Blog de Pierrot

Un article d'un journaliste mahorais reprend tous les couacs depuis le début des Jeux

Vendredi 7 Août 2015 - 00:41

Je souhaitais écrire un article recensant tous les couacs survenus depuis l'ouverture samedi des 9ème Jeux des Iles de l'océan Indien. Et voila qu'au détour de mes recherches, je tombe sur une perle, un article d'un journaliste mahorais, Faïd Souhaïli, du journal en ligne 101Mag, qui brosse un tableau très complet et très bien écrit sur le sujet.
Pourquoi réécrire, peut-être en moins bien, ce qui a déjà été parfaitement écrit?
Nous reproduisons ci-dessous son article, avec son aimable autorisation.
Pierrot Dupuy
P.S. : Les intertitres sont de Zinfos


Décidément, cette neuvième édition des Jeux des îles va rester dans les annales. Pour les Mahorais, parce que la moisson de médailles est déjà la meilleure de l’histoire, mais aussi pour toute une série de couacs qui sont survenus lors de cette fête sensée célébrer l’amitié et le partage entre les peuples.
 
"Cela pourrait être les derniers Jeux des îles de l’océan Indien". Stéphane Mouezy, secrétaire général de la ligue réunionnaise de volley-ball n’est pas très optimiste quant à l’avenir de cette compétition créée en 1979. Il faut dire que cette édition réunionnaise déclenche tous les jours de nouvelles polémiques.

Un hébergement qui n'a rien à voir avec celui des Seychelles en 2011

Au départ, ce sont les conditions d’hébergement et les transports qui ont fait jaser. Le conseiller technique national de volley des Seychelles, Wojtek Fabianczyk, a taquiné Vincent Nangue, le maire adjoint du village des Jeux devant les journalistes lorsque ceux-ci étaient invités pour visiter le lieu. "Je peux me lâcher, vraiment tout dire ?" nous a-t-il dit, avant de se rétracter et de dire qu’il sortirait tout ce qu’il a en fin de séjour. Toutes les délégations, y compris celle de la Réunion, se sont plaintes de la petitesse des chambres (des chambres d’une résidence universitaire du CROUS où sont placées deux personnes au lieu d’une), de petits lits (quand on mesure 2 m et que le lit fait 1,90, bonjour les dégâts). "On avait un pavillon pour six aux Seychelles" regrettent ceux qui étaient aux Jeux en 2011.

De longues heures à attendre les transports

Concernant le transport, Vinent Nangue reconnaît que certains prestataires ont pris les choses à la légère. Les sportifs attendent parfois de longues heures avant d’avoir un bus qui les déplace des sites de compétition vers leurs chambres. "Mais on travaille là dessus" explique le maire adjoint du village.

Le plus gros couac : le départ des Comores

Mais le plus gros couac, c’est bien évidemment le retrait de la délégation comorienne suite au défilé des Mahorais derrière le drapeau français lors de la cérémonie d’ouverture. Les Comoriens ont expliqué leur retrait par la violation de la fameuse Charte des Jeux qui stipule que les symboles de Mayotte doivent être le drapeau et l’hymne des jeux. Le ministre des sports Patrick Kanner a préféré passer en force avant que celle-ci ne soit modifiée.

Plus de drapeaux ni d'hymnes pour personne

Mais ce problème franco-comorien que les autres délégations préféraient ignorer ou négliger leur est retombé dessus. Les membres du Conseil international des Jeux (constitué des représentants des comités olympiques de la zone) ont en effet décidé "pour calmer les esprits" de supprimer les hymnes pour tout le monde. Si Mayotte n’a pas le droit à la Marseillaise, les autres se privent de leurs hymnes aussi.

Une athlète malgache se fait confisquer son drapeau

Ce remède en définitive est encore pire que le mal. Les athlètes et les spectateurs du stade Paul-Julius Bénard ont d’ailleurs repris tous les hymnes a capella après la cérémonie protocolaire pour donner le privilège aux athlètes d’avoir leurs hymnes. La Malgache Marthe Ralisinirina s’est vue confisquer son drapeau car il ne devait pas être brandie pendant la cérémonie protocolaire. Tout le stade a hué le geste !

Les lanceurs de javelot mahorais manifestent en levant le poing

Les lanceurs de javelot mahorais ont protesté le poing levé à la manière de Tommie Smith et John Carlos en 1968, avant de se draper du drapeau bleu-blanc-rouge et de chanter la Marseillaise, après la cérémonie protocolaire.

Un départ comorien qui chamboule le calendrier

Autre conséquence sur le plan sportif, il a fallu réorganiser les compétitions suite au départ des Comoriens. Au foot, un forfait a été entériné pour les Réunionnais et les Mauriciens, les préservant ainsi physiquement et leur assurant une place en demi-finale. Au volley, il y avait une poule de quatre équipes et une poule de deux chez les hommes, donc il a été décidé de faire deux poules de trois équipes, puisque la compétition n’avait pas encore commencé. Au handball, il a été décidé de faire un match aller-retour dans les poules de deux, Réunion-Seychelles pour les hommes et Mayotte-Madagascar pour les dames. Une décision qui a mis hors de lui Badirou Abdou, l’entraîneur adjoint de la sélection de Mayotte. "Nous étions contre cette décision, ce match retour n’avait aucun intérêt, sinon nous faire perdre la première place du groupe suite à notre victoire 24-20. Mais nous avons montré sur le terrain que nous la méritions, les organisateurs voulaient éviter une demi-finale opposant les Malgaches aux Réunionnaises, ils l’ont désormais", fulmine-t-il.

Le cas Myriam Kloster

Enfin, la compétition de volley féminine est en sursis, tout comme les finales de natation. Ces dernières doivent se faire avec des lignes d’eau, bloquées à Roissy Pour le tournoi de volley féminin, c’est la participation de Myriam Kloster qui fait débat. Internationale française, la joueuse du Cannet fait peur aux Seychelloises et Mauriciennes. Ces deux délégations ont fait une réclamation sur les conditions de sa qualification. En gros, pour qu’un sportif puisse représenter Mayotte ou la Réunion, il faut qu’il soit Français, qu’il soit natif de l’île ou qu’il prouve 5 ans de licence dans le territoire de façon discontinue ou sur les 3 dernières années consécutives.

Myriam Kloster est née à Montreuil mais a grandi à la Réunion. Elle a bien ses cinq années de licence, mais pour des raisons inconnues, la commission technique internationale a décidé de la disqualifier, de donner matches perdus à la Réunion, ce qui aurait provoqué l’élimination des Réunionnaises. Une action injuste pour les Réunionnais qui ont donc décidé de ne plus organiser le tournoi féminin.

L’amitié et le partage entre les peuples de l’océan Indien sont bien loin désormais. Certains observateurs s’accordent même à dire que ce sont les pires jeux de l’histoire. Ce qui est sûr, c’est que s’il y a une volonté de sauver cette manifestation, il faudra travailler en amont et bien définir une bonne fois pour toute les conditions de participation des uns et des autres pour ne plus en arriver à tous ces couacs.
 
Faïd Souhaïli
Lu 5654 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par KLD le 07/08/2015 01:09

bel article , bravo à son auteur .

2.Posté par 50 nuances de vrai le 07/08/2015 04:49 (depuis mobile)

Bel article, tout à fait raison sur le cas Myriam Kloster

3.Posté par DANORD le 07/08/2015 04:56

Juste le point de vue d'un journaleux , pas de kwa à faire un fromage ...

Pendant ce temps les vrais problèmes de notre société,
- emploi-chômage
- cherté de la vie
- détresse de la population
- révolte de la jeunesse
- non accès au logement
- école qui produit l'illettrisme
- personne en situation de handicap délaissée
- coma circulatoire
-…

4.Posté par Poulpe le 07/08/2015 09:37

Pourquoi Zinfo, n'a pas fait une liste???

5.Posté par KLD le 07/08/2015 10:13

Danord n'a pas tord non plus.

6.Posté par La vérité vraie... le 07/08/2015 11:12

Réunion-Mayotte ! Quelle finale en foot : tout le stade va chanter La Marseillaise...ou pas.

7.Posté par noe le 07/08/2015 12:01

Tout est écrit !
Tout est vrai !
Supprimons ces pseudo jeux qui n'intéressent personne et qui créent trop de problèmes et des dépenses inutiles pour un petit nombre !

8.Posté par comique le 07/08/2015 13:11

concernant les transports je pense que ça doit être à cause du manque de 'bénévoles' pour faire les larbins. Ils ont bien raison ceux qui n'ont pas fait ça, vu l'enveloppe que le comité a reçu qui passe dans les poches de certains.
C'était déjà un bordel avant de commencer et les tickets payables uniquement en espèce on sait tous où cet argent va partir.

9.Posté par Onyx le 07/08/2015 13:28

Juste une remarque pour ceux qui, régulièrement, écrivent "qu'il vaudrait mieux s'occuper des vrais problèmes... " ou consacrer l'argent au chômage dès qu'il s'agit d'une dépense publique. C'est agaçant parce que stupide. La vie ne s'arrête pas parce qu'il y a 20 - 30 ou 40% de chômage ! C'est certes plus important de s'occuper des problèmes évoqués, mais doit-on (peut-on?) ne faire QUE cela ? Même dans les heures les plus sombres de notre histoire, les hommes et les femmes ont continué à faire des choses soi-disant inutiles et ce ne sont pas ceux qui vivent difficilement qui diront le contraire (même logique que de couper la télé chez les sans-emplois pour qu'ils puissent se concentrer sur la recherche de travail !)

10.Posté par L'Ardéchoise le 07/08/2015 18:11

C'est quoi le "coma circulatoire" ?

11.Posté par DANORD le 07/08/2015 19:47

@Posté par L'Ardéchoise

Difficile de se déplacer toutes les heures , le réseau routier est saturé , trop de véhicule sur les villes côtières

12.Posté par mékisonkons ! le 07/08/2015 21:12

et oui...dire que certains bisounours ne cessent de nous bassiner avec la réyon terre de
mélange et de partage....le pays du "vivre ensemble".....
Je préfère en rire parce que c'est à pleurer.

13.Posté par GIRONDIN le 07/08/2015 23:14 (depuis mobile)

3.DANORD
Vous plaisantez,comme dirait l''autre,y a des problèmes ok,mais faut que deux trois certains puissent s''amuser! LOL
Non mais!
150000 chômeurs! 100000 illettrés! 340000 personnes sous le seuil de pauvreté!

Des jeux et peut-être du pain!

14.Posté par KLD le 08/08/2015 01:40

Mais non Girondin , t'as lu le "onyx" qui nous explique tout ! , ha onyx , c'est marrant , mais avec l'age , je m'aperçois qu'on entend les memes discours ds la bouche de différentes personnes qui ne se connaissent pas mais qui au fond se ressemblent , les memes sans doutes ......................et c'est plutôt .affligeant , ha , ça doit etre la sagesse qui rentre que de constater des redites.....des gens du meme "milieu", sans doute , du genre qui font que le monde est ce qui l'est et ne change guère .......alors qu'il n'est pas au mieux ?.sauf pour les memes , contents d'eux.........bizarre ...........

15.Posté par Athena le 08/08/2015 02:54

cet article démontre surtout que sport et politique ne vont décidément pas ensemble ... je plains très sincèrement les organisateurs pris dans ce maelström et qui ont le dos large ... tout ça pendant que certains politiques naviguent entre populisme et manipulation ...

16.Posté par danz le 08/08/2015 13:15

pour le probleme comoriens tout le monde est tombé dans le piege des comores puisque qu'on sait maintenant que les athletes etaient des faux et que 50 personnes sont restés a la reunion avec certainement la benediction de l'etat comorien

17.Posté par iliade974 (suite) le 08/08/2015 17:26

Puisque tout ce petit monde avait de beaux badges... une libre circulation sur tout le reseau réunionnais aurait été bien plus simple avec qqs traducteurs au départ (je pense aux athlètes des maldives) et qqs seychellois et probleme réglé....
MDR sur le sort d'un basketteur seychellois mesurant 1.98 et qui m'a avoué avoir qqs soucis avec son lit du crous en effet, meme pour la douche il se pliait en deux en riant de bon cœur de ses mésaventures...
Le supermarché non loin du crous qqs kms plus bas à dû vendredi soir faire son chiffre du mois en bieres de l'ile sœur au vu de la trentaine de sportifs fétant allégrement la fin des jeux....
Merci à tous ces sportifs malgré vos mésaventures parce que pour vous avoir cotoyé j'ai aimé votre politesse et votre savoir vivre

18.Posté par Guy le 11/08/2015 01:32 (depuis mobile)

Myriam Kloster formait parti du club FIVB a Toulouse a 14 ans et depuis elle fut parti de club en club en France. Je ne comprend pas comment elle a pu etre licencie pendant 5 ans a la Reunion. Depuis quand fut elle licencie? Est elle une surdouee?

19.Posté par ALAIN DIMITRI le 14/08/2015 08:12

mais ce monsieur a totalement raison de dénoncé ces jeux de la honte ,sous le joute du colonialisme , du racisme ,du nom respect des participants , et des politiques véreux qui ont eux tendances a facilité les locaux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie