Courrier des lecteurs

Un collectif de parents d’élèves déplore la dégradation de la qualité des repas servis aux enfants possessionnais

Jeudi 13 Février 2020 - 17:48

Un collectif de parents d’élèves déplore la dégradation de la qualité des repas servis aux enfants possessionnais
Nous, collectif de parents d’élèves de La Possession, déplorons la dégradation, depuis plusieurs mois voire années, de la qualité et des conditions de prise des repas servis aux enfants possessionnais dans les cantines municipales. Nous constatons :

-          Des choix de menus inappropriés et peu alléchants, lesquels s’ils respectent peut-être les recommandations diététiques paraissent souvent incohérents (exemples : pas d’entrée – du pain service avec de la semoule – de la volaille servie 3 jours sur 4)

-          Des menus souvent non respectés : des aliments ou repas modifiés à la dernière minute, sans justificatif (exemple : au menu du lundi 3 février 2020, était prévue de la purée, ont été servies des pâtes). 

Même si ces changements n’ont finalement aucune importance, ils témoignent de l’incapacité de la mairie à faire preuve d’anticipation et d’organisation et à respecter un menu affiché chaque semaine dans les écoles.

-          Des repas au visuel peu appétissant qui ne donnent pas envie de manger aux enfants (ni aux adultes d’ailleurs) (Exemple : photo du repas servi le lundi 24 janvier 2020)

image.png
-          Des repas servis en quantité discutable : un demi kiwi en dessert ? un demi cordon bleu ?...

-          L’impossibilité souvent pour les enfants (surtout ceux du dernier service) de se resservir, faute d’approvisionnement suffisant

-          Plusieurs services dans une même cantine avec un horaire de repas différent entre enfants.

Conséquence : les enfants du dernier service n’ont souvent pas le temps de finir de manger alors que la sonnerie retentit et qu’il faut reprendre les cours. Ils repartent donc en classe sans avoir eu le temps de commencer leur digestion dans la précipitation.

Cette situation est due au fait que la mairie (qui n’a construit aucune école depuis 6 ans) a rajouté des salles de classes en préfabriqué dans des écoles déjà remplies. Les cantines qui n’ont pas été dimensionnées à l’origine pour accueillir ces élèves supplémentaires doivent s’organiser et faire plusieurs services, au détriment des enfants

 

-          Des inégalités entre cantines : des différences de repas ou de dessert selon les cantines le même jour

-          Des inégalités entre enfants : Exemple : les maternelles ont été privées de galette des rois, vendredi 31 janvier dernier, alors que celle-ci figuraient bien au menu pour tous les enfants. Aucune explication de la mairie qui a pourtant été sollicitée : L’omerta totale !

-          Une tarification de cantine parmi les plus chères de l’île en inadéquation avec la qualité des repas servis (2 augmentations de tarifs depuis 2015)

-          Le mensonge de la mairie : l’augmentation de la cantine de 2017 était censée permettre notamment des repas BIO tous les jeudis (cf article de presse du 16.06.2017- Propos de M. Gilles HUBERT-1er adjoint). Dans la réalité, il n’en est rien !

-          Le manque de transparence de la mairie que nous avons sollicité à plusieurs reprises par écrit, sans réaction.

En conclusion, nous déplorons le fait que la mairie soit restée insensible depuis plusieurs mois à nos réclamations et demandes de concertation, ce qui démontre s’il en était besoin l’intérêt porté aux conditions de scolarisation de nos enfants.
Zinfos974
Lu 721 fois




1.Posté par Totoche le 13/02/2020 18:05

Voilà à quoi servent nos impôts ! Une honte !

2.Posté par band voler le 13/02/2020 18:14

rend a moin mon l'arzent la cantine ma la payé ! ça même même, mon zenfants y saute dessi gateaux kan zot i rentr lé soir !

3.Posté par lolita le 13/02/2020 18:16

je suis employé de cantine, je confirme ....mais je dois me taire ...

4.Posté par Consterné le 13/02/2020 18:22

merci de dénoncer tout haut ce que beaucoup pensent tout bas ... mais quand n'a pas le choix, on est obligé de mettre ses enfants à la cantine

5.Posté par Voilà c''est la vie selon mimi le 13/02/2020 21:49 (depuis mobile)

Mes amis faut bien faire la distinction on paie des impôts pour rafistoler ce qui était déjà fait, augmenter des depenses de personels avec des doublons partout et vous vous payez la cantine pour des moitié de repas Ahaha

6.Posté par Bien''''''''l''''''''bonjour le 13/02/2020 21:52 (depuis mobile)

On peut demander si quelqu''''''''un a vérifié a quoi ont servi les 500000€ d''''''''achat hors marches de la restauration scolaire svp

7.Posté par Modeste le 14/02/2020 07:37

et je continue de tirer la chasse....les élections arrivent on sent à plein nez les partisans dans les premiers commentaires...;enfin bref c'est aussi cela la période électorale autrement tout le reste de l'année tout va bien!

8.Posté par Modeste le 14/02/2020 07:40

on notera aussi au passage que beaucoup de candidats passent leur temps à dénigrer l'autre, mais d'aucun ne présente un programme pour gérer la commune! cela nous permet de voir le niveau ce certains......!

9.Posté par Saucratès le 14/02/2020 09:17

Bizarre cette lettre ouverte d'un Kollectif de parents en colère (je mets un K parce que cela sent la manipulation politique), juste quelques semaines avant les élections municipales. Courrier des lecteurs et commentaires téléguidés par qui ? Dois-je moi aussi m'affubler d'un titre pour rendre plus crédible mon commentaire et mon courrier des lecteurs ? Un employé de cantine obligé de se taire ? Un personnel de mairie tyrannisé ? Un DGS offusqué et résistant de l'intérieur ? (à merde, ça c'est idiot ... il n'y a qu'un seul DGS par mairie et on saura si c'est des conneries ou pas...). Non mais sérieux là ! Vraiment pas crédible votre courrier ! Sortez vos enfants de la cantine municipale, ramenez-les chaque midi et nourrissez-les chez vous. Vous ferez certainement des économies si la cantine est si chère que cela. Ou bien il y a les camions bar pour que vos gosses mangent plus équilibré. Pain bouchons et Coca ou Cot tous les midis ! Saucratès.

10.Posté par Saucratès le 14/02/2020 09:35

Juste un point en complément. Ce qui me semble problématique, ce n'est pas la contestation en elle-même mais le choix du moment et surtout l'impression de manipulation politique que donne la lecture des commentaires. Tous les problèmes ne viennent pas toujours des mairies. Le plus souvent, les détournements de nourriture peuvent se dérouler aussi dans les services de cantine eux-même.

Dans l'école où mes enfants étaient inscrits (dans les hauts de Saint-Denis), il arrivait qu'ils n'aient rien à manger. Une partie de l'équipe enseignante se faisait parfois des festins en laissant des miettes aux enfants de l'école (la directrice était dans le lot). Ils se retrouvaient ainsi parfois avec juste du riz blanc ou un demi cordon bleu (c'est cet exemple qui m'a rappelé ces faits). D'autre fois, la responsable de cantine se servait largement dans les repas servis aux enfants pour son usage personnel ou celui de ses proches (plutôt la cantine du vendredi). Je ne donnerais pas le nom de cette école (très catholique). Il est parfois utile de chercher ailleurs qu'une responsabilité politique. Il est d'ailleurs très difficile d'expurger d'une commune longtemps inféodée à des intérêts privés les personnels et les agents corrompus. C'est une tâche de très longue haleine. Saucratès.

11.Posté par Choupette le 14/02/2020 12:49

J'ai été parent d'élèves, dans un autre monde. Et je n'ai JAMAIS entendu un parent ou des enfants se plaindre des repas qu'on leur servait à la cantine. JAMAIS.

Et pourtant, les menus ne variaient pas. Que diriez-vous, par exemple, d'avoir tous les mercredis des spaghettis bolo et les vendredis des œufs durs servis avec une sauce, accompagnés d'épinards ? Pour les desserts, c'était un fruit. Souvent une banane.

Pour ceux qui ne mangeaient pas les repas scolaires, ils venaient avec leur boîte à tartines préparées par les parents et avaient droit à un bol de soupe.

De même que moi qui ai connu et apprécié les cantines d'antan, les élèves ne se plaignaient JAMAIS des repas cuisinés sur place; au début au feu de bois qu'il fasse soleil ou qu'il pleuve; mais on se léchait les doigts avec les sauces pilchards avec cari pois. Et oui, on mangeait des conserves assaisonnées avec goût.

Plus tard, au collège, un samedi sur 2 c'était un grand morceau de pain fourré de sardines Robert à l'huile d'olive (et non à l'huile de tournesol fade), ou fourré au pâté de foie. On était gâtés !

Ici on leur sert du cordon bleu. Pinaise ! Et ils se plaignent !

Préparez-leur des sandwiches si la cantine ne vous plaît pas. Au moins, vous ne serez pas grugés d'un 1/2 kiwi. Et vous ferez des économies.

12.Posté par Fanak le 15/02/2020 06:15 (depuis mobile)

Donne a zot mascade cest du bio

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 17:04 Démagogie ou projet réaliste pour Saint André?