MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un bouclier qualité prix pour les citoyens de seconde zone?


Par Georges Donald POTOLA - Publié le Samedi 25 Janvier 2020 à 15:10 | Lu 1374 fois

Un bouclier qualité prix pour les citoyens de seconde zone?
À Paris, c’est connu, les travailleurs n’arrivent plus à se loger. Dans les DOM et plus particulièrement à la Réunion, les smicards n’arrivent plus à se nourrir convenablement, tellement que les prix sont élevés. Les autorités, au lieu d’attaquer le problème à la source, ont alors inventé le Bouclier Qualité-Prix (BQP), pour des citoyens de seconde zone.

C’est quoi le BQP ?

Le Bouclier Qualité-Prix est un chariot type avec des produits de mauvaise qualité, chargés en sucre, en graisse saturée, conservateur, l’huile de palme, colorant, etc., avec une date limite de consommation qui dépasse la moyenne nationale. Ce fameux BQP que tout le monde voit comme un miracle va faire des ravages au sein de la population réunionnaise, surtout parmi les plus modestes. Une catastrophe sanitaire sans précédente. Rajoutez à cela le fléau de l’alcool, très bon marché, et la leucose bovine qui nous laisse pour l’instant dans le doute, les dégâts seront considérables. Surtout que ces produits BQP, on les paye même après la baisse, encore plus chers qu’un produit de qualité moyen en France.

La presse nationale s’interroge, Le Figaro, “Trop de sucre dans les produits destinés aux DOM-TOM“ ; le Parisien, “Obésité dans les DOM-TOM“ ; OBS “il y a ceux qui se sucrent et ceux qui payent dans les DOM“.  Autre fait troublant, les dates limites de consommation. 30 jours en Métropole après fabrication, contre 50/60/70 dans les DOM-TOM, sachant que chez nous, il fait plus chaud.  Je voudrais qu’on m’explique pourquoi ces différences ?

En France métropolitaine, autorisera-t- on la commercialisation des vaches atteintes de la Leucose bovine ?

Les premières conséquences sur la santé sont déjà là, il y a deux fois plus de personnes atteintes du diabète à la Réunion que dans l’Hexagone. L’obésité infantile en Outre-Mer (25% contre 16% dans l’hexagone), et même risque d’obésité dès le stade fœtal, c’est une triste réalité. Les industriels locaux qui financent les campagnes électorales de nos élus sont les responsables de cette situation.

Malgré la révolte des gilets jaunes, qui malheureusement, se sont égarés dans trop de  revendications, non seulement les prix n’ont pas baissé, mais ont augmenté d’au moins 1 euro. Quant aux promesses de la ministre, de nos élus, et le livret jaunes, on n’en parle même plus. Le Monsieur pauvreté du gouvernement (Olivier Noblecourt), qu’on a accueilli comme le messie, après s’être foutu des Réunionnais, est parti pour la mairie de Grenoble, emportant avec lui toutes ses promesses.

Quant à nous Réunionnais, il nous reste toujours ce fameux BQP et la nouveauté en ce début d’année, à partir d’une liste bien définie, vous pouvez vous-même, choisir vos produits (diabète, ou cholestérol), faites vos choix.

Sommes-nous des Français à part entière ?

Des produits importés du monde entier, revendus 5 à 10 fois plus cher, sur le marché local, et on nous raconte que c’est le transport, la TVA, l’octroi de mer… j’ai acheté sur internet dans un magasin parisien,  un ordinateur très puissant, après avoir payé les frais de transport, la TVA,  l’octroi de mer,  je l’ai payé  70% moins cher que le même dans l’Île. Expliquez-moi pourquoi ? Expliquez-moi pourquoi les pièces d’occasions sont hors de prix, pourtant, déjà amorti ?

Expliquez-moi aussi, pourquoi les produits locaux sont plus chers que ceux, importés ?

On nous prend vraiment pour des imbéciles, ils sont tous complices, hommes politiques, commerçants, douane, centrale d’achats, intermédiaires… Plus les grandes surfaces poussent, plus les prix augmentent, plus les industriels se frottent les mains, et l’État grâce à la TVA rempli ses caisses. L’argent n’est même pas réinvesti dans l’Île, on a bien vu une commerçante qui essayait de passer de l’argent vers la chine.  Combien d’autres ont réussi ?

Pourtant des solutions existent. On rassemble tous les distributeurs, les industriels, on leur impose un prix qui soit juste et équitable pour tout le monde, renégociable en fin d’année, sinon on leur taxe un impôt qu’on  redistribuera sous forme de prime de vie chère, comme pour les fonctionnaires.




1.Posté par Igard PAZOT le 25/01/2020 15:44

mmmmh, je veux bien etre d'accord sur cette "analyse" pour les Premieres années,
mais pour ces 2 derniers années, c'est bien loin de la description faite plus haut:

- http://www.reunion.gouv.fr/liste-de-produits-proposes-dans-le-cadre-du-a3610.html
- http://www.reunion.gouv.fr/liste-de-produits-proposes-dans-le-cadre-du-a4969.html


de plus maintenant c'est la prefecture via ipsos qui demande à la population:

http://www.reunion.gouv.fr/bouclier-qualite-prix-2020-c-est-a-vous-de-choisir-a6252.html

donc si cette année on se retrouve avec le même genre de panier décrit plus, c'est que soit la population ne fait pas son devoir citoyen de participer à la vie démocratique de sa commune/région, soit c'et leur choix, et la qui peut les blamer? si le plus grand nombre aura fait ce choix... apres, ayant participer à l'enquete, les produit issue de l'industrie sont tres peu présent, et on peut critiquer nos politiques ces dernier temps, on voit que l'effort à était fait sur le choix des produits, leurs localités, et leur disponibilités (j'aimerai bien savoir ce que donne comme cholesterol un savon, une lessive en poudre ou un produit d'entretien de la liste, avec une bonne moitié sur des produit de premiere necessité (pate, riz, produit fraix, necessaire de toilette, produit de """beauté"""... ) le reste si on prefer prendre la soupe en choix prioritaire plutôt que les tomate fraiche ou la viande congélée, qui nous sommes?

bref j'ai lu ce papie, j'ai été dubitatif, je suis partis vérifier (la source est facile, c'es la prefecture), et c'est bien loin de ce qui est décrit.
aussi, au lieu que de lance une polémique qui n'en est plus une au vue de la grande adoption de ce bouclier par l'ensemble des réunnionnais (acteur comme consommateur) je suis plutôt d'avis à améliorer ce système, qui nourrit facilement les deux tiers des réunnionnais en leur donnant accés a des produits dont il etait impossible a acheter si l'on était pas aisé il y a 10-20 ans. y participer, donner les idées d'evolution, VERIFIER LES SOURCES DONNEE PAR LA PREFECTURE ET LA REALITE DU TERRAIN, et tout autre idée serait de meilleur augure que ce titre racoleur, marronnier depuis sa création et , il est vrai, depuis ces premiers flops aussi (produit laitier a 0% for example...), et sans grande nouveauté sur le fond, juste la forme changeante...

enfin pour ce qui est des coups, je vous invite à aller voir aux antilles ou la vie est beaucoup plus cher que la réunion, sans pour autant avoir les même avantage... enfin, quelqu'un ici sait ce qu'est un fret? et les coups que ça implique pour arrivé ici?

moi, ce que je blamme par contre, c'est nos pots de yaourts d'une certaine marque a des prix exorbitant, alors que les deux tiers du lait reunnionnais est fournis a cette entreprise... de même pour les produits locaux... m'enfin ça c'est une autre histoire

2.Posté par Choupette le 25/01/2020 19:28

1.Posté par Igard PAZOT

" ... ce qui est des coups ...,et les coups que ça implique ... " de Trafalgar ?

Pour le coÛt, tu as un coup dans l'aile, l'ami.

3.Posté par DIDIER NAZE le 25/01/2020 21:27

Ah mon Dieu....notre CHOUPETTE est en plein délire !😂😲😉...ça se voit. ..elle a fait des....FAUTES.....comme quoi nul n est parfait.....CHOUPETTE! !😕😐....a méditer. ...je vous salue....

4.Posté par Nivet le 26/01/2020 09:41

Mr Potola, comme vous y allez ! Il n'y a pas de citoyens de seconde zone, il y a des citoyens au pouvoir d'achat limité. Et ce bouclier qualité prix ne concerne que les produits de première nécessité. Il est sûr que si vous n'allez que chez Fauchon, la qualité des denrées, ne sera pas celle du''un chariot BQP .
Certes, l'objectif des initiateurs du BQP, est que le minimum soit accessible aux plus démunis, dont vous ne faites pas partie, Mr Potola. Bien sûr, vous ne trouverez pas des produits de grand luxe, peut être avec trop de sucre, des additifs, des colorants , etc, mais nos citoyens aux revenus limités mangeront !

Vous vous vantez d'avoir acheté" un ordinateur très puissant" à un prix concurrentiel . Bien, mais il représente combien de chariots BQP ? Vous êtes l'hôpital qui se fout de la charité, Mr Potola .

Vous mélangez tout dans votre billet : le BQP et la cherté de la vie à la Réunion.
Moi, j'en reste au panier BQP.

A.N.

5.Posté par Igard PAZOT le 26/01/2020 10:49

@Choupette, merci pour la correction, c’était bien coût que je voulais écrire :)

6.Posté par trole royce le 26/01/2020 15:50

Choupette au lieu de jouer à l' académicienne , c'est bien mieux de donner son avis . Le BQP a tété inventé pour calmer les esprits , c'est de la poudre de Perlimpinpin .

7.Posté par Choupette le 27/01/2020 11:11

Dans le temps, on dégustait une limonade faite avec des citrons la cour et du sucre pays dans laquelle on trempait parfois un morceau de pain; ou avec des tamarins péi.

Des rafraîchissements délicieux.

Maintenant, on boude le naturel qu'on réclame pourtant à cor et à cris - vous saisissez le paradoxe ? - pour se tourner vers des boissons industrielles avec toutes les couleurs (trafiquées) de l'arc-en-ciel.

On nous crée des besoins, et on en redemande. C'est ça le pire.

Je n'ai jamais disposé de boissons sucrées sur la table lors d'un repas. Sucres lents + sucres rapides = cocktail gagnant pour l'obésité.

Pourquoi devrais-je prendre comme référence un bouclier créé par des personnes qui décident pour moi ?

8.Posté par Janus le 28/01/2020 07:39

Choupette a raison ☺☺☺

Notre société s'est tournée vers des solutions industrielles ... Et visiblement elle s'en contente ☺☺☺

Vous ne pouvez pas demander à l'Etat de gérer le commerce d'un Département ... Ce n'est pas sa fonction, et légalement il n'en a pas les moyens ...
Il peut proposer des pistes de solutions comme le PQB, mais cela ne solutionne rien, si le Citoyen lui-même ne se saisit pas du problème ...

Il faut arrêter de passer son temps à se plaindre de tout et de rien ... Chacun d'entre nous est responsable des problèmes de notre société, c'est à chacun d'entre nous d'y trouver des solutions ... Sans attendre que les autres agissent pour nous ☺☺☺

9.Posté par MICHOU le 28/01/2020 11:42

d'accord avec Janus, boycottons ce qui n'est pas sain, trop cher et donnons à nos agriculteurs le goût du contact direct avec le client à prix raisonnables.
multiplions les marchés forains comme celui du chaudron et st pierre dans chaque commune, chaque jour différend et pas ces pseudos marchés du terroir ou péi qui sont des arnaques

10.Posté par Nivet le 29/01/2020 09:13

9) Michou, votre discours est louable, mais dans la BQP, il n'y a pas que les produits locaux. Le riz , denrée essentielle, vient d'ailleurs, et divers produits qui ne relèvent pas ne l'alimentation.

A.N.

11.Posté par MICHOU le 05/02/2020 10:19

Bien sûr, loin de moi l'idée de rejeter tel ou tel produit, je voudrais simplement qu'on redonne du sens au commerce, à la consommation, et qu'il corresponde plus à notre réalité et à nos besoins

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes