National

Un acte VIII marqué par la violence des deux côtés des barricades

Dimanche 6 Janvier 2019 - 13:57

Depuis fin décembre, on nous prédit l'essoufflement du mouvement social, chiffres du ministère de l'Intérieur à l'appui. Les gilets jaunes n'étant pas une organisation classique, ils ne fournissent pas de contre-chiffres, comme le font d'habitude les syndicats.
Les vidéos de vagues jaunes qui circulent sur les réseaux sociaux démentent l'affirmation d'un essoufflement, mais elles montrent aussi de nombreuses scènes de violence.
De la part des manifestants, qui parfois jettent des pavés sur les forces de l'ordre, mais aussi des fonctionnaires de police ou de gendarmerie qui frappent des personnes désarmées.
Hier, un CRS s'est pris des crochets droit dans le casque et le bouclier à Paris, tandis qu'un homme dos à un mur s'est pris des coups de poing dans sa tête nue par un agent de police à Toulon.


Acte VIII, à Rouen.
Acte VIII, à Rouen.
Les images font froid dans le dos, un homme, acculé dos au mur, sert soudainement de punching-ball à un fonctionnaire de police, qui lui assène plusieurs coups de poing dans la tête. De nombreux internautes ont identifié l'agent, qui ne porte pas de casque sur la vidéo incriminante. Il s'agirait d'un commandant de police en poste à Toulon, ayant reçu la légion d'honneur dans la promotion du 1er janvier. 

Dans une interview à Nice Matin, le commandant divisionnaire donne sa version des faits.

Dans une première vidéo, on aperçoit le policier, habillé de la tenue des motards de la police nationale, s’approcher d’un individu qui vient d’être interpellé car il aurait, selon lui, "jeté des objets sur les policiers". Le commandant porte plusieurs coups au visage de cet homme, car selon lui, il est encore porteur d’un tesson de bouteille dans l’une de ses mains.

L’officier intervient alors "pour lui faire lâcher le tesson". "Je lui donne deux autres coups, car je ne sais pas s’il a lâché le tesson", explique-t-il.

Le commandant explique qu’il connaît bien l’homme interpellé, "un multirécidiviste qui n’a rien à voir avec les Gilets jaunes". Le suspect a été placé en garde à vue, a indiqué la police.

Une seconde vidéo montre une autre intervention du policier. Un homme qui porte un gilet jaune et qui se trouve avec plusieurs autres personnes, y est interpellé. Le suspect est amené jusque sur le capot d’une voiture stationnée. L’interpellé reçoit alors plusieurs coups de la part de l’officier qui explique agir de la sorte car le suspect "se rebellait". "Les coups sont portés sur l’épaule", assure-t-il, déplorant des images sorties de leur contexte.

Les circonstances de cette intervention musclée devraient être examinées par l'IGPN. 

L'IGPN, le 28 décembre dernier, indiquait avoir été saisie de 48 affaires de violences policières présumées. Le journaliste David Dufresne recense sur twitter les violences policières présumées, vidéos à l'appui. Il en a recensé 236 depuis le début du mouvement.


Hier après-midi, à Paris, sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, dans le 1er arrondissement, alors que les forces de l'ordre faisaient reculer des manifestants à l'aide de matraques et de gaz lacrymogènes, un homme s'est avancé, et est allé au corps à corps avec un CRS.

L'homme, identifié depuis comme étant ancien champion de France de boxe, assène des coups de poing sur le casque et le bouclier d'un CRS. Dans une deuxième séquence, le boxeur donne des coups de pied à un CRS à terre. 

Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) interpelle le champion de boxe, sur twitter:  "Monsieur, vous qui avez frappé un collègue à terre, vous êtes identifié. Pour un boxeur, vous ne respectez apparemment pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du code pénal".

Bérénice Alaterre
Lu 3971 fois



1.Posté par Fidol Castre le 06/01/2019 17:02

Merci à Zinfos974 qui reconnaît qu'il y a eu des violences policières. Et elles durent depuis le 17 quand la police macroniste a tiré dans la foule qui défilait pacifiquement.

2.Posté par jean jouhis le 06/01/2019 17:31

mme berenice
vous prenez fait et cause pour ces casseurs !
puisque vs n etiez pas dedans, comment pouvez vs pretendre que l individu n avait pas de tesson, et ne se rebellait pas ?
vous faites de la FAKE NEWS ! vous allez finir par nous dire que les manifestants etaient 60 millions en metropole et +de 1 million ici ( cherchez l erreur )
et faites votre metier de maniere NEUTRE ! si je vs un avis d un "journaliste" j'achete MINUTE.
ne faites pas votre DUPUY

3.Posté par Batofou974 le 06/01/2019 17:41

On est en plein délire, à croire que notre république s'es transformée en dictature ! Tout le monde totoche tout le monde mais plus encore les poulets ! Benalla leur a montré comment faire ou bien il a été formé à cette école. Ceci dit, les GJ commencent à faire chier le peuple gravement en cassant tout ! ou encore à boucher les routes. Un degré d'imbécilité incommensurable ! Je parle du gouvernement là ....Attendons nous à meilleur ou à pire ......

4.Posté par cmoin le 06/01/2019 18:24

Faux! Les seuls violents sont les gilets jaunes!

5.Posté par GIRONDIN le 06/01/2019 18:26

Police politique?

Du coup si c'est RT la nouvelle référence journalistique. Ça en dit long sur........ ... 🤔

Le nouveau monde de manu pue!

6.Posté par MARTIN LANE le 06/01/2019 18:35

Ben c’est quoi votre problème ? vous avez de quoi payer votre emprunt pour la maison ou votre loyer, vos factures d'eau, d'électricité, , la cantine de vos enfants,d'aller en week-end à Maurice de temps en temps, de remplir la piscine, d'avoir 2 autos ( minimum ), de recevoir des dividendes de vos multiples A.O.T ?
Et vous voulez que ça s'arrête ?oui, il est temps que les G.J. rentrent à la maison pour que SEULS les V.I.P. de votre sorte puissent circuler librement .

7.Posté par Isis le 06/01/2019 19:22

Concernant le force de l'ordre qui tabassait ce pauvre manifestant, il a quand même 4 barrettes. Il aurait eu la légion d'honneur il y a peu (je ne peux le certifier n'ayant pas été invitée). C'est peut être pour ça qu'il s'est pris la liberté de tabasser quelqu'un d'inoffensif, de peau différente de lui de surcroît ???

Concernant le boxeur, il aurait été aperçu (voir la vidéo de Brut à 35'40 mn) sortant de derrière les forces de l'ordre pour se joindre aux manifestants.

Le mouvement des gilets jaunes n'est pas terminé ! Tant qu'il n'aura pas eu gain de cause. C'est à dire taxer les multinationales et redistribuer l'argent au peuple, lui donner un travail décent, un logement décent etc... Par contre, rien de la part du roitelet merdeux... Aucune parole de compassion pour le peuple, puisqu'il vit richement sur son dos !

8.Posté par Zat le 06/01/2019 19:34

Post 1. Le soi disant "héro" des givrés jaunes va se prendre 3 ans de prison et quand il va sortir il ne sera plus tout à fait le même à force de ramasser la savonnette.

9.Posté par Bol le 06/01/2019 19:39

Post 1. Oulala la chaleur fait fondre les neurones. Sortez couvert!

10.Posté par JORI le 06/01/2019 20:29 (depuis mobile)

1. Fidol castre. Et vous, quand reconnaîtrez vous les violences des gilets jaunes ?.

11.Posté par JORI le 06/01/2019 20:35 (depuis mobile)

6. Martin lane. Ce sont ces personnes que vous citez qui paient les impôts vous permettant de ne pas payer: l''école, les soins médicaux, qui paient vos allocs ou vous permettent d''aller bat karé en métropole etc. Respectez les.

12.Posté par Gregory le 06/01/2019 20:41 (depuis mobile)

Les policiers tapent les manifestant qui manifeste pour la vie cher en faisant sa pour défendre leur président macron mais c'est ces même policier qui demain vont aller manifester contre l'état chercher l'erreur

13.Posté par lorema le 06/01/2019 20:53

D'après un syndicat de police et aussi des journalistes étrangers , il y a eu deux cents mille manifestant hier à Paris seulement.

14.Posté par Joseph le 06/01/2019 20:55

A un moment, il faudrait que la police puisse tirer à balles caoutchouc sur ces virulents sauvages, venus simplement pour casser du flic !

15.Posté par OSIRIS le 06/01/2019 20:56

Post 7 ISIS: Dis donc ma déesse, tu dois être grave en manque pour être aussi parano!...

16.Posté par Rififi le 06/01/2019 22:46

Post 7 isis : le mec innofensif est un délinquant multirecidiviste, armé d'un tesson de bouteille,casseur à ses heures perdues, ex violeur .... Quant au boxeur décérébré , c'est un sympathisant frontiste comme une bonne partie des GJ https://www.facebook.com/Citoyen.nes.contreleFN/photos/pcb.1255397574598142/1255395447931688/?type=3&theater

17.Posté par matthieu le 07/01/2019 00:02

Je vois pas très bien Macron rester au pouvoir.
Tout autre que lui aurait soit démissionné, soit dissous l'assemblée nationale.
Je peux me tromper mais il sera abandonné peu à peu par tous.
Et puis s'il veut vraiment continuer jusqu'en 2022,avec quelle crédibilité?
Tout cela est vraiment déraisonnable.
C'est un mauvais poulain pour son camp, une caricature,ils vont le sortir d'une manière ou d'une autre.

18.Posté par Fidol Castre le 07/01/2019 09:24

10.Posté par JORI le 06/01/2019 20:29 (depuis mobile)

1. Fidol castre. Et vous, quand reconnaîtrez vous les violences des gilets jaunes ?.


Action - réaction.

19.Posté par SH le 07/01/2019 10:23

Toutes les polices des pays civilisés ont opté pour la tactique de la 'désescalade' qui consiste à isoler les violents des non violents.
La police française, comme la gendarmerie, s'efforcent au contraire de les 'coaguler' afin d'engager des actions répressives souvent sans discernement, souvent par l'utilisation d'armes mutilantes (flash-balls; grenades au TNT..).
Comme l'analysait récemment le quotidien italien La Stampa, , la police française devient la risée de l'Europe ('Lo Zimbello d'Europa') avec sa tactique d'affrontement. Ces violences n'ont en fait aucun effet dissuasif à l'égard des casseurs et font au contraire naître des sentiments d'hostilité envers l'institution policière au lieu de calmer la situation.
Pour autant, de vastes 'territoires perdus de la République' (pour reprendre l'expression du sociologue Georges Bensoussan) sont désormais abandonnés au trafic de drogue, au communautarisme et au terrorisme, tandis que progresse la délinquance de droit commun d'une manière irréversible.
Rappelons un fait occulté par les médias: dans la nuit de la Saint-Sylvestre, plus d'un millier de voitures particulières ont été incendiées sur le territoire de la Métropole, et cela sans aucune intervention des forces de l'ordre, ce qui relativise en définitive les casses souvent imputées à tort aux Gilets Jaunes.

20.Posté par Zarin le 07/01/2019 10:55

La révolution roumaine de 1989 fut un coup d'État facilité par une série d'émeutes et de protestations qui se déroulèrent en décembre 1989 et qui aboutit au renversement et à la mort du dictateur communiste Nicolae Ceaușescu et de son épouse, qui sont alors fusillés...

Wikipédia

21.Posté par microipi le 07/01/2019 11:14

il y a des ripoux des deux côtés vous croyez que certains gendarmes sont des enfants chœurs , sur YouTube les CRS qui tapent des petits vieux sans défense , à5 sur un mec par terre ils sont forts et courageux en nombres, dans chaque corps de métiers il y a des crapules.

22.Posté par JORI le 07/01/2019 11:51 (depuis mobile)

17. Matthieu. Mais tout simplement avec la crédibilité de ceux qui ont voté pour lui certainement car ceux qui sont dans la rue semblent surtout être issus du RN ou lfi. Enfin c''est ce montrerait les sondages en cas de liste gj aux européennes !!.

23.Posté par Romain le 07/01/2019 12:04

Arrêtez un peu de stigmatiser la violence, vous vous reniez en tant que français.
Nous sommes français et rien n a jamais changé en France sans conflit ou sans violence, c'est comme ça c'est dans notre ADN historique.

C'est peut être malheureux, certes, ça serait bien que ça change, mais en attendant c'est comme ça que notre pays fonctionne depuis qu'il porte son nom.

24.Posté par austrodoudou le 07/01/2019 12:27

un policier frappe un gilet jaune : violence inqualifiable (sans prendre aucun recul) . Un "gilet jaune"" boxe un policier: condamnation de la violence MAIS. Le mais est de trop . Cherchez l'erreur. D'un côté c'est inadmissible de l'autre il a des excuses Dans les deux cas on doit condamner de la même façon c'est tout

25.Posté par Zarin le 07/01/2019 13:39

...D’Argenson développa « une police parallèle pour espionner les milieux à risques et lieux
sensibles, versant des gratifications pour susciter des vocations. »

Brigands, bandits, malfaiteurs
De Bernard Hautecloque

26.Posté par Leonardevincui le 07/01/2019 13:54 (depuis mobile)

Comment pas avoir la haine face à un pouvoir Macronisme,issue d''un cynisme incommensurable. qui s''arroge des prilleges éhontées,bourré d''arrogance.Pas un souffle d''humilité à chaque intervention TV en s''adressant à son peuple.Vive les gilets jaunes.

27.Posté par JORI le 07/01/2019 14:41 (depuis mobile)

19. Sh. Encore un petit layus pour justifier votre haine des forces de l''ordre ?. Du coup cela devrait vous faire ni chaud, ni froid qu''elles n''interviennent pas pour des incendies de voitures où les pompiers ont dû encore se faire caillassés ??

28.Posté par JORI le 07/01/2019 14:43 (depuis mobile)

24. Austrodoudou. ++++1

29.Posté par oté la Réunion le 07/01/2019 15:23

https://www.nouvelobs.com/societe/20181219.OBS7401/les-generaux-qui-ont-accuse-macron-de-trahison-risquent-des-sanctions.html

L'armée ne cautionne pas ce que Macron fait! Les CRS et policiers devraient en faire autant!

30.Posté par JORI le 07/01/2019 15:48 (depuis mobile)

29. Ôté la reunion. Soyez complet si vous voulez faire de la propagande. Ces 12 militaires ne sont plus en service actif, sont de la droite radicale et se sont prononcés sur le pacte de Marrakech. Ne généralisez donc pas à l''armée.

31.Posté par Fredo974 le 07/01/2019 16:45

Hommage à nos forces de l'Ordre qui font un excellent boulot face aux révolutionnaires et aux casseurs .

32.Posté par Veridik le 07/01/2019 18:06 (depuis mobile)

Enfin un article qui constate qu'il y a aussi des bavures policières... Et pas des moindres

33.Posté par JORI le 07/01/2019 20:31 (depuis mobile)

32. Veridik. Vous auriez dû alors changer de médias plus tôt car l'igpn enquête déjà sur plusieurs cas mais peut-être que cela n'a jamais été mentionné sur sur site !!.

34.Posté par JORI le 07/01/2019 22:03 (depuis mobile)

Une gagnote en ligne a été ouverte pour soutenir ce gilet jaune violent qu'est ce boxeur. J'espère que tous ceux qui critiquent les forces de l'ordre contribueront à cet effort afin qu'il soit libéré le plus tôt possible pour récidiver samedi prochai

35.Posté par microipi le 10/01/2019 09:46

JORI lui il sera jugé le seul coupable c'est MACRON et son équipe de bras cassées, le costume de l'élysée est trop grand pour ce petit rien à mes yeux il ne sera jamais président et l'histoire?

36.Posté par JORI le 12/01/2019 22:12

35.Posté par microipi le 10/01/2019 09:46
C'est votre jugement et il n'engage que vous sinon ce petit rien ne serait pas aujourd'hui président. Peut être que pour vous une autre personne est votre président, sauf qu'il a été battu par ce petit rien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >