MENU ZINFOS
National

Un commissaire félicite un policier pour une amende contre une femme portant le Niqab


Un commissaire a félicité un agent de police qui a verbalisé une femme habillée du voile intégral à Champigny-sur-Marne.

- Publié le Jeudi 1 Septembre 2016 à 17:27 | Lu 1605 fois

Un commissaire félicite un policier pour une amende contre une femme portant le Niqab
150 euros. C’est l’amende que cette femme a dû payer pour son infraction du 1er juin dernier. Le haut gradé de la police a adressé une lettre pour féliciter l’agent, en parlant de lutte contre les phénomènes de communautarisme. " Lesquels ne respectent pas les fondements de la République française " a-t-il ajouté. Ce commissaire a même exhorté le policier à poursuivre la sauvegarde des valeurs de l’Occident.
 
Néanmoins, sa lettre de félicitation n’était pas au goût de la préfecture de police de Paris. Cette dernière trouve que les termes utilisés sont inappropriés. Par conséquent, le supérieur hiérarchique de ce commissaire va devoir lui envoyer une lettre de rappel à l’ordre.

Pour sa part, le maire de Champigny a également dénoncé les propos utilisés par le commissaire. Dominique Adenot a tenu à préciser que les valeurs de l’Occident et celles de la République française sont différentes. Avant d’ajouter que le rôle de la police doit se limiter à  l’application de la loi, sans adjoindre le moindre commentaire.  




1.Posté par rajao le 01/09/2016 17:56

C'est cette tolérance que vous avez toujours exercé, vous la haute autorité, qui fait que nous sommes dans cette situation catastrophique. Pourquoi dans les pays d'orient, on doit respecter leurs lois, et en France, ils ne respecteraient pas les nôtres? À force de laisser faire, cela nous retombera sur la figure. Et après, ne venez pas pleurer; non, ne nous faites pas pleurer.

2.Posté par Lamentable le 01/09/2016 21:49 (depuis mobile)

En être réduit à désavouer un commissaire qui félicite un de ses agents ! C''est vrai que la gôôôôche est pour le niqab, burqa, burkini, alors voir une de ses alliée se faire verbaliser, cela la rend malââââde cette gôôôôche... Bravo à cet agent !

3.Posté par Dazibao le 01/09/2016 22:49

Ce commissaire a même exhorté le policier à poursuivre la sauvegarde des valeurs de l’Occident.
...................
Il doit être encarté bien à droite de l'extrême droite.....ou bien il est con....

Occident n'est qu'un mythe. C'est seulement un terme géopolitique. Il peut inclure les USA et même l'Amérique latine, c'est dire qu'il y a multiples définitions d'Occident.. Pour preuve, en arabe, Maghreb signifie « l'occident » (partie sud de l'Empire romain d'Occident).

Certain voit en la C.E, l'Occident. C'est oublier que Chypre fait partie de la CE. Que ce pays a fait partie de l'empire OTTOMAN;. C'est un pays européen de l’Orient. Par sa proximité des côtes turques et syriennes, Chypre on dit parfois qu'il fait partie du continent asiatique. Pour la France, le Proche-Orient c'est la Turquie, l’Egypte, et même l’Irak, la Syrie et Chypre.





être dans son occident signifie être dans sa décadence

4.Posté par nabuko le 02/09/2016 00:23

Ce que fait le ps au pouvoir, c'est comme si la france était en guerre contre la chine et qu'elle demandait aux français d'accepter d'etre les victimes des attentats de la communauté chinoise au pretexte qu'il ne faut pas stigmatiser. Ce risque a existé pendant la ww2 avec les japonais présents aux usa. Les usa ont mis les japonais a l'écart, ils ont préféré protéger les citoyens américains. En France, on ferait des concessions a répétition a la chine, et a priori sous menace de guerre civile de cette communauté. Pour transposer le cas de la France d'aujoud'hui aux usa de la ww2, alors les japonais des usa auraient du bénéficier de plus d'accomodements, de discrimination positive, de priorité aux avantages sociaux et en plus de se voir occulter les attentats de leur communauté contre les citoyens américains. Le truc inimaginable, mais que le ps a réussi a concrétiser pour se permettre de bombarder la Syrie.

5.Posté par th le 02/09/2016 05:49 (depuis mobile)

Ah oui c est un grand courageux un veilleur kok plutôt

6.Posté par LORHEIN le 02/09/2016 08:24

Pour une fois qu'il saire, le Commissaire , on va pas pleurer.
C'est connu: UN COMMISSAIRE A RIEN.

7.Posté par Dazibao le 02/09/2016 13:09

@7

Un policier m'a rapporté que pendant leur carrière, qu'ils sont tellement occupés à planifier leur carrière, à "coquetéler", à brasser, n'ont jamais arrêté personne et pire, qu'ils ne savent pas arrêter l'autobus pour y monter.

8.Posté par Pif le yinch le 02/09/2016 15:23

L'explication est très simple : l'interdiction des burqas et niqabs a été prise pour des raisons de sécurité publique (être identifiable dans l'espace publique, ne pas cacher son visage comme ceux qui vont braquer des banques par exemple).
Pas pour d'autres raisons.

Donc le commissaire, en parlant de sauvegarde des valeurs de l'Occident et de lutte contre les communautarismes, a changé le sens de la loi.
Alors il écope d'un rappel à la loi, c'est normal. C'est pas abusé.

Les "valeurs de l'Occident", c'est un thème identitaire, donc politique. Comme tout le monde sait, un fonctionnaire doit travailler pour l'Etat, pas pour un parti politique, du moins pendant ses heures de service.

C'est comme pour les affaires de burqinis sur les plages. Les maires concernés avaient pris des décisions fondées sur la protection de l'ordre public, pas sur des questions de liberté publique ou autre chose.

On ne stigmatise pas, parce qu'on sait qu'il y a une immense majorité de musulmans qui n'ont rien à voir avec le salafisme takfiriste (notre ennemi officiel). Et si on laisse les citoyens accuser les musulmans en masse, certains musulmans, à force d'être accusés à tort, finiront par adhérer vraiment au salafisme takfiriste parce qu'ils en auront marre d'être stigmatisés.
Dans ce cas, les risques terroristes seront encore plus grands, donc on gagne rien dans l'affaire, en termes de sécurité publique.

Les seuls qui insistent malgré le bon sens, c'est ceux qui ont intérêt à ce que la France tombe dans une guerre civile. Et il y en a bien plus qu'on ne pourrait croire ...

9.Posté par kld le 02/09/2016 17:32

"les valeurs de l'occident" .......................................


non au niquab et à la burqua et soyons implacables avec les assassins ou autres extrémistes ................le reste ...no comment............. l 'Histoire avec un grand H a déjà fait son œuvre .............

10.Posté par kld le 02/09/2016 18:41

post 8 a bien résumé l'affaire sur nos tristes "identitaires" ! bravo .

11.Posté par nesturbroma le 02/09/2016 21:10

Il y a les lois mais il y a aussi les hommes. Quand aux valeurs de l'occident, si les élites les ignorent largement, elles existent quand meme et elles ne sont pas toutes relativistes et pas toutes motivées par l'argent. Cela dit, il est vrai que parler généralement de valeurs dans un monde ou l'identité est affaiblie au point de ne plus la comprendre et ou les relations humaines sont pilotées par le gain il est vrai que ça peut paraitre depassé. Paradoxalement on notera la aussi que c'est la gauche qui nous bassine avec les "valeurs" mais c'est aussi elle qui est la plus relativiste de tous (donc la plus capitaliste et avide de pouvoir aussi certainement. Quand on est pret a toutes les concession, c'est qu'il ne reste que le pouvoir et l'argent comme guide ca me semble logique) Tandis que de l'autre coté, c'est leur force (et leur faiblesse aussi). Quand a leurs élites elles sont comme les notres en fait. Pouvoir, puissance, argent, sexe.

12.Posté par Zozossi le 02/09/2016 21:41

On touche le fond.

Partout en France (les Réunionnais en savent quelque chose) se promènent ces belphégors féminins d'importation en violation de la loi.

En toute impunité parce que la police a peur de ces femmes.
Parce que s'ils les verbalisent, elles ameutent des costauds en djellabas qui chassent le flic, lequel sait qu'il n'est plus chez lui chez lui, comme le lui ont dit ses dirigeants.

Exceptionnellement, un flic, après s'être prudemment assuré qu'il n'y avait pas de barbus d'importation à proximité, ose faire appliquer la loi et verbalise: cette banale application de la loi devient un exploit héroïque et son commissaire le félicite.
Voilà où on en est dans la France contemporaine.

Mais attention: il faut féliciter en termes adéquats.
Formules sacrées obligatoires.
La police des pensées et des mots a ses rites et ses tabous: il faut se référer aux "valeurs de la raipublique" (les seules permises), pas aux "valeurs de l'Occident" (hérétiques), comme semblait l'ignorer ce pauvre commissaire qui croyait bien faire.

Occident? Connais pas.
France? Connais pas.
La caste qui confisque le pouvoir ne connaît que la "raipublique" dont elle est la seule à connaître la définition.
Abstraction sans histoire ni territoire, sans visage ni signes distinctifs.
Qui fait de chaque Français qui ne détient pas le pot de passe un suspect en puissance dans son pays s'il ne souscrit pas aux lubies toujours plus folles de ce cache-sexe d'une tyrannie de jour en jour plus insupportable.

Qu'ils continuent comme ça: plus vite on touchera le fond, plus vite on rebondira.

13.Posté par Dazibao le 02/09/2016 22:12

8.Posté par Pif le yinch le 02/09/2016 15:23
L'explication est très simple : l'interdiction des burqas et niqabs a été prise pour des raisons de sécurité publique (être identifiable dans l'espace publique, ne pas cacher son visage comme ceux qui vont braquer des banques par exemple).
Pas pour d'autres raisons.

Donc le commissaire, en parlant de sauvegarde des valeurs de l'Occident et de lutte contre les communautarismes, a changé le sens de la loi.
Alors il écope d'un rappel à la loi, c'est normal. C'est pas abusé.
.......................

Enfin une explication logique.

Cela aurait dû être pareil pour le burkini, dont l'interdiction n'est prévue par aucune loi. Juridiquement, on dit que ces élus ont ajouté à la loi, une condition que celle-ci n'a pas prévue. Si c'est pas interdit, c'est donc pas interdit., ce qui prouve bien que le débat était sous influence "raciste". Il n'y a pas d'autre argument, vu que ces élus ont à leur disposition un service juridique et même deux avec celui de la préfecture auprès de qui tout élu peut se rapprocher, il ressort qu'ils ont initié leur arrêté en poursuivant un autre but bien personnel, notamment à Nice (on connait les penchants nauséabonds du "VRAI" maire). Ils ont voulu se servir des attentats.


Moi, je suis contre la burka mais si c'est pour un problème de sécurité, il y a le problème de ceux qui portent un casque de motard dans l'espace public, vu que généralement les braqueurs de banque en portent. A Paris quand ils se garent sur le trottoir, près d'une banque, d'un bijoutier, je m'éloigne de peur que.......

14.Posté par Dazibao le 02/09/2016 22:28

12.Posté par Zozossi le 02/09/2016 21:41

Partout en France (les Réunionnais en savent quelque chose) se promènent ces belphégors féminins d'importation en violation de la loi.
........................
Au Bourget, à Orly, à Roissy, à Nice, Cannes etc..... ces belphégors quand elle débarquent du Quatar et autres, les policiers français regardent ailleurs. Cela a été toujours ainsi, sous la droite et la gauche.

Il y en a même qui font leurs emplettes rue Fbg St Honoré en toute tranquillité. C'est la rue de l'Elysée, donc la plus surveillée de France, mais malgré la loi, elles déambulent tranquillos. Attention consigne faut pas froisser "les pitroudollars"......

Dernièrement quand le Roi d'Arabie est venue sur la Côte d'azur (n'avait-il pas privatisé une plage?), n'a t-il pas débarqué avec ces femmes "emburkanées"? Qu'à fait la France? Quel contrôle à l'aéroport? Qui aurait osé contrôler l'une de ces femmes? Qu'à fait les douanes, la PAF? De l'avion, ces gens là embarquent direct dans leurs voitures depuis la piste et tous les français regardent ailleurs.

Si Marine arrive au pouvoir, elle fera pareil.....C'est le pitroudollars qui commande. On baisse kilotte.

Pourtant, il parait que la France est un Etat de droit et il parait même que la loi est la même pour tous, mais dans les faits c'est autre chose, c'est du deux poids, trois mesures.

Hypocrites? Non. Etat d'esprit normal........C'est plus facile de s'attaquer aux proies faciles.

Je répète, ce commissaire est un abruti et il doit être infernal dans son job. Je plains ces subalternes qui ont une autre vision que la sienne et une autre couleur de peau.

15.Posté par Tanguy47 le 02/09/2016 23:07

Ce Policier devrait être décoré de la Légion d'Honneur,....!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par ermund le 03/09/2016 16:34

En meme temps, chez les arabes y a aussi une sorte d'équilibre. ils interdisent a leurs femmes de se montrer mais si elles refusent de faire l'amour la charia leur dit que c'est 10 coups de trique qu'elles recoivent. Donc ca s'équilibre d'une certaine maniere.

17.Posté par Pif le yinch le 04/09/2016 14:06

Rappel pour tous :
(plus particulièrement pour les propagandistes orientaux formés à la va-vite)

Les valeurs de la République Française se trouvent dans sa constitution et dans certaines de ses lois.
Comme dans la loi du mariage pour tous, par exemple, dans laquelle on retrouve des valeurs de tolérance et d'équité.
Dans la loi qui interdit aux automobilistes de conduire pieds nus ou en tongs, on retrouve l'esprit de bienveillance qui caractérise notre république.
Etc ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes