MENU ZINFOS
Santé

Un cluster identifié au CHU de Bellepierre


Un nouveau cluster a été identifié à l’hôpital de Bellepierre où 10 personnes ont été contrôlées positives à la Covid. Il s’agit de soignants et agents du CHU de Bellepierre.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 24 Novembre 2020 à 16:36

Le communiqué du CHU

Pour chaque cas suspect de contamination, les équipes Opérationnelles d’Hygiène du CHU et les services de santé au travail déploient le dispositif de « contact tracing » afin d’en analyser les causes probables et de prévenir l’apparition ou l’extension de « clusters » au sein des services de soins, en éloignant le professionnel de son poste de travail ou des surveillances de salariés en lien étroit avec la médecine du travail et la Direction des Ressources Humaines.

A ce jour, 2 clusters sont en cours au CHU de La Réunion parmi les personnels soignants :
- Le premier concernait l’EHPAD de Saint Joseph, et est bientôt clôturé avec 3 agents contaminés au total.
- Le second concerne le service de médecine interne du CHU Nord. En effet, 4 infirmiers, 3 aides-soignants, 2 agents de service hospitalier et un interne ont été testés positifs. Les professionnels du CHU sont naturellement exposés à un risque de contamination comme tout un chacun dans le cadre de leur activité courante, mais ils le sont davantage encore du fait de leur activité professionnelle, notamment lorsqu’ils exercent dans des services accueillant des patients atteints de la COVID-19.

Depuis le mois de mai 2020, le port du masque est obligatoire pour tous les agents du CHU, mais également pour les patients et visiteurs. Des équipements de protection individuelle complémentaires sont aussi imposés dans les protocoles internes du CHU, dans le cadre de procédures adaptées, pour chaque acte de soins et en fonction des risques d’exposition dans certains services de soins.

Repérer, tracer et suivre les professionnels contaminés
Le nombre de contaminations de professionnels s’établit désormais au total à une centaine de cas, et ce depuis le début de la crise COVID en mars dernier. Ce chiffre est donc relativement contenu au regard de la forte circulation épidémique à la Réunion depuis le mois d’août, voire depuis le début de la crise COVID en mars.

Les procédures relatives au repérage, au traçage et au suivi du nombre de contaminations sur le lieu de travail sont désormais bien connues des personnels et de l’encadrement, tout comme la démarche de demande d’imputabilité au service de la maladie COVID-19, et les cas identifiés sont suivis au plus près et quotidiennement par la médecine du travail du CHU.

Aménagement et encadrement des temps de pause
Le CHU a également pris des dispositions particulières sur la réorganisation et l’aménagement des temps de travail les plus à risque de contamination, c’est -à -dire les temps de pauses, en aménageant des salles de pause supplémentaires et ses selfs, en créant des espaces extérieurs permettant de respecter la distanciation physique.

Un rappel et une diffusion des consignes sont régulièrement réalisés auprès de l’ensemble des hospitaliers.

Le CHU de la Réunion est résolument engagé pour la protection de ses salariés et sait pouvoir compter sur le sens des responsabilités de l’ensemble de ses professionnels.

Le CHU souhaite également rappeler aux patients de ne surtout pas renoncer à leurs soins dans cette période complexe et confirme que tous les services se sont organisés depuis de nombreux mois pour accueillir les patients réunionnais en toute sécurité.

Devant l’augmentation de la circulation du virus à La Réunion, soyons tous responsables et continuons à nous protéger en portant le masque et en respectant les gestes barrières conformément aux consignes des autorités. 




1.Posté par colonel Kuster le 24/11/2020 17:20

Ca va faire encore mwin de personnel au CHD donc mouen de lits, donc un nouveau" fais -mwoua peur" de nos "dirigeants" "Péi ! . Kim jungle l'a dit :
"J'observe la démocrassie en france, c'est ̷f̷a̷s̷c̷i̷s̷a̷n̷t̷ fascinant. "
Allo maman bobos (ils sont nombreux )

2.Posté par tantine le 24/11/2020 17:49

1/combien de malades ? de vrais malades ? pas des gens testés positifs ni des malades d'autre chose testés positifs.

"Depuis le mois de mai 2020, le port du masque est obligatoire pour tous les agents du CHU, mais également pour les patients et visiteurs. Des équipements de protection individuelle complémentaires sont aussi imposés dans les protocoles internes du CHU(...)"

2/pourquoi y a t'il des contaminations alors ? le masque ne sert donc à rien ?

3/peut-on arrêter d'employer des termes anglais alors qu'on a les mots en français ? que ce soit foyer ou grappe, on en déclare à partir de combien de personnes ? malades ou testées positives ?

4/soignées avec quoi au chu de la réunion ? quel protocole de soin ?

"Ce chiffre est donc relativement contenu au regard de la forte circulation épidémique à la Réunion depuis le mois d’août, voire depuis le début de la crise COVID en mars."

5/forte circulation par rapport à quoi ? on a vu les morts et cas à mayotte dont on ne parle plus du tout sur zinfos ? ou la martinique ou la guadeloupe ou guyane ?

3.Posté par parlamer le 24/11/2020 20:41

des médecins s'expriment devant le sénat américain:

Le Dr Fareed cite le Professeur Raoult comme « un médecin de haut calibre qui l’a guidé et qui devrait être récompensé ». Le sénateur Johnson poursuit « Le Professeur Raoult est actuellement persécuté pour avoir soigné avec l’hydroxychloroquine, un médicament sûr qui a été prescrit pendant 65 ans ».

L’Association des Médecins Américains qualifie le Professeur Raoult de héros.

4.Posté par PATRIOT le 25/11/2020 07:35

@Tantine

Le pognon que pourrait engendrer la vaccination et là je parle de ce département, n'est pas négligeable.

Le pognon avant tout LE POGNON

5.Posté par PATRIOT le 25/11/2020 07:42

@Parlamer

Il est même plus que persécuté, lui et d'autres ont reçu dernièrement des menaces de mort, ces fous ne reculent devant rien, ce qui est à déplorer c'est la Zombification de la population, heureusement ...il reste encore des vivants .

6.Posté par Kayam le 25/11/2020 10:53

En signe de solidarité avec tous les Réunionnais, il serait bien qu'un soignant travaillant au CHU, peut-être obèse, ayant du diabète, de l'hypertension, prenant un traitement en longue durée pour ces 2 pathologies ET "contaminé" du covid NOUS donne + de renseignements sur son état de santé ; en restant anonyme.

Que l'on soit informés au plus près de cet état et de ce qu'il en découle exactement !
Ce soignant covidé : est-il faible, a t-il des convulsions, a t-il aussi contaminé sa famille, depuis combien de jours il va mal et/ou il s'est rétabli, que pense t-il du port du masque étant donné que là, il est quand même contaminé, lors de ses rapports intimes prend-il des mesures particulières ????

Ne soyez pas égoïstes et partagez !
Si c'était mon cas, je n'aurai pas hésité à tout dévoiler...comme je l'ai fait quand j'étais au + bas lors de ma crise dengue.

Pourquoi avoir honte d'en parler quand c'est pour aider ? Surtout que travaillant dans le milieu hospitalier, les doutes à leur égard sont moindres ?

7.Posté par tantine le 25/11/2020 14:53

kayam je ne peux pas répondre pour le reste ne l'ayant pas attrapé bien qu'ayant été cas contact à plusieurs reprises, en revanche pour le sexe sans covid on a cette merveilleuse invention d'un autre bac + 10 de médecin à la molière : le glory hole !!! un trou dans un mur !!

on n'arrête pas le progrès !

https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-autorites-canadiennes-recommandent-le-glory-hole-pour-eviter-toute-transmission-du-virus-pendant-un-rapport_fr_5f1ea259c5b638cfec47451d

8.Posté par Kayam le 25/11/2020 21:19

tantine, je ne m'attendais pas à celui-là ! 😊 mais il faut avouer que ce virus est aussi coquin ! On a jamais parlé du pourcentage de couple atteint de ce virus en même temps ! On peut en déduire que avoir des RS peut renforcer l'immunité. 🤔Et si c'était ça la solution ?? cela pourrait expliquer pourquoi une certaine tranche de la population meurt + (sans manquer de respect à quiconque).
Je me renseignerai au prochain appel.

Le covid étant un problème de santé publique, je trouve qu'il manque de transparence sur les témoignages dans les milieux hospitaliers. Ceux des Réunionnais y apporteraient un +.

Ce n'est pas demander à parler d'un problème personnel et qui touche peu de gens le but de mon n°6.

Que quelqu'un par exemple, doit subir une X ou Y ectomie, c'est privé, c'est secret médical et la personne n'a pas à l'étaler en public mais les symptômes vécues pour de vrai par les gens "contaminés" du covid ne me semblent pas être personnels surtout quand il y rabâchage des mesures qui doivent être respectées par le monde entier.

"contaminés" fait vraiment sale c'est pour ça que je mets " " -- personne "contaminée" c'est comme si qu'il faut la rejeter...

9.Posté par tantine le 26/11/2020 09:13

kayam, chiche ! puisque zinfos ne s'y colle pas : appel à témoignage de réunionnais/es qui ont été malades du covid et peuvent nous en parler : symptômes, prise en charge, traitement, séquelles ?

et est ce qu'on sait au moins quelles souches on a eu à la réunion ? (il y a apparemment au moins 4 mutations différentes répertoriées plus ou moins virulentes)

et surtout, histoire de clore des polémiques vaines : est ce qu'ils on respecté le fameux "aux masques et caetera" ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes