MENU ZINFOS
Faits-divers

Un chef de service du Campus Pro pris en flagrant délit de proposition sexuelle à une mineure


Lui a une cinquantaine d’années, elle est encore mineure. Pourtant cet agent, cadre supérieur au CPOI de Saint-Pierre, a franchi les limites et proposé avec insistance à une jeune stagiaire d’entamer une relation "hors boulot" avec lui. Il a été mis à pied.

Par - Publié le Mercredi 9 Décembre 2020 à 10:52 | Lu 17986 fois

"Veux-tu parler de sujets relation sexe?", "Voudrais-tu approfondir une relation avec moi ?", "Veux-tu envisager rencontre prochaine?"

Un chef de service du Campus Pro de Saint-Pierre pris sur le vif. L’homme d’une cinquantaine d’années a méthodiquement proposé à une élève mineure d’entamer une relation sexuelle avec lui. Ce cadre au Campus professionnel de l’Océan Indien de Saint-Pierre est allé jusqu'à rédiger un questionnaire pour tenter d’entamer une relation privée avec une stagiaire de 16 ans. 

Ce responsable de service est un ancien directeur du CPOI, et selon nos informations, un peu mis au placard ces dernières années.

Seul avec l’adolescente dans son bureau il y a un peu plus d’une semaine, ce responsable affiche clairement ses intentions et l’âge de son étudiante n’est visiblement pas une limite qui semble le freiner. 

L’attitude de cet encadrant avait déjà alerté cette étudiante bien avant ce rendez-vous de la semaine dernière. Mais cette séance de travail a enlevé tous les doutes possibles.

Des questions intimes et ahurissantes dans le cadre d'une formation

Le "formateur" de 58 ans avait préalablement remis à cette jeune élève un questionnaire à remplir en prévision de cet atelier de formation aux échanges ahurissants. Dans un jeu machiavélique, le responsable pervers prend le soin de mettre en scène un questionnaire à choix multiples qu’il a lui-même fourni à son étudiante. Ses questions sont surréalistes : 

"Veux-tu parler de sujets relation sexe ? As-tu déjà couché avec un homme ? Prends-tu la contraception ? Voudrais-tu poursuivre une relation hors boulot ? Voudrais-tu approfondir une relation avec moi ? Serais-tu partante pour une relation sexe ? Veux-tu envisager une rencontre prochaine ? As-tu des désirs avec moi ? Veux-tu arrêter ici toute conversation sexe ?", conclut-il son vrai-faux entretien dans le cadre d’une formation…

"Je ne voulais pas que ça te mette mal à l’aise. Tu as répondu en fonction de ce que tu ressentais vraiment ou… ? Ça t’a choquée ?", tente-t-il d’évaluer le niveau de réceptivité de l’étudiante. A toutes ces questions et propositions, la stagiaire répond par la négative. Ce qui ne semble pas désespérer le formateur. 

"J’espère que c’est ton ressenti. Après si tu changes d’avis je reste… je le dis quand même. Prends ça comme une possibilité de ma part. Je suis ouvert à la discussion sur ce sujet", insiste-t-il sans équivoque. 

Au milieu de ce vrai-faux entretien dans le cadre d’une formation, la jeune fille demande à son formateur si c’est la première fois qu’il fait ça. "Oui encore heureux, je ne m’amuse pas à faire ça", répond-t-il, sûr de lui.

Selon nos informations, ce dernier a été prié de s’éloigner un temps de son poste au Campus Pro de Saint-Pierre. Ce lundi, nous avons pu échanger avec le responsable qui remplace provisoirement ce chef de service. Il nous confirmait simplement que son collègue n’était plus dans les locaux depuis une semaine. Le directeur du Campus Pro, "absent lundi", devait "revenir mardi et nous appeler". Nous attendons toujours. 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Rigolo45488 le 09/12/2020 11:54

Anecdote: j ai fait un entretien dans une SPL ou le nouveau directeur m a présenté une jeune fille d a peine 23 ans comme sa collaboratrice. Elle était gêné d etre la. J ai bien vu que ce directeur avait mis en place une stratégie pour se la faire....pauvre fille crédule

2.Posté par tifleurfanée le 09/12/2020 12:05


3.Posté par geenec le 09/12/2020 12:05

c'est pas une mise a pied qu'il faut c'est la tole illico

4.Posté par Pascale le 09/12/2020 13:23

C monnaie courante ici :)
Allez passer un entretien d'embauche quand vous êtes une jolie femme vous verrez le chantage qu'il y a avec ces pervers :)
Le premier piston a l'embauche si on n'est pas de la famille c'est le cocage :)

5.Posté par Freedom Fighter le 09/12/2020 14:07

Même pas la case taule, la case cimetière serait plus appropriée... ras le bol de ces pervers...

6.Posté par Alain le 09/12/2020 14:14

Sanction inadmissible, il doit etre radie tout simplement


7.Posté par Gogoter le 09/12/2020 14:19

J'espère qu'il sera punis sévèrement.
Il a des enfants ce types ???
Mais quel pervers ce type !

8.Posté par alain le 09/12/2020 15:33

il est deja au placard et donc il se moque de tout

la fille devrait porter plainte et la justice fera peut être le nécessaire

mais j'"en doute

9.Posté par jo le 09/12/2020 16:07

mais qui embauche ce genre dordure

10.Posté par Goute le 09/12/2020 18:20

Té ben c n'importe koué ! Ou na 58 ans . Ché pas moin. Rode 1 famm pas 1 marmay

11.Posté par zarzuela le 09/12/2020 15:26

Que d histoires de cul à gérer!!!il l à pas touchée!dc elle peut pas porter plainte elle a 16ans dc majeure sexuellement!!!c pas une gamine qu'elle réagisse

12.Posté par Rouloulou le 09/12/2020 18:33

Post 3 : "c'est la tole illico" : pourquoi? Il a un projet de construction ?🤣

13.Posté par Guétali le 09/12/2020 21:51

Il a fait une confusion. Au lieu de proposer un QCM (questionnaire à choix multiples), il a fait un CUL CM. Il doit y avoir un culproquo et non un quiproquo....

14.Posté par Guétali le 09/12/2020 21:52

@4
Cocage ?
C'est quoi ?

15.Posté par Miaimle5 le 10/12/2020 08:23

Cocage c'est comme le bocage tu vois autant de paysage mais en restant chez toi.....je me demande en lisant ce genre de récit si ces gars ont des enfants ou bien meme une mère.....le pouvoir ici est absolu la mafia confortable et la justice une grosse blague....alors forcément y a de la marge pour ce genre de gros deguelasse

16.Posté par vanessa gropaté le 10/12/2020 17:29

kokali

17.Posté par Guétali le 11/12/2020 01:15

15.Posté par Miaimle5 le 10/12/2020 08:23

Cocage c'est comme le bocage
.................................

Donc cocage dans le bocage ? C'est un peu la pêche caméléon.....

18.Posté par Carlota porsa le 11/12/2020 09:27

Ce n'est pas un délit vu que même si elle est mineure.....elle a l'âge de consentement sexuel, donc je vois pas le souci. Le seul truc qu'on puisse reprocher à ce monsieur serait d'être son supérieur hiérarchique et d'avoir profité de son autorité, pour autant être un vieux cochon n'est pas encore un crime..

Brigitte Macron dans le genre a fait bien pire.

https://www.cabinetaci.com/majorite-sexuelle-consentement-et-age/

19.Posté par patpiman le 15/12/2020 07:47

La perversion ne fait aucun doute à l analyse de la méthode et vis à vis de l état de subordination dans lequel se trouve cette jeune fille qui ne sait plus trop au moment du Qcm si c est du lard ou du « cochon »,. Néanmoins, une question m assaille : la perversion doit elle toujours être reliée à l âge ? Est il possible que les rôles puissent être inversés ? Au cas où quelqu’un un aurait fait ou lu une thèse sur le sujet....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes