Education

"Un certain nombre de moyens supplémentaires pour la Réunion"

Jeudi 19 Août 2010 - 14:00

Après avoir suivi de près une des premières rentrées des classes de France ce matin à Sainte-Marie, le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a pris la direction du lycée Roland Garros au Tampon. Accompagné du proviseur de l'établissement secondaire, Karl Mussard, et de plusieurs élus réunionnais, le membre du gouvernement a pu prendre la mesure des travaux de réhabilitation en cours de réalisation sur le site. Des travaux dont le coût s'élève à 19,2 millions d'euros et dont la livraison est programmée courant 2012.

C'est en présence de l'équipe pédagogique du lycée que le ministre a également présenté sa réforme tout en prenant acte des inquiétudes et satisfactions du personnel enseignant. Luc Chatel a par ailleurs annoncé la mise en place "d'un certain nombre de moyens supplémentaires" à la Réunion.

Ainsi, la généralisation de l'accompagnement scolaire prendra effet dès ce jeudi 19 août. "A partir d'aujourd'hui, tous les parents se verront proposer pour leurs enfants dans les écoles, un accompagnement éducatif, c'est-à-dire deux heures par semaine qui seront soit consacrées à du soutien scolaire, soit des activités sportives ou culturelles complémentaires de leurs enseignements" évoquait le ministre en fin de matinée.
Quant aux moyens humains dans le secondaire, où 230 nouveaux élèves ont été enregistrés sur cette nouvelle année scolaire 2010-2011, 89 postes ont été créés. Un "effort important" selon Luc Chatel qui doit à nouveau se rendre dans un collège d'enseignement secondaire, dans le Nord.

Ludovic Robert
Lu 1445 fois



1.Posté par va s'y Luc Chatel le 19/08/2010 14:55

Ça ne mange pas de pain de dire ce genre de choses, surtout quand cela ne relève pas de sa compétence et qu'il n'a aucun pouvoir sur le sujet. Il ferait bien mieux de nous parler de sa super réforme. enfin ceci dit il y a tellement peu à dire, si ce n'est que le tronc commun institué pour chaque filière est justement trop commun pour ne pas dire très très light et que la suppression de très nombreuses spécialités dans le secondaire ne vont pas pour élever le niveau.

2.Posté par va s'y Luc Chatel le 19/08/2010 14:57

Merci M. chatel pour cet effort important dans un contexte de casse sur service public de l'enseignement que vous initiez. Le bon peuple réunionnais reconnaissant à vie.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/08/2010 17:56

"un certain nombre de moyens"..lesquels ? pas foutu d'en dresser une liste exhaustive et précise?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter