MENU ZINFOS
National

Un complice d'Amedy Coulibaly identifié, il pourrait avoir fui en Syrie


Par - Publié le Mercredi 14 Janvier 2015 à 12:27 | Lu 1248 fois

Les enquêteurs de la brigade criminelle de Paris et ceux de la sous-direction antiterroriste (SDAT) sont certains qu'Amedy Coulibaly, l'auteur du meurtre d'une policière municipale à Montrouge et de la prise d'otages de la porte de Vincennes, avait un complice.

Le Parisien révèle ce matin qu'il aurait été identifié après la découverte des clés d'une moto dans la planque d'Amédy Coulibaly à Gentilly.

A l'intérieur de ce petit appartement, les policiers ont notamment mis la main sur des armes, des explosifs, de la documentation relative à l'islam radical, sur des drapeaux à l'effigie de Daesh... et sur les fameuses clés correspondant à une moto.

Selon Le Parisien, c'est ce deux-roues qui leur a permis de cibler le complice d'Amedy Coulibaly. "L'homme, déjà bien connu des services de police et de la justice, notamment pour des affaires liées au banditisme, serait originaire de Seine-Saint-Denis. Après l'identification express de ce suspect, plusieurs points de chute ont été localisés avant d'être vérifiés. Sans succès. Un complice qui demeure insaisissable et qui (...) aurait pu gagner la Syrie au cours de ces derniers jours".

Toujours selon le journal, le profil de ce complice pourrait correspondre à l'homme qui a tiré à 5 reprises sur un joggeur, le mercredi 7 janvier, à Fontenay-aux-Roses. "Touchée de trois balles à l'épaule, au dos et à une jambe, la victime était parvenue à trouver refuge dans un pavillon avant d'être secourue. Plongé dans le coma, ce joggeur semble, aujourd'hui, sorti d'affaire. Avant de sombrer, il avait pu fournir une description assez précise de son agresseur : un homme de type européen, vêtu d'une doudoune noire à col de fourrure et le visage dissimulé sous une capuche". Les enquêteurs étaient intrigués par le fait que cette description ne correspondait à aucun des trois protagonistes déjà identifiés. Mais elle pourrait coller avec celle du propriétaire de la moto...

Il est en outre apparu que les douilles retrouvées sur place à Fontenay-aux-Roses avaient été tirées avec un pistolet Tokarev retrouvé parmi les armes emmenées avec lui par Amedy Coulibaly pour la tuerie de la porte de Vincennes.

Les enquêteurs explorent toujours la piste d'un complice qui aurait accompagné les frères Kouachi sur les lieux de la fusillade de Charlie Hebdo, sans pour autant y prendre part. S'agit-il de Coulibaly ou de ce quatrième homme ?

Autre mystère, selon Le Parisien : qu'est devenue la mini-Austin noire immatriculée au nom d'Hayat Boumeddiene, la compagne d'Amedy Coulibaly, et utilisée par ce dernier ? Cette voiture n'a effectivement pas encore été retrouvée malgré les recherches intensives menées par la police. Ce véhicule pourrait en apprendre beaucoup sur les pérégrinations d'Amedy Coulibaly...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par curebien le 14/01/2015 14:56

Des amateurs nos services secrets? Faut demander l'aide à plus fort que nous dans ce cas.

2.Posté par noe le 14/01/2015 15:44

Ne peut-on envoyer des Navy Seals les attrapper en Syrie ou Interpol ?
ça se passe ainsi dans les films d'espionnage avec 007 ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes