MENU ZINFOS
Faits-divers

Un an de prison avec sursis et 80.000 euros d’amende requis à l’encontre de Saïd Larifou


Le parquet considère qu’il y a eu un enrichissement personnel de 62.000 euros, et que l’avocat a activement dissimulé du mobilier et un véhicule BMW X5 durant la procédure de liquidation judiciaire. C’est pourquoi il requiert 12 mois de prison avec sursis et 80.000 euros d’amende dont 20.000 avec sursis. Le parquet a également demandé que soit prononcée l’interdiction pour Saïd Larifou de gérer une personne morale.

Par PB-CM - Publié le Jeudi 26 Septembre 2019 à 08:33 | Lu 7279 fois

La présidente du tribunal a notamment pointé du doigt les 80.000 euros de passif de l’ancien avocat constitué de dettes sociales et fiscales, ainsi que la confusion dans la gestion, avec des paiements de loyers à hauteur de 9000 euros, l’impression de tracts pour sa campagne électorale aux Comores et les frais de scolarité de ses enfants à l’école Saint-Charles à hauteur de 600 euros.
 
"J’ai des responsabilités en tant que gérant de la SELARL mais aussi un engagement politique" avance-t-il à la barre. S’il y a des irrégularités selon lui, c’est parce qu’il s’est massivement investi dans des dossiers, allant jusqu’à régler les billets d’avion et les séjours de ses clients dans le besoin.
 
"Un vrai avocat n’est pas seulement un chef d’entreprise. Un vrai avocat c’est celui qui fait de sa vie la défense de ses clients", a plaidé Me Mihidoiri Ali.

Sa défense est revenue sur le parcours de l'ex-avocat à La Réunion : "En 1996, il était le premier avocat Comorien à La Réunion et en France, à une époque où des inscriptions "Comores dehors" fleurissaient un peu partout. C’était une fierté comorienne alors que nous étions rejetés et ostracisés à l’époque où il a prêté serment".
 
Le délibéré sera rendu le 24 octobre prochain.


Saïd Larifou est convoqué ce jeudi matin devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour répondre à des accusations de banqueroute et d'abus de biens sociaux. 

L’ ex-avocat du barreau de Saint-Pierre et de Paris et homme politique, originaire des Comores où il s’est désormais établi, avait été arrêté à sa descente d’avion le 10 septembre 2018, inscrit sur le fichier des personnes recherchées après quatre propositions de convocations infructueuses.

Saïd Larifou devait s’expliquer sur "la découverte d’éléments financiers troublants" lors d’une procédure collective touchant la SELARL Larifou en 2015, avait indiqué le parquet en septembre 2018. 

A l’issue de sa garde à vue, le parquet avait décidé de poursuivre l’ex-avocat, omis du barreau de Saint-Pierre. Après ses démêlés avec la justice, son cabinet d'avocat avait été liquidé. L'homme politique, qui s'est notamment présenté à la présidentielle des Comores cette année, est poursuivi par la Caisse nationale des barreaux français pour ne pas avoir versé ses cotisations.

Les faits qui lui sont reprochés sont ceux de banqueroute avec la tenue d'une comptabilité incomplète ou irrégulière , le détournement ou dissimulation de tout ou partie de l'actif. Enfin, il est accusé d’abus des biens ou du crédit d'une SARL par un gérant à des fins personnelles.

Saïd Larifou était sorti de sa garde à vue au commissariat de St-Pierre confiant sur la suite de la procédure
Saïd Larifou était sorti de sa garde à vue au commissariat de St-Pierre confiant sur la suite de la procédure




1.Posté par miro le 26/09/2019 08:46

à malin, malin et demi ! z'ourite y chap' vit', nana pas moyen attrape à lu .....

2.Posté par MARIE le 26/09/2019 09:53

il etait evident qu'il s'agissait d'un pauvre homme pas tres indique comme avocat ( marron ).

s'il veut des oranges

3.Posté par Le Jacobin le 26/09/2019 10:29

C'EST BIEN LUI LE FUTUR PRÉSIDENT DES COMORES ?

Lui au moins il à déjà tout compris.

4.Posté par TICOQ le 26/09/2019 10:44

Faut croire que la politique est la seule reconversion possible pour les anciens taulards ou les escrocs....

5.Posté par MT CRISTO le 26/09/2019 11:47

Pour lui affirmer son identité est tout à fait normal ! Pourtant ce n'est pas encore le mois de carnaval. Qu'il retourne s'installer aux Comores.

6.Posté par lolo974 le 26/09/2019 10:25

mdr la saïd la ri jaune

7.Posté par Zoreole le 26/09/2019 12:29 (depuis mobile)

Bon débarras ! Il sera plus utile aux Comores qu'ici... Comme quoi les voyous sont à tous les niveaux de la population...Il doit payer pour les délits commis et même faire de la prison comme Balkany, c'est un peu la même chose...

8.Posté par polo974 le 26/09/2019 13:36

est-ce qu'un élu (maire ou autre pdt de collectivité "gére une personne morale" ? ? ?

si non, il peut se reconvertir...

9.Posté par olive le 26/09/2019 13:38

les lois sont faites pour être contournées, non ??? ce n'est pas ce qu'apprennent les avocats et les politiques qui les font ? Il a bien appris ses leçons et il fait aussi de la politique, donc quoi de plus normal ? les juges n'ont pas de BMW X5 c'est ça qui les énerve ! les juges sont envieux. Le respect des lois : ils s'en foutent, on le voit tous les jours. Par contre, un avocat qui leur fait la leçon, ça énerve., surtout s'il roule en X5 et qu'il se gare juste devant le tribunal

10.Posté par bob le 26/09/2019 14:29

ENVOYE A LI EN PRISON AUX COMORES ET BON DEBARRAS !!!

11.Posté par vital le 26/09/2019 18:42

quelle déchéance ,là force de défendre les racailles , il a emprunté leur ligne de défense . c'est pitoyable

12.Posté par Miguel le 26/09/2019 16:57


13.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 26/09/2019 19:06

En 1996, il était le premier avocat Comorien à La Réunion et en France..(Zinfos) ET ALORS ...? VITE LA GEÔLE COMME BALKANI

14.Posté par honteux le 26/09/2019 21:36

il a prouvé qu'il dispose bien des compétences de magouilleur nécessaires pour etre politicien !
voilà qui va dans le sens du rejet par la population de toute cette bande de politiques qui se croient tout permis et intouchable!

15.Posté par Bleu outre mer le 27/09/2019 13:35

Que du bonheur Sursis, voir Sursis, cool continuons les magouilles.............

16.Posté par yesorno le 27/09/2019 18:08


17.Posté par yesorno le 27/09/2019 18:10

Pour l’amende, ill faudra repasser MR le juge ! Mdr

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes