Océan Indien

Un accord contre la piraterie dans l'océan Indien

Dimanche 15 Novembre 2009 - 19:15

Les Seychelles et l'Union européenne ont signé la semaine dernière un accord contre la piraterie dans l'océan Indien. Ce document intervient dans un contexte d'insécurité et autorise les forces navales européennes à chasser et détenir les présumés pirates somaliens, annonce le ministère des Affaires étrangères des Seychelles.


Image S. Dugast
Image S. Dugast
En réponse aux actes de pirateries commis par des Somaliens dans l'océan Indien, sur des navires commerciaux ou civils, le gouvernement seychellois et l'Union européenne ont acté un accord visant à pourchasser et détenir de présumés pirates.

"Les Seychelles sont totalement engagées dans la lutte contre le fléau de la piraterie. Cet accord est un futur instrument pour renforcer nos capacités dans cette lutte. (Il) fournira les bases légales pour le déploiement des unités et du personnel de l'opération navale de l'Union européenne sur le territoire de la République des Seychelles" a précisé Joel Morgan, le ministre de l'Environnement, des ressources naturelles et des transports.

Des accords similaires avaient déjà été signés avec la France et les Etats-Unis d'Amérique.

Selon l'Express, "les actes de piraterie se sont multipliés depuis la fin de la mousson dans l'océan Indien, une zone bien plus étendue et plus difficile à contrôler...".

Présentant 115 îles réparties au sein d'une Zone économique exclusive (ZEE) de 1,4 millions de km2, les Seychelles craignent que la piraterie n'altère leur économie structurée autour de la pêche.

Source : L'Express de Madagascar
Ludovic Robert
Lu 1185 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues