MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Un an depuis le premier cas de Coronavirus à La Réunion


L’épidémie de Coronavirus a touché La Réunion pour la première fois le 11 mars 2020, il y a tout juste un an. L’île comptabilise depuis 13 801 cas, a connu trois vagues de contaminations et a été soumise à un confinement, et maintenant à un couvre-feu à 18 heures. Retour sur une année très mouvementée.

Par - Publié le Jeudi 11 Mars 2021 à 05:52

Le monde entier était déjà en alerte depuis plusieurs mois lorsque La Réunion a connu son tout premier cas de Coronavirus. Un Réunionnais de retour des Etats-Unis a ramené dans ses valises la maladie contractée lors d’une croisière en Floride.

La Réunion a ainsi commencé à se préparer comme de nombreuses zones du monde à lutter contre la propagation d’un virus à l’impact sans commune mesure.

Un confinement avant l’épidémie

La Réunion ne comptait que 7 cas lorsque Emmanuel Macron a déclaré la guerre au Coronavirus et décidé de mettre en place un confinement national.

Le Préfet venait d’ailleurs lancer le Stade 1 du plan de gestion de l’épidémie. Mais la mesure a été appliquée à La Réunion comme en métropole. Notre île a donc été confinée du 17 mars au 11 mai.

Les Réunionnais ont donc dû se munir d’une attestation dérogatoire de déplacement pour sortir de chez eux afin d’aller faire les courses ou de se faire soigner mais aussi pour aller travailler pour certains, par exemple. 

Une circulation à bas bruit du Coronavirus pendant le confinement

Les vols d’agrément (tourisme, visites familiales) n'ont eux été soumis aux motifs impérieux qu’à partir du 20 mars. Les voyageurs devaient alors justifier leur déplacement. Une mesure qui a été remise en place fin janvier 2021.

La plupart des cas sont jusqu'alors importés, mais le virus finit par circuler dans l'île au bout de quelques semaines. 

L’épidémie reste à un niveau bas pendant les trois mois du confinement. 376 contaminations en un mois (11 mars au 9 avril) dont 70% sont importées. Les premières chaînes de transmissions locales ne se font pas attendre (des cas “secondaires autochtones”).

Premier décès au déconfinement

Un patient atteint du Coronavirus succombe le 20 mai à La Réunion. Il s’agit d’un malade venu de Mayotte dans le cadre d’une évacuation sanitaire une dizaine de jours plus tôt.

Un premier Réunionnais meurt le 24 août. L’homme de 80 ans souffrait de plusieurs comorbidités dont des problèmes pulmonaires et rénaux. 

On déplore depuis 71 décès (au 8 mars) à La Réunion dont 17 de patients issus d’évacuations sanitaires.

La première vague : la rentrée d’août

Les contaminations accélèrent après le déconfinement et c’est à la fin des grandes vacances scolaires que La Réunion connaît sa première vague épidémique entre mi-août et mi-septembre.

On atteint jusqu’à 600 cas de Coronavirus en une semaine (au moment de la rentrée scolaire). Le taux de cas importés est redevenu important (autour de 12%) sur cette période avant de chuter. Puis le nombre de clusters augmente très vite. Le taux d’incidence atteindra 75,8 cas pour 100.000 habitants. La situation provoque l’inquiétude des autorités, les maires demandent au préfet d’agir et de prendre des mesures. Les marchés forains sont notamment réadaptés.

Le pic surviendra un mois après la rentrée dans la semaine du 7 au 13 septembre. Le nombre de contaminations hebdomadaires chute ensuite. Le taux d’incidence passera sous le seuil d’alerte début octobre.

La deuxième vague dans la foulée

Mais des vacances au mois d’octobre relancent l’épidémie à la fin du mois. Le pic est atteint beaucoup plus rapidement. Jusqu’à 700 cas en une semaine (du 2 au 8 novembre). Le taux de cas importés est plus faible, mais les clusters eux sont de plus en plus nombreux. La circulation du virus reste inquiétante jusqu’à fin novembre lorsque La Réunion repasse à nouveau dans le vert (38 cas pour 100.000 habitants sur la semaine du 23 au 29 novembre).

Durant cette deuxième vague, le Préfet de La Réunion avait décidé de la mise en place d’une stratégie de lutte contre le Coronavirus : des seuils d’alerte pour le couvre-feu et le confinement par commune ou pour toute La Réunion sont instaurés.

Plusieurs villes de l’Est sont tour à tour menacées mais aucune ne sera soumise à des restrictions des déplacements avant la chute des contaminations.

Une troisième vague en 2021

La circulation du Coronavirus était déjà plus importante que lors des dernières flambées épidémiques, lorsque tout s’est emballé à La Réunion à la fin du mois de janvier.

Le retour des voyageurs a vu par la suite une augmentation des nouvelles contaminations. Le taux de cas importés a augmenté sur la fin des vacances (jusqu’à 20%) avant de chuter et que les clusters soient de plus en plus nombreux.

Deux nouveaux éléments sont venus rendre cette vague unique : des variants du Coronavirus dont le sud-africain venu de Mayotte et qui a fait sa place au point d’être maintenant à l’origine de la majorité des contaminations à La Réunion.

La pression hospitalière est aussi beaucoup plus forte. La situation est devenue très difficile à Mayotte et La Réunion a commencé à accueillir quotidiennement des évacuations sanitaires.

La flambée épidémique a provoqué le retour des motifs impérieux fin janvier puis l’instauration d’un couvre-feu à 22 heures dans 7 communes à la mi-février. La situation s’est rapidement empirée et le préfet a généralisé la mesure à toute l’île à la fin du mois avant d’abaisser le couvre-feu à 18 heures début mars.

Le taux d’incidence a dépassé les 100 cas pour 100.000 habitants à la fin du mois de février, les contaminations hebdomadaires atteignent des records réunionnais (975 cas en une semaine).

Un an après le début de l’épidémie de Coronavirus à La Réunion, le virus circule toujours activement. 

 


Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jackie974 le 11/03/2021 06:11

Quelle date anniversaire.!!! Nos élus peuvent être fiers !!

2.Posté par Hugh le 11/03/2021 06:50

Et oui, c'est tellement proche encore.

En ce qui me concerne, j'avais déjà réalisé plusieurs masques en tissus, distribués gratuitement aux soignants hors hôpitaux.
Une carte professionnelle = deux masques en tissus.
1780 masques ont été réalisés pendant le premier confinement avec le concours gracieux de trois femmes sans l'aide desquelles, il n'auraient pu être réalisés.

3.Posté par Onizuka le 11/03/2021 07:58

Happy birthday

4.Posté par Guts le 11/03/2021 08:46

Merci aux politiques. Aux merdias colabo pour toutes ces ingérences criminelles. Joyeux joyeux...

5.Posté par Milka le 11/03/2021 10:05

Joyeux anniversaire coronavirus !

6.Posté par bokassa le 11/03/2021 10:09

il fallait un début ok a demain

7.Posté par steph le 11/03/2021 10:22

ouais super...je propose que l'on fassent une méga fête,et que pour l'occasion tous le monde tombe le masque. ...

8.Posté par chikun le 11/03/2021 11:38

Le 11 Mars est aussi l'anniversaire de la catastrophe de Fukushima. Triste date.

9.Posté par Emmanuelle HOARAU le 11/03/2021 11:39

Si ce jour-là, les bonnes décisions avaient été prise, les Réunionnais auraient pu vivre tranquille sur leur île !

10.Posté par Mars le 11/03/2021 11:47

Un joyeux anniversaire à l’imbécile qui a amené le virus chez nous. Vous avez du sang sur les mains bravo !! Tout ça parce que vous avez voyagé pensé uniquement à votre luxe et confort . Vous devez avoir honte

11.Posté par 1 an apres... le 11/03/2021 12:20

1 an près rien...
notre préfet... l'ARS.... ainsi que notre gouvernement actuel avec Monsieur Macron.... N'ONT pas su protéger les Réunionnais puisque les virus sont arrivés sur notre île.
La population réunionnaise remercie tous ces minables du pouvoir de les avoir non protégé....

12.Posté par Dans Le Tranchées le 11/03/2021 13:31

Hé oui, déjà un an 🕯 que nous jouons à qui perd gagne. 🥳 🎁 🎂 f 🎉 🎉 🍾

13.Posté par Veridik le 11/03/2021 15:19

On se souvient des policiers envoyés contre les manifestants face aux bateaux de croisière

14.Posté par le préfet doit payer... le 11/03/2021 16:34

Pour remercier le préfet de son efficacité concernant la protection sanitaire de notre île de la Réunion.... puisque on peut le dire.... il a laissé rentrer par son inefficacité que l'on peut prouver ... tous les virus et tous les variants qui existent au monde sur l'île sur notre belle île de la Réunion...
Envoyer à la préfecture un courrier demandant le remboursement de vos procès-verbaux de 135 euros concernant le non-respect du confinement à l'adresse suivante :

Préfecture de La Réunion
6, rue des Messageries
CS 51079
97404 ST DENIS CEDEX

Il est temps que le préfet irresponsabilité... assume son inefficacité en remboursant chaques citoyens...

15.Posté par moais... le 11/03/2021 19:14

un an de médiocrité et de violence technocratique aveugle envers les français.....

gare au retour de baton

il a encore des choses qui vont cramer...

16.Posté par JORI le 11/03/2021 20:55

14.Posté par le préfet doit payer... le 11/03/2021 16:34
Comme vous semblez être un réfractaire au préfet, on peut supposer que vous avez eu plusieurs PV de 135€!!. Avez vous, vous même, demandé ce que vous préconisez aux autres, à savoir le remboursement de vos PV au préfet??.

17.Posté par pour 16... le 12/03/2021 02:59

Moi... je respecte les lois et je n'ai jamais eu de PV à 135 € pour non-respect du couvre-feu...
Par contre... le préfet n'a jamais rien fait ou plutôt a fait semblant de protéger les habitants de la réunion....
Son parcours sur l'île de la Réunion concernant la protection de notre belle est complètement raté... puisque je rappelle que notre île de la Réunion a vu rentrer tous les variants qui existent dans le monde...
Variant brésilien... variant britannique .. le Varian 501...
On est bien d'accord que si les variant sont rentrés sur notre île.. cela veut bien dire que le préfet n'a pas su nous protéger.... le préfet et bien évidemment avec son bon gouvernement macroniste...
Le résultat est nul !... fonctionnaires payé a rien faire ... et surtout à ne pas protéger la population réunionnaise....

18.Posté par Dites merci le 12/03/2021 03:03

Post 14
Ceux qui ont eux les Pv doivent etre comme vous....non respectueux des gestes barrieres, des personnes qui estiment que c'est la faute des autres, donc selon vous le prefet, mais jamais de la leur.
Remerciez plutot ceux qui ont voyagé et à leur retour ont ramene le virus et les variants et les ont ensuite transmis à leur famille lors des fêtes, pic nique et autres rassemblement.
On devrait aussi les verbaliser pour ne pas avoir respecter les mesures mises en place.
Tous ces Pv sont mérités et je trouve qu'il n"y en a pas assez de mis car on voit encore beaucoup trop de personnes ne pas le porter le masque ou mal le porter

19.Posté par pour 18... le 12/03/2021 12:10

Moi... je respecte les lois et je n'ai jamais eu de PV à 135 € pour non-respect du couvre-feu...
Il faut arrêter de culpabiliser la population comme vous le faites....
Mais plutôt se poser la bonne question comment ça se fait que les variants sont rentrés à la réunion..
À cette question... la réponse est simple... la préfecture... l'ARS... le gouvernement de Macron n'a pas su gérer la crise sanitaire...
C'est à l'état qui se doit protecteur d'une population d'agir et non pas de retourner la situation de demander à la population d'agir à la place de l'État.
L'État a failli à son rôle protecteur...

20.Posté par JORI le 12/03/2021 20:49

17.Posté par pour 16... le 12/03/2021 02:59
Sauf erreur de ma part les variants sont un peu partout à travers le monde.
Vous voulez comparer avec une île?. La nouvelle calédonie a fermé son aéroport et pourtant aujourd'hui, elle est confinée. Est ce la faute au gouvernement local ou à macron??.

21.Posté par JORI le 12/03/2021 20:52

19.Posté par pour 18... le 12/03/2021 12:10
Les variants sont aussi rentrés à Maurice. Est ce aussi la faute à la préfecture, ARS et au gouvernement de macron??.

22.Posté par pour 21.. le 14/03/2021 19:36

biensur...
que c'est de la faute au la prefecture et au gouverment...
Ou est l'etat protecteur de la sa population ?..
Ou est la quatorzaine obligatoire dans les hotels pour les arrivant sur l'île ????... pour a la fin de cette quatorzaine test obligatoire pcr...

Voila des vrais mesure que le gouvernement avec le prefet... sans oublié ars qui a distribué l'année derniere des centaines de masques moisis a la population...
Vous avez deja oublié ???

23.Posté par JORI le 14/03/2021 21:43

22.Posté par pour 21.. le 14/03/2021 19:36
Apprenez à lire avant de vouloir répondre.

24.Posté par pour 20... le 15/03/2021 18:56

La Nouvelle Calédonie à fermé immediatement son aéroport lorsqu'il y a eu des cas de virus qui sont rentrés.
Contrairement à la Réunion ou le préfet a laissé rentrer 200.000 personnes pendant la période de décenbre et de janvier sans bien sûr fermer l'aéroport de l'île de la Réunion.
Chèrs amis !!! rentrez sur l'île de la Réunion !!! vous allez pouvoir contaminer tout le monde... il y a pas de problème... les portes sont grandes ouvertes !!!
Renseignez-vous Jordi avant de dire n'importe quoi...

25.Posté par JORI le 18/03/2021 16:48

24.Posté par pour 20... le 15/03/2021 18:56
Le résultat de la nouvelle calédonie n'est il pas son confinement, 200 000 personnes entrées sur le territoire ou pas??.
Renseignez-vous Jordi avant de dire n'importe quoi..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes