la consommation de cannabis et la conduite.

«Sur la base des connaissances actuelles, il n'est pas possible de déterminer un taux limite de marijuana correspondant à la capacité d'une personne à prendre le volant», ajoute-t-il. De plus amples recherches scientifiques devraient à l'avenir éclairer sur ce taux de défonce à partir duquel il serait dangereux de conduire.

13.Posté par papi le 27/01/2020 19:40

Le vrai JOURNALISME, serait de nous dire : quel réseau de bus (car jaune, scolaire, citaiis ou autre...)
Sinon ça relève presque du ladi la fé... sans grand intérêt.. A demain pour plus de précisions.

14.Posté par Choupette le 27/01/2020 22:12

Encore un peu et il propose sa m.erde aux gosses.

Qu'il en ait consommé 2 jours auparavant ne change rien à l'affaire. Il le sait que c'est décelable donc c'est un irresponsable.

Il ira demander son RSA comme ça il aura tout le loisir de buller.

15.Posté par pipo le 28/01/2020 06:17

@11.Posté par En fait le 27/01/2020 18:16

Je ne prends pas la défense de ce monsieur! Mais vous avez raison, si les tests d'alcoolémie étaient aussi sévères que les tests salivaire, le lundi matin 70% des chauffeurs l'auraient dans le fion!

16.Posté par Ted le 28/01/2020 06:45 (depuis mobile)

Il faut faire plus des contrôle pour ces chauffeurs bus cas ont crois que notre enfants est en sécurité mais non. ... même pour la vitesse des bus faut controller il a c''était bus qui roule au dessus de la la vitesses autorisée. ....

17.Posté par En fait le 28/01/2020 08:20 (depuis mobile)

S'il n'est pas sous effet, il n a aucune raison de perdre son permis et son boulot. Cela change tout justement.

18.Posté par Joss le 28/01/2020 12:20 (depuis mobile)

Ya pas que lui hélas

19.Posté par ah la la le 29/01/2020 12:09

Y a le probleme d'alcool et zamal mais ceux des chauffeurs de bus avec le portable dans les mains en conduisant c'est aussi pire!!!!trop fort !!!

20.Posté par Dorian le 29/01/2020 15:57

C'est fatiguant de lire ce genre de truc... Comment on peut être aussi con? C'est trop! Je sais même pas quoi faire avec de tels crétins.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie