Société

Un accouplement de tortues observé en mer

Samedi 9 Juin 2018 - 08:43

Une tortue en difficulté a été signalée hier après-midi à l’équipe de Kelonia. En se rendant sur site, c’est un accouplement de tortues que nous avons observé.

C’est un évènement exceptionnel car les reproductions de tortues marines restent rares à La Réunion où seulement 2 femelles ont été observées en ponte au cours des dernières années.

Durant l’accouplement les tortues sont très vulnérables. La femelle est seule à nager et doit déplacer son poids plus celui du mâle accroché à sa carapace. Et cela durant les 2 à 4 heures que peut durer l’accouplement. Elles sont alors très sensibles aux risques de collision avec les navires rapides qui peuvent ne pas les voir lorsqu’elles sont en surface ou juste sous la surface.

Les tortues marines ont été intégrées à la charte d’approche des baleines et dauphins, car elles aussi sont sensibles au dérangement, surtout lors des accouplements qui sont une étape vitale du cycle biologique.

Il est important en navigation, de toujours regarder devant le bateau pour s’assurer que la mer est libre, en réduisant la vitesse à proximité des côtes. Et lorsqu’un accouplement est observé, il faut s’approcher lentement et de rester à distance.

Pour que les accouplements soient suivis de ponte, il faut que la femelle trouve une plage favorable à la ponte: sans lumière, ni activité nocturne ou présence de chiens. Alors que l’île était un site de ponte majeur de l’océan Indien avant l’arrivée de l’homme, aujourd’hui peu de plages remplissent ces conditions à la Réunion. C’est la raison pour laquelle Kelonia et d’autres partenaires comme l’ONF ont démarrés la restauration de plage depuis 1999.

Dans le cadre de la Mesures compensatoire n°3 de La NRL, 5 hectares de littoral supplémentaire seront restaurés pour favoriser la ponte des tortues marines. La restauration des plages de ponte a d’ailleurs été définie comme l’action prioritaire en faveur des tortues marines pour le volet Réunion du PNA (Plan National d’Action) en faveur des tortues marines des territoires français de l’océan Indien, rédigé en 2015 et validé en 2016.
Réunion des Musées Régionaux – RMR
Lu 4346 fois



1.Posté par Jp POPAUL54 le 09/06/2018 11:50

Si quand elles s' accouplent... on les croit en difficultés.
Aller les déranger pour les aider... çà peut juste faire débander le preux reptile en rut !!

2.Posté par Lanaristo le 09/06/2018 12:38

L'accouplement dure 2 à 4 heures! ça fait rêver...

3.Posté par Jacquie et Michel le 09/06/2018 13:18

Contactez-nous
;-)

4.Posté par yab le 09/06/2018 13:40

Filmer 2 êtres entrain de s'accoupler ,est ce de la pornographie ?

5.Posté par Madigator le 09/06/2018 15:48 (depuis mobile)

Y espione le culte bande tortue 🐢, te.te.te

6.Posté par RÉUNIONNAIS le 09/06/2018 16:07 (depuis mobile)

C'est rare mais quand on fait de la peche au gros, cela nous arrive de voir des tortues à proximité du littoral.

7.Posté par en mer? le 09/06/2018 23:44

comme c'est etrange ce sont des animaux marins........
quelle surprise!

8.Posté par Bravo Kelonia et tous ceux/celles qui aident les tortues et la vie marine le 10/06/2018 08:18

Il faut saluer Kelonia et tous les organismes et toutes les personnes qui oeuvrent pour permettre le retour des tortures sur nos côtes depuis quelques années, dans un monde où on passe son temps à détruire...Et où on transforme la mer en poubelle et en zones de tourisme, ce qui est néfaste pour la vie animale.q

Brava et continuez!s

9.Posté par Bravo DD le 10/06/2018 15:01

@8
Il faut en premier saluer Didier Derand qui par son action courageuse à l'époque a fait cesser l'élevage intensif de tortues marines, dans des bassins surpeuplés avec développement de maladies dans l'immonde ferme corail que la jeunesse actuelle n'a pas connu.
Les images de cet élevage dégueulasse ont permis de contribuer à changer une partie de l'histoire de la Réunion, pour le respect de ces tortues.
Si la ferme d'élevage intensif est devenu centre de soins, c'est grâce au combat courageux face aux dirigeants locaux.
A quand un documentaire sur cette partie de l'histoire Réunionnaise méconnue de notre jeunesse actuelle ?

10.Posté par Choupette le 10/06/2018 18:51

C'est grandiose, c'est transcendant ... .

11.Posté par JANUS le 11/06/2018 11:10

J'ai vu, entre Pierrefonds et Saint-Pierre, un endroit où les accouplements sont courants ...

Et personne n'en parle dans les médias ... Peut-être parce qu'il s'agit d'accouplements stériles qui ne donnent lieu à aucune naissance ☺☺☺

12.Posté par Nicolas le Malouin le 11/06/2018 20:19

certains les surnomment déjà "Thierry et Didier" en marche...

13.Posté par pipo le 11/06/2018 21:29

Bande de voyeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter