MENU ZINFOS
Faits-divers

Un chien laissé pour mort, sa maison saccagée : 1 mois après, que s’est-il passé pour Maximin Bègue ?


Il y a tout juste un mois, Maximin Bègue retrouvait sa maison de la Plaine des Cafres saccagée par ses anciens locataires, qui avaient pris la poudre d’escampette. Un chien, attaché dans le jardin, avait même été laissé pour mort. Retour sur le chemin de croix du propriétaire.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Dimanche 4 Juillet 2021 à 14:04

Retrouver son logement mis à sac par ses locataires est l’un des pires cauchemars d’un propriétaire. Maximin Bègue en a récemment fait la malheureuse expérience.
 
Le jour de la fête des mères, alors qu’il devait procéder à l’état des lieux de sortie d’une famille, qui occupait les lieux depuis 2018, le propriétaire découvre sa maison de la Plaine des Cafres complètement saccagée. Le jardin n’est pas épargné : une carcasse de voiture brûlée est retrouvée parmi des immondices. Comble de l’horreur, un chien attaché dans le jardin, a été laissé pour mort.
 
 

Sous le choc, Maximin Bègue décide alors d’alerter la police municipale pour constater l’étendu des dégâts et sa macabre découverte. Il essuie un refus. Loin de se décourager, il compose alors le numéro de la gendarmerie, qui se déplacera le lendemain.
 
"Pour le logement, on m’a dit que ça me coûterait plus cher en procédure car les locataires ne sont pas solvables. Il aurait fallu que je prenne un avocat à mes frais. Je me suis donc retrouvé seul. Un artisan m’a fait un devis de 3.000 euros pour remettre ma maison en l’état. Aujourd’hui, je suis en train de faire les travaux petit à petit pour essayer de la relouer", se désole-t-il. Et de poursuivre : "Les gens peuvent faire n’importe quoi dans votre logement. Vous, propriétaire, vous avez tous les ennuis".
 
Selon l’agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL), si le locataire est parti sans résilier officiellement son bail, la situation n’est pas aussi simple qu’elle y paraît. Bien au contraire. Et pour cause, légalement, "Vous n’avez pas le droit de récupérer votre logement en pénétrant à l’intérieur. Vous vous mettriez en faute si le locataire décidait finalement de revenir. Ainsi, vous devez d’abord faire appel à un huissier de justice pour constater l’abandon du logement, puis saisir un juge pour obtenir la résiliation du bail. Le juge produira alors une ordonnance qui vous rendra la pleine propriété de votre logement", explique l’ADIL. Une procédure laborieuse et coûteuse qui peut, à juste titre, dissuader plus d’un propriétaire.
 
Autre déconvenue pour le Palmiplainois, l’épave retrouvée dans son jardin a été retirée par ses propres moyens. La Casud peut procéder gratuitement à l’enlèvement du véhicule dans les habitations privées depuis l’an dernier. Pour un véhicule identifiable, les délais peuvent prendre une quinzaine de jours. Dans le cas contraire, l’instruction du dossier peut prendre plusieurs mois suite aux résultats d’enquête de la police municipale.

Quant à l’animal retrouvé mort, les forces de l’ordre ont conseillé à Maximin Bègue de faire appel à la fourrière pour l’enlèvement de la dépouille. Mais, le propriétaire en attendait davantage. "Il n’y a pas eu de suite pour mauvais traitement. C’est dommage. Il aurait fallu que je fasse appel à un vétérinaire, un dimanche, pour qu’il établisse un procès verbal", ne décolère pas le propriétaire.
 
De leur côté, la SPA et autres associations de défense des animaux n’ont pas de pouvoir de police et ne peuvent donc pas intervenir de manière contraignante. Ces dernières recommandent de contacter les services vétérinaires de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF). Un maximum de détails sur les faits et le lieu est demandé afin que le vétérinaire puisse rédiger un procès verbal adressé au procureur de la République. Charge ensuite au magistrat de poursuivre l’auteur présumé des faits avec une ouverture d’une information judiciaire pour maltraitance animale.
 
Le propriétaire de l’animal encourt alors deux ans de prison et une amende de 30.000 euros. Une peine qui n’est pas suffisamment applicable dénonce les associations.
 




1.Posté par francais le 04/07/2021 14:25

conclusion : les lois protègent les contrevenants et les victimes n'ont que les yeux pour pleurer
maintenant je comprends pourquoi nous vivons dans un état de non-droit

2.Posté par clown le 04/07/2021 14:33

Ou est notre BB nationale ?

3.Posté par Damnatio memoriae le 04/07/2021 14:46

Vive la justice.
Il ne reste plus qu'à la faire soi-même, c'est tellement efficace.

4.Posté par martin lane le 04/07/2021 14:59

Cet " heureux " propriétaire peut recourir à la justice.
Quant est-il des mêmes " z heureux " propriétaires dont le domaine a été squatté, démoli et saccagé et à QUI le fisc réclame l'impôt foncier et l'impôt sur les propriétés vacantes quand ils n'ont pas les moyens financiers, ni l'espace kilomètrique d'évaluer l'étendue des dégâts ?

5.Posté par Ti-Tang le 04/07/2021 15:23

L'administration a tout cadenassé pour que les délinquants s'en sortent sans égratignure .
La " justice " n'est pas en reste , qui , pour se mettre en branle prend tout son temps et exige un véritable saut d'obstacles juridiques .
Malheureusement aujourd'hui , la " justice " française ne protège plus les honnêtes citoyens ( à vous décourager d'être honnête , soyons tous des crapules ) mais ménage AVANT TOUT les intérêts des délinquants ( ces pauvres victimes d'une société injuste ; la harangue de Baudot est toujours le fil conducteur de cette justice dévoyée ) .

6.Posté par Free le 04/07/2021 16:06

Ben, il est où fontaine grand garant des lois immobiliers? Plutôt un chargeur de l'eau.

7.Posté par Anne Mangue le 04/07/2021 16:51

Je lis dans l'article : "Un chien, attaché dans le jardin, avait même été laissé pour mort". Pauvre bête, on peut imaginer sa souffrance, pauvre bête, cela ne doit pas rester impuni.

8.Posté par TICOQ le 04/07/2021 18:22

et on se demande pourquoi tant de propriétaires préfèrent laisser leur logement vacant plutôt que de le louer à des salopards

9.Posté par Pascale le 04/07/2021 19:00

Étrangement... le chien n'est pas décomposé sur la photo! Pour des locataires qui ont soit disant laisser la maison pendant 1 mois c'est étrange!!! 3 jrs sans eau, aucun animal ne survit. Je dis ça je dis rien...

10.Posté par Suppositoire le 04/07/2021 19:24

La justice n'en a rien à faire de tout ça...

Les criminels, les délinquants, les voleurs, les violeurs, la maltraitance animale,... ce n'est pas leur tasse de thé à la justice !

Ils préfèrent les affaires d'argent. Condamner les politiciens et autres gros bonnets pour corruption est plus jouissif...

11.Posté par Pascal Cilaos le 04/07/2021 20:57

Comment peut t'on infliger une telle agonie a un animal sans lui laisser la moindre chance ?
Combien de jours de souffrance avant de mourir ?
Mais qui sont ces monstres ?
De quoi sont ils capable encore ?
La prison n'est elle pas faite pour écarter les gens dangereux de la société ?

Monsieur le locataire, si la justice des hommes par son laxisme et sa lâcheté vous épargne... Celle de Dieu va s'occuper de vous !

Courage Monsieur Bègue, je pense qu'il y a beaucoup de gens derrière vous.!!!!

12.Posté par Hugues Capet le 04/07/2021 21:33

Justice par le peuple ? C’est vers cela que le gouvernement nous emmène ?

13.Posté par Derik le 04/07/2021 22:47

Et après on dit qu il est interdit de faire justice sois même !!! Faut retrouver le type et lui mètre 3000e de frais sur sa gueule..

14.Posté par Blaise Jr le 04/07/2021 23:06

Si il s'était fait agressé, violé par ses locataires , on lui aurait dit qu'il était en tort car il n'avait pas a être là! Intrusion dans le domicile de quelqu'un! (le sien mais loué)
Quelquepart, personne n'aimerait voir son propriétaire surgir chez lui à l'improviste!
Un texte de loi est un texte de loi qui ne laisse passer AUCUNE EXCEPTION à la règle!
Et celà c'est un GRAVE problème!

15.Posté par Blaise Jr le 04/07/2021 23:08

Par contre j'ai déjà appelé un serrurier qui ne m'a dmandé aucun papier pour m'ouvrir la porte de chez moi!
p.S: qui aurait pu être la porte de chez vous...:)

16.Posté par jean luc hassid le 05/07/2021 08:59

la loi française est à la hauteur du gouvernement inefficace et incompétente
il m est arrivé la même chose
en général il ne vous reste plus que les yeux pour pleurer

17.Posté par pec pec le 05/07/2021 13:30

Faut pas s'étonner que les propriétaires ne louent qu'à des personnes qui ont des dossiers béton. Déjà, ça ne met pas à l'abri, mais ça limite la casse.
J'entends ou je lis parfois des commentaires sur les réseaux sociaux ou des coups de gueules sur la radio de personne qui cherchent un logement et qui ne trouvent pas parce que les conditions sont trop restrictives. Je comprends, mais quand un propriétaire a vécu une expérience comme celle là, et en tant que propriétaire, je l'ai vécu aussi, et bien on y regarde à 2 fois. Les gens considèrent que les propriétaires sont des riches nanties. Mais il n'y a pas que des riches nanties.. y a aussi ceux qui essayent de s'en sortir et qui essayent de se constituer un petit patrimoine et qui font un crédit immobilier pour toute une vie pour ça.. d'autres diront qu'on a les moyens.. pas forcément, on prends des risques. Entre les mensualités pour rembourser le crédit, les travaux, les impôts (CGS/CRDS) qui nous taxes sur les loyers de plus de 17 %, il ne reste plus rien.. Si le locataire ne payent pas ou saccage le logement, c'est pour notre paume. Et puis je répondrais, à ceux qui s'en foutent et nous prennent pour des nanties, et bien dans ce cas, je ne vais pas en plus faire du social. Il y a les collectivités pour ça (qu'on alimentaire très bien avec nos impôts) et la caf. La justice n'en a que faire des locataires qui payent pas et le propriétaire peut se retrouver lui même dans une m... pas possible, tout le monde s'en fout. Quand les choses changeront, tout le monde y gagnera, pendant ce temps, ça restera comme ça. Ah bon entendeur, à ceux qui votent les lois, continuer à marcher sur la gueule et ignorer ceux qui font tourner le pays.

18.Posté par Kafrouge le 05/07/2021 13:41

D'accord avec tous les posteurs....sauf que nombre d'entre eux revoteront comme un seul homme tout en sachant l'inefficacité de son action pendant 5 ans...
C'est à ne plus rien comprendre !

19.Posté par Marie le 05/07/2021 17:45

Quelle horreur. Pauvre chien.

20.Posté par pipo le 06/07/2021 01:13

Post 11
Peux-tu me présenter DIEU j'ai deux mots à lui dire a celui là.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes