MENU ZINFOS

Un appel à tous les Saint-Paulois pour le centenaire de la Grande Guerre

​Ce mardi 2 octobre 2018 avait lieu le lancement d’une action symbolique. Tous les Saint-Paulois sont invités à déposer une poignée de terre dans une urne, placée à l’accueil de la mairie de Saint-Paul, du 2 au 12 octobre, aux horaires habituels d’ouverture.

Jeudi 4 Octobre 2018

Du lundi au jeudi, de 8 heures à 16 heures, et le vendredi de 8 heures à 15 heures. Ce geste hautement symbolique s’inscrit dans l’année de commémoration du centenaire de la Grande Guerre 14/18 et de la dramatique bataille de Verdun.

Cette opération lancée ce mardi 2 octobre permet de rendre hommage aux combattants réunionnais de la Grande Guerre. 

Y participaient la Ville de Saint-Paul, les anciens combattants, Thierry Pincemaille, directeur du Service départemental des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) à La Réunion, et Jean-François Gros, général en second, et président de la section Réunion de la société des membres de la légion d’honneur (SMLH).

Avec eux, se trouvaient les élèves inscrits en CAP cuisine au lycée hôtelier de Plateau Caillou, des représentants d’associations et des personnalités comme l’ancien grand champion d’athlétisme, Jean-Louis Prianon. D’autres personnes sont aussi venues en nombre ce mardi 2 octobre pour contribuer elles aussi à l’Histoire.

Visionnez la vidéo tournée lors de cette cérémonie symbolique dans les jardins de la mairie.


Aussi, Marie-Gertrude Carpanin, élue déléguée aux relations avec les armées et les associations d’anciens combattants, le souligne très bien. Elle affirme que ce projet est bien plus qu’une autre « commémoration qui certes est symbolique mais il est essentiel de faire participer nos jeunes à ce projet car transmettre c’est donner un repère à nos enfants ».

Tous les participants présents étaient très touchés en mettant leur poignée de terre dans l’urne. Jean-Louis Prianon détaillait, lui, sa participation à l’âge de 23 ans au cross de Verdun où il battait l’illustre coureur de fond Jacky Boxberger.

Le jeune Fred Antilope évoquait le souvenir de ses arrières-grands-parents qui avaient participé à la guerre du Cambodge et à celle du Mali. Ces témoignages donnaient envie à ce jeune garçon de 16 ans de s’engager l’année prochaine dans le régiment de l’armée de l’air en tant que parachutiste.

Alors que d’autres sont prêts à défendre notre pays, pourquoi ne pourrait-il pas en faire autant indiquait-il. Lors d’une cérémonie officielle et solennelle dans le Jardin de la Liberté, organisée le 13 octobre, une poignée de terre de La Réunion sera déposée dans l’urne, unique. Cette terre sera insérée au cœur de la stèle implantée à Verdun en l’honneur des soldats tombés pour la France.

Une urne fabriquée au sein de la menuiserie communale de Saint-Paul. On doit cette création à Jean-Christophe Agesidame, menuisier bois au sein des services techniques de la ville. Ce travail manuel lui prenait une demi-journée.

L’objet, réalisé à partir de panneaux de contreplaqué, mesure 38 centimètres de haut et 30 cm de large et de long. L’ouvrier utilisait de la colle et des clous pour le solidifier. Appliquait aussi du vernis à l’eau et effectuait des gravures à l’aide d’une scie.


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes