MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Un boomerang pour Yves Montrouge...


Par - Publié le Vendredi 9 Avril 2010 à 15:41 | Lu 5361 fois

Hier, Yves Montrouge, le rédacteur en chef du JIR, nous avait fait l'honneur (signe qu'il lit régulièrement Zinfos) de venir poster un commentaire sous notre revue de presse pour vilipender notre journaliste qui avait osé attribuer un article au Quotidien, alors qu'en fait il se trouvait dans le JIR. Pas de quoi fouetter un chat, il arrive à tout le monde de faire une bêtise, surtout à 5h du matin, avec les yeux qui collent encore...

Le ton employé était par contre un peu plus gênant, surtout quand, pour conclure son post, Yves Montrouge y était allé d'un "Cela dit, je vous comprends... Journaliste, c'est un métier", sous-entendant par là que notre journaliste ne méritait pas ce qualificatif.

J'avais délibérément choisi de ne pas répondre, sachant que l'actualité n'allait pas tarder à me donner l'occasion de le faire. Je n'ai pas eu à attendre longtemps. Le 7 avril dernier, la veille donc, le même Yves Montrouge s'était fendu d'un édito sur la Légion d'honneur accordée à Françoise Vergès intitulé "Les soldes d'honneur". Et il n'y est pas allé de main morte, prenant quelques exemples d'autres personnes ayant reçu la médaille : Victorine Taïlou ou encore Michel Hibon.

A propos de ce dernier, il a écrit : "Mais les livres et les samoussas c’est bien, les meubles aussi, ça l’fait ! La preuve, Michel Hibon a également obtenu la Légion d’honneur. Michel Hi... quoi ? Hibon, le patron d’ADDC ! Celui qui vend des meubles de bureau ! Pas grand monde le connaît, mais c’est un grand patron. Re-moralité : il vaut mieux noircir des pages sur l’esclavage, faire des samoussas et vendre des meubles pour avoir la Légion d’honneur".

Michel Hibon, qui était hors du département, n'en est pas encore revenu du nombre de textos d'amis le félicitant pour sa médaille. Et salivant déjà, sans doute, à l'idée de boire un bon coup à l'occasion...

Ça aurait pu le faire, sauf que j'ai pu vérifier ce matin qu'il s'agissait d'un homonyme et que Michel Hibon, le patron d'ADDC, n'a jamais été nominé dans la promotion de Pâques...

Tu as raison Yves, "journaliste, c'est un métier"...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JUBILATION le 09/04/2010 16:08

Et pan !
Le lapin a tué un chasseur !

2.Posté par Choupette le 09/04/2010 16:17

No comment. :-)

3.Posté par pimanzoizo le 09/04/2010 16:33

L'autre "Michel Hibon" ,ce n'était pas un pseudo utilisé mar Mr Franco pour cacher modestement qu'il allait etre décoré en meme temps que sa chère Françoise ?

4.Posté par Under Ground le 09/04/2010 16:52

Allez, on aura tous compris que Pierrot lui-même, qui n'a jamais été médaillé, aimerait avoir une breloque à ballotter à la nuit tombée, le long du Barachois, illuminant son colossal plastron...
Mais quelle médaille lui donner ?
Celle du Franc Tireur ? du Tire-ailleurs ? du Mac Isar ? du Sssnaillepeur ? de l'étrangleur Ottoman ?..

5.Posté par chabouc le 09/04/2010 17:25

et toc !!!
gout' a nous

6.Posté par V.M le 09/04/2010 17:37

Tu parles d'un métier!
Est ce l'ambiance cocotier qui rend paresseux ces journalistes, la facilité ou est ce simplement une incompétence notoire.
Tout juste bon pour être de simple copiste de dossiers de presse déja formaté.... et encore bien copier est un art qui n'est visiblement pas donné à tout les journalistes locaux.

Aucune investigation d'envergure, aucune interrogation, réflexion ou analyse pertinente tout juste bon à faire du sensationnel en recyclant les fait divers en pseudo article d'intérêt général dans des journaux devenu plus que politiquement correcte.

u[Tiens à ce sujet je m'étonne que l'article suivant publié par zinfo et transmis aux deux journaux de la place n'ai pas reçu la même attention et donc n'ai pas fait l'objet d'une publication.]u

Il est étonnant de constater que dès qu'un nouveau pouvoir est en place à la Région , l'allégeance du 4ieme va de pair.

Il faut croire que monsieur Lagourgue est d'une puissance redoutable au point de faire taire la liberté de parole.

Il est désolant de voir que TAK, qui ne vaut guere mieux que JLL, a eu droit aux rappel intégral de ses méfaits dans la Grande presse écrite de la Réunion et que quelques lignes sur le passé de JLL ne puissent être publiées . Ah oui j’oubliais , que suis je bête, le second à les yeux bridés……
u[
Au secours ! La bourgeoisie est de retour
]u


On comprend mieux à posteriori l’arrêt immédiat de la MCUR, la désignation du Ier Vice-président de la région justifie à lui seul une telle décision. Ses origines, et les faits d’armes de ses ancêtres à l’époque coloniale lui conféraient "une place de choix" dans ce musée.

On peut imaginer qu’il a été choisi pour ses qualités de gestionnaire hors norme, on suppose que son bilan comme Directeur de la Caisse d’Epargne a dû peser lourd dans la décision : plus de 275 millions de francs de déficit. Quelle réussite ? Qui dit mieux ? Récemment, on a ressorti, à juste titre, les coups tordus de TAK pour informer les jeunes, pourquoi ne ferait -on pas autant pour ce grand Directeur. Les jeunes seraient très heureux de connaître les compétences remarquables de celui qui va co-gérer la Région. Il a bénéficié à l’époque de la clémence de la justice. Avec lui, la pyramide sera l’annexe de sa mairie ; le Président étant pris par son mandat national, il sera forcément aux manettes, il pourra ainsi mettre au service de la Région son immense talent pour relancer l’économie et résoudre tous les problèmes des réunionnais.

Après son limogeage à la C.E. et un bref passage chez un concessionnaire de voitures, il s’est installé avec brio comme professionnel de la politique. Il a accepté par le passé toutes les compromissions pour se maintenir au pouvoir, c’est vrai qu’il doit préparer son fils pour reprendre le flambeau, car dans ces familles bourgeoises la fonction de Maire est considérée comme une charge transmissible.

Les administrés lucides et objectifs de sa commune connaissent parfaitement ses méthodes et son talent de grand manipulateur. N'a t-il pas accueilli récemment un ministre en campagne au son du "Tambour malbar" ? Ceux qui se sont prêtés à cette honteuse mascarade, relent d’un colonialisme dépassé, déshonorent leur religion et leurs ancêtres. Pourquoi depuis des décennies ce sont toujours les fils d’engagés ou d’esclaves qui doivent "Bate tambour ou danze maloya" pour accueillir les grands chefs ? Ne peut-on pas solliciter les membres de ces grandes familles bourgeoises pour un accueil républicain au son des cloches d’une église précédant une danse de salon.

Ce poste est- en quelque sorte le résultat d’une séance de rattrapage après un échec cuisant comme candidat à la présidence du département. Ce Vice-président symbolise un passé douloureux et ne peut être porteur d’avenir pour cette jeunesse avide de changement.

L’illettrisme, le clientélisme, ( pour ne pas dire prostitution morale et intellectuelle) l’alcool et la perte de dignité qui en découle, constituent toujours le terreau de la réussite de beaucoup d’hommes politiques de ce département. Où donc est le changement «

7.Posté par unepierreàl'édifice le 09/04/2010 18:00

Qui est le Michel Hibon médaillé ? la presse a bien cité le patron de l'ADCC !

8.Posté par Redge le 09/04/2010 18:10 (depuis mobile)

Aie aie pas la tête!!!!!
LOL

9.Posté par gaston le 09/04/2010 20:33

Le JIR est devenu un vrai torchon, pardon un vrai PQ depuis le départ de Tillier, lui au moins vérifiait ses sources.
Tout le monde ne peut pas s'improviser journaliste, il ne suffit pas d'être proche du PC ou de JPV.
Au JIR, c'est la dictature communautaire qui prime surtout ceux qui viennent de l'Est, vivement que le grand argentier du JIR réagisse.

10.Posté par gout! le 09/04/2010 22:25

PFF tout le monde sait bien que le JIR est au service de quelques franc macons protégés

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/04/2010 23:53

michel hibon..michel hibon..c'est pas ce gars qui a eu un problème de villa à boucan canot...?

12.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 10/04/2010 00:51

9. Bien sûr. Comme dans les nombreuses affaires de diffamation qu'il a perdu. Comme dans l'affaire Saint-Jean de Dieu. Comme dans l'affaire des parlementaires qui auraient refusé de céder leur place d'avion à un malade cardiaque en train de mourir. Comme dans...

13.Posté par Lyto le 10/04/2010 02:44

V.M
On parfois du mal à voir le rapport entre ton commentaire et le sujet de Pierrot. On a bien compris que tu voulais taper toi aussi sur quelqu'un mais bon, essaie de le faire discrètement la prochaine fois ;)

14.Posté par mwa la pa di le 10/04/2010 07:54

Monsieur MONTROUGE la modestie est de rigueur ? En fait un coup de rest tranquil

15.Posté par Cambronne le 10/04/2010 08:37

6.Posté par V.M le 09/04/2010 17:37
Tu parles d'un métier!

Entièrement d'accord avec vous surtout pour nous emmerder avec la propagande contre la vilaine femelle moustique , à croire qu'ils n'ont que ça à vendre pour nous faire croire à un amalgame entre deux périodes qui n’ont rien à voir.

16.Posté par citoyen le 10/04/2010 08:56

6.Posté par V.M le 09/04/2010 17:37

Sans prendre parti pour le bonhomme, il me semble que sa condamnation dans l'affaire Caisse d'Epargne, justifiée, est quand même l'arbre qui cache la forêt: il n'était pas le seul responsable du déficit, un seul homme ne peut être coupable de tels dépassements alors qu'il y a un conseil d'administration, des contrôleurs, comptables et experts comptables....

Pour le reste, fils de famille bourgeoise et historiquement esclavagiste, etc etc, désolé, je ne rentre pas dans ce type de débats, tout comme cela a été le cas, bien à tort, pour Paul Vergés (l'arrière grand mère d'une famille esclavagiste). Non.

Vous en savez peut-être bien plus que moi sur lui; moi je n'ai que les journaux et le net pour m'informer .

Actuellement élu à la Région, c'est surtout à ce poste que j'apprécierai ou non son action.

Pour la mairie de Sainte-Marie, ou son mandat de conseiller général, je ne connais pas....

A développer d'ailleurs peut-être le bilan de ses actions en tant que maire et conseiller général, plutôt que partir sur des considérations familiales et personnelles.... subjectives, orientées, contestables.


9.Posté par gaston le 09/04/2010 20:33

"Le JIR est devenu un vrai torchon, pardon un vrai PQ depuis le départ de Tillier, lui au moins vérifiait ses sources. "

Jacques Tillier, l'ancien indic et journaliste de Minute qui s'était pris 3 bastos par Mesrine pour avoir "dégoisé" sur son compte pour avoir son "scoop", et qui salissait ses "victimes" dans un édito local (et donc un "torchon") pendant des années?

Ah oui, vraiment, ça c'était "du journalisme" ....! (c'est de l'humour, je précise, au cas où..).

Même si, sur le fond, il avait raison de dénoncer les divers scandales et affaires locales. Mais il y a manière et manière. Avec humour, ou non, et un minimum de respect des gens, et non pas sa façon "gros doigts sales", populiste, salissante et commerciale (car ça faisait vendre du papier...), qui ne me paraissait pas digne d'un journaliste...

Ne mélangeons pas les "torchons" et les serviettes...

Heureusement, il est parti..Ouf.

Attention, je ne prends pas parti pour un média ou l'autre, je voulais juste faire un commentaire sur le journalisme version Tillier....


12.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 10/04/2010 00:51

Tout à fait d'accord.

17.Posté par PECPEC le 10/04/2010 12:43

"Et pan sur le bec " Comme on dit au canard !
Quand à faire l'éloge de Tillier, ce n'était en fait qu'un remueur de M.... pour le plaisir de la M.... ! Ce n'est pas cela non plus le journalisme.

18.Posté par jojo le 10/04/2010 16:29

C'EST LU, C'EST PAS LU?
Peut être que Pierrot lui même devrait confirmer ou infirmer la nouvelle qu'il a donnée?
Une photo du I Bon médaillé ( c'est un animal droit comme un I) pourrait ramener la paix dans les meubles, et la lumière chez les blogers.

19.Posté par rivisa le 11/04/2010 09:41

L'éditorial de Yves Montrouge sur les achats de voix par Cl HOARAU en particulier et les hommes politiques en général mérite aussi le détour. En substance, la police ferait mieux de poursuivre les maris violents, les braqueurs... bref les vrais coupables au lieu de perdre leur temps à punir des pratiques ma foi générales ( idem pour les emplois familieux, voir autre éditorial de Yves Montrouge). Bref, il y a des règles, mais c'est au citoyen de les respecter et surtout pas aux élus de l'Etat. Sauf que Yves Montrouge ne comprend pas que si l'exemplarité n'est pas du coté des élus impunis, il n'y a aucune raison que le citoyen respecte lui la loi...de façon scrupuleuse.

20.Posté par diony le 14/04/2010 07:54

Belle contrevérité post 16, en effet, Tillier vérifiait ses csources. C'est sans doute pour cela qu'il a été condamné pour diffamation en moyenne 8 fois par an en cinq ans?
Et c'est pas parce que une fois, dans un cas précis, la justice a ensuite condamné le diffamé, prouvant qu'il avait cette fois là raison, que c'est le cas pour tous. Tilleier ne vérifiait rien du tout, une rumeur, et hop, dans le journal. ça retombera bien après...
Pierrot lui, au moins, vérifie ce qu'il écrit, mais comme malheureusement il laisse passer les commentaires des zinfonautes qui disent n'importe quoi, ça nuit à la crédibilité de son site.

21.Posté par Hugues H. le 14/04/2010 18:00

Bien joué Pierrot ! Moi-même je croyais que c'était le patron d'ADDC !
Et pan sur le bec ! Montrouge : ça fait mal ?

22.Posté par Ded le 14/04/2010 19:53

Il y a quelques années a paru une sorte d'annuaire des "journalistes" qui bossaient à la Réunion (tous médias confondus ils étaient environ 170 si mes souvenirs sont bons)
Brève ( parfois très brève) bio pour chacun d'eux avec le parcours ( lui aussi très très bref) et les études.
A part le fait d'apprendre qu'un certain nombre de ces pisse-copies étaient fils ou filles de ...gens bien placés, très peu , moins de 10% étaient passés par une école de journalisme ( quand c'était le cas , c'était signalé)...
Ceci explique cela...eh oui, c'est un métier!

23.Posté par Pierre Frederic Dupuy le 14/04/2010 20:41

22. Ceci dit, il me semble qu'il y a quelques décennies de ça, les journalistes issus des écoles de journalisme n'étaient pas si courants (pour les mêmes raisons, en fait, qu'autrefois une simple licence en droit permettaient de devenir cadre sup) . Si vous avez encore cet annuaire sous la main, pourriez vous vérifier la moyenne d'âge des journalistes passés par ces écoles (ou par d'autres formations spécifiques: je sais que certains IEP et certaines facs offrent également des formations de bon niveau) ?

24.Posté par CHAUCHET Andre le 14/04/2010 21:29

Je l'ai écrit avant les élections,Mr. MONTROUGE,n'est qu'un vulgaire scribouillard,entaché d'incompétence,d'un soit-disant ,journal ,qui n'en est pas un ;Il faudrait qu'il change de métier s'il a des .....COMPETENCES???? A bon entendeur ...SALUT!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Publicité


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes