MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Un accord acceptable pour l'ensemble des personnels hospitaliers, mais à ne pas oublier les autres volets


Par Jean Claude Comorassamy - Publié le Samedi 11 Juillet 2020 à 17:09 | Lu 1121 fois

Un accord acceptable pour l'ensemble des personnels hospitaliers, mais à ne pas oublier les autres volets
Après plusieurs semaines de négociation entre les syndicats et le gouvernement, les contours du plan « Ségur de la santé » sont désormais arrêtés. Les organisations syndicales ont désormais jusqu'à lundi pour dire si elles acceptent de signer ce que le gouvernement souhaite appeler « les accords de la santé ».

Un projet d'accord, qu'on peut juger insuffisant mais « acceptable » a été trouvé dans la nuit du 8 juillet. Car, il ne concerne pas que les soignants mais une revalorisation de l'ensemble des corps hospitaliers, soignants et non soignants. Celui-ci est doté d'une enveloppe de 7,5 milliards d'euros, après l'intervention du premier ministre, Jean Castex. Une enveloppe d'un montant « historique », selon le ministère de la santé.

Le texte prévoit notamment une revalorisation « socle » de 180 euros net mensuels pour tous les personnels hospitaliers non médecins des secteurs public et privé non lucratifs, grâce à une augmentation en deux temps : 90 euros au 1er septembre 2020, puis 90 euros en mars 2021. Pour les personnels du secteur privé, cette hausse serait de 160 euros, également en deux temps.

D'autres augmentations ciblées seraient par le biais de mécanismes d'intéressement. Une refonte des grilles pour certains métiers est également prévue d'ici à 2022 d'après l'accord « Ségur de la santé » dont les aides soignants en catégorie B.

Aussi, près de 15 000 personnels devraient également être embauchés dans les hôpitaux. Pour moitié, il s'agirait de créations de postes destinés à pourvoir des équipes de remplacement, et pour l'autre moitié, de recrutements de personnels sur des postes budgétés mais non pourvus par des titulaires. Bien sûr que c'est largement insuffisant, mais c'est toujours bon à prendre dans le contexte budgétaire.

Ainsi, plusieurs syndicats trouvent le compromis plutôt positif, dont la CFDT considère « qu'il y a des avancées significatives pour l'ensemble des personnels ». D'autres syndicats estiment cette revalorisation reste toujours insuffisante.

Des contours à redessiner au « Ségur de la santé » 

Quoi qu'on puisse dire, si un accord est signé, il constitue aussi une avancée assez significative aussi pour les « petites mains de l'ombre ». Les non médicaux (agents techniques, administratifs, les agents hospitaliers, les chauffeurs, les cuisiniers, les mécaniciens, les techniciens, les agents de laboratoire voire même le personnel socio-éducatif....etc, etc) dont la plupart est employée en catégorie C. Ce plan marquera surtout une reconnaissance certaine à ces personnels toujours oubliés et qui font les maillons essentiels de l'hôpital.    

Mais attention, outre cette revalorisation salariale, à ne pas oublier les autres volets du « Ségur de la santé » à savoir : quel plan massif d'investissement qui sera construit pour l'ensemble des hôpitaux publics sans oublier les hôpitaux psychiatriques ?  Quelle réponse apportée à la problématique des endettements des hôpitaux et les fermetures des lits ? Ne faudrait-il pas  désormais une gouvernance partagée pour les hôpitaux en incluant les médecins ? Quel coefficient géographique nouveau pour les Outre-mer ? Ne faut-il pas étudier une augmentation de l'ONDAM (Objectif National de Dépenses d'Assurance Maladie) à hauteur des dépenses de santé ? Quel plan pour la santé mentale ? Quelle place à la psychiatrie dans le système de santé ? Et à la création d'une spécialisation infirmière en psychiatrie..... ?

Autant de contours importants à construire au « Ségur de la santé » dont les organisations syndicales doivent « veiller au grain ».

Jean Claude Comorassamy.




1.Posté par alain le 11/07/2020 20:14

pour la reunion 170 euros + environ 90 de prime sur rem + prime sur la prime sur rem = ?

2.Posté par Babeuf le 12/07/2020 14:22

Accord acceptable!!
J'en doute en ce qui concerne les soignants et le recrutement!
C'est l'arbre qui cache la forêt.
Un Exemple:
Les appareils Scanner et IRM sont loués aux hôpitaux !Pourquoi n'appartiennent-il pas à l'hôpital?


L'établissement hospitalier gersois ne pourrait bientôt plus être équipé de scanner et d'IRM. Le contrat de location est arrivé à échéance. Un scénario catastrophe qui démontre l'état de santé de l'hôpital.

Par J.V Publié le 22/11/2019 à 18:24

C'est une menace bien réelle et prise au sérieux par le personnel médical de l'hôpital d'Auch. D'ici quelques mois, l'établissement de soins pourrait bien être le seul en France à ne plus avoir de scanner et d'IRM. En effet, ces deux matériels médicaux ont 7 ans, l'âge limite pour ce type d'équipement.
Il faut donc les changer. Mais visiblement, ce n'est pas si simple.
Un désaccord à l'origine du problème
Le scanner est en location, il n'appartient donc pas à l'hôpital mais à un GIE groupement d'intérêt économique public privé. Et pour toute prise de décision, c'est l’accord à l’unanimité qui prévaut.

Mais un des 3 membres oppose son véto. Selon les syndicats, se serait un radiologue privé qui bloquerait toutes discussions. Seule solution en attendant, l’hôpital d’Auch reconduit la location de mois en mois. Un pari risqué puisque le constructeur pourrait à tout moment venir récupérer son matériel.
Le personnel révolté
Une situation qui révolte le personnel du service imagerie et plus généralement le personnel de l'hôpital. Puisque cette situation s'ajoute à un contexte compliqué. L'établissement est dans un état de délabrement avancé. Les syndicats réclament des rénovations depuis des années. Concernant le cas du scanner, la CGT réclame un matériel 100% public. Le syndicat profitera de la journée de grève nationale du 5 décembre prochain pour demander des explications à l’ARS, l'Agence Régionale de Santé.
Partager

3.Posté par gratel le 12/07/2020 16:29

à vous me faîtes marrer le service technique des hôpitaux de la réunion sont entre les mains du privé il n'y a plus de mécaniciens c'est fini les voitures de services sont réparées par les concessionnaires , la cuisine c'est l'UPAC qui s'en occupe pour les 4 hôpitaux de l'île, le linge pour l'ouest c'est une société privé il n'y a plus vraiment de service technique quelques agents pour les astreintes , et les agents de catégorie C frôlent les 3000 EUROS NET en fin de carrière . les syndicalistes sont inutiles à l'hôpital ils brassent de l'air ils font la pluie et le beau temps lors des CAPL et bien souvent ils sont plus gradés que les agents qui sont sur le terrain tous les jours!

4.Posté par polo974 le 12/07/2020 20:40

Parler de mécanisme d'intéressement dans le cadre de la santé publique a un côté choquant...

5.Posté par MALOKI le 14/07/2020 09:59

MALOKI le mal du siècle !

NON je ne touche pas 3000 EUROS NET par mois.

Je suis de catégorie C de la FPH et je travaille dans un grand hôpital en Métropole depuis 20 ans. BAC professionnel de cuisine et 2 BP. Donc je suis ouvrier principal obtenu par concours sur épreuves en 2000, stagiaire puis titularisé.

En 2019, j'étais toujours au Grade Ouvrier principal de 2ème classe 9è éch indice brut 444 indice majoré 390 soit 1827, 55 brut par mois soit un salaire net 1500 euros par mois.

Depuis janvier 2020, étant promouvable, on m'a reclassé Grade Ouvrier principal de 1ème classe au 5è éch indice brut 448 indice majoré 393 soit 1841, 61 brut par mois et 1518,66 euros net par mois TOUJOURS catégorie C.

Trouvez-vous que je suis trop payé après 20 ans de service de toucher 1518,66 euros net par mois?????

Je peux vous informer qu'en fin de carrière un infirmier soins généraux catégorie A GRADE 2 , 10 éch (le dernier) indice brut 761 indice majoré 627 soit 2938,14 euros de salaire brut + prime Veil 90 euros. Après les diverses déductions, il touche un salaire net de 2411,16 euros par mois.

C'est pour cela que vos commentaires me donnent de la "gratel". Zot lé tro maloki. Même ce gouvernement a reconnu que les catégorie C sont tous mal payés, d'ailleurs tous les grades hospitaliers....Merci pour cet article.

6.Posté par gratel le 14/07/2020 17:46

MALOKI je ne parle pas pour les agents de métropole je parle de mon île en ajoutant les 35% de vie chère , un agent de catégorie C débute à 2000 euros net à l'île de la réunion et en fin de carrière après 40 ans de service c'est 2997 EUROS net pour un maitre ouvrier principal , je suis ici et j'ai répondu pour les agents de mon île et un infirmier débute à 2300 euros net ce sont les salaires à l'île de la réunion!

7.Posté par Valérie le 15/07/2020 07:55

Des précisions s’imposent aux contre-vérités:

Les CAPL : que dit le Décret no 2019-1265 du 29 novembre 2019 : « Les commissions administratives paritaires ne sont plus compétentes pour examiner les décisions individuelles en matière de mobilité applicables à compter du 1er janvier 2020, ainsi que pour les décisions individuelles en matière de promotion applicables à partir du 1er janvier 2021. Les autres évolutions des attributions des commissions administratives paritaires entrent en vigueur pour les décisions individuelles applicables à compter du 1er janvier 2021 »

Concernant les salaires des fonctions publiques, le point d’indice est de 4,686 euros en Métropole contre 5,94 euros à la Réunion.

Ouvrier Principal GRADE 3 (C3) dernier grade au CHU de la REUNION :

Au 10 ème échelon mon indice majoré est de 473 et mon SALAIRE DE BASE actuellement pour 37ans et 9 mois est de 5,94 euros (valeur du point à la Réunion) X473 = soit 2809,62 euros.

Si j’étais en Métropole mon salaire de base aurait été 4,686 (valeur du point en Métropole) X 473 = 2216,48 euros.

On est très loin des 3000 euros cités. Avec un salaire de BRUT de 2809,62 euros avec toutes les cotisations prélevées je suis à 2350,14 euros net par mois bien sûr sans le prélèvement de 6% à la source..... Alors il y a t-il une erreur dans le calcul de mon salaire ? Merci à GRATEL de m'informer en urgence car je serai à la retraite en fin d'année sans les 53% de vie chère évidement. J'attend votre réponse encore une fois merci pour tous renseignements.

8.Posté par gratel le 15/07/2020 11:36

, à valérie entre la théorie et la pratique il y a un long fleuve me sortir la décision des CAPL ne sont plus d'actualité je crois rêver les décisions sont prises derrière les cuisine et le jour de la CAPL il y trop souvent des grincements de dents un agent de catégorie C qui travaille dimanches et jours fériés le salaire se situe entre 2700 et 2900 euros net 40 de service et avec le grade maitre ouvrier principal 2 ème classe et à la retraite les fonctionnaires hospitaliers ne touchent pas la prime de vie chère et pour terminer je ne parle pas du prélèvement à la source ni le , prélèvement de votre mutuelle MNH , dans la moyenne des salaires à la réunion le fonctionnaire est bien servie ne faîtes jamais confiance aux applications syndicats et directions sont de mèches bien souvent!

9.Posté par Valérie le 15/07/2020 14:28

A GRATEL.

Pouvez-vous SVP me renseigner.

Le service de la DRH m'a donné des précisions à mes demandes à savoir que :

1- Depuis le 1er janvier 2020 dans le cadre du PPCR, j'ai obtenu 7 points d'indice supplémentaires, passant de 466 indice majoré à 473. (OP C3)

2- Outre les indemnités de 2 dimanches travaillés par mois.

3- Rajouter à la prime d'insalubrité, mon SALAIRE BRUT serait d'environ de 2850 à 2900 euros par mois. Et on doit déduire la CSG, RDS, le CNRACL, MNH....etc. Ce qui me ramène à un salaire 2430, 40 euros NET par MOIS. Est-ce que c'est conforme ? Ai-je vraiment droit à 2900 ou 3000 euros NET comme vous le dites par mois ?

MERCI pour votre réponse.

10.Posté par gratel le 15/07/2020 17:27

@ VALERIE votre salaire de base brut me parait bas votre salaire de base brut devrait être entre 3200 et 3400 euros brut avec les déductions de charges vous êtes OP 3C UN OP2 éme classe au 11 èmes échelons salaire brut de base est de 3150 euros si je ne me trompe pas votre grade est supérieur au maitre ouvrier principal 2 C , bonne retraite à vous et préparez vous à voir une chute de salaire 1000 euros de moins !

11.Posté par Valérie le 16/07/2020 08:28

Bonjour GRATEL et MERCI pour toutes vos infos.

Vous comprenez pourquoi je suis assez content de l’article sur le « Ségur de la santé » d’une valorisation pour tous sans discrimination malgré d’insuffisance constatée.

Malheureusement, je ne pourrais pas bénéficier de ces 90 euros pour le calcul de ma retraite en raison de la rétroactivité à l’année 2021. Mes collègues en profiteront ! Moi j'aurai un reliquat de 3 mois puisque mon départ est prévu au 1er décembre.

En ce qui me concerne, ma retraite sera d’après la caisse à environ 1500 à 1600 euros assez loin des 2500 euros !!!! Mais je ne me plaigne pas, il y a beaucoup pire !

Merci.

12.Posté par gratel le 16/07/2020 13:14

valérie bonne retraite et profitez bien il y a eu trop de magouilles au sein des CAPL à l'époque trop de syndicalistes se sont engraissés sur le dos des autres , des agents qui changeaient de grades tous les ans des TSH qui montent et qui exploitent les petits sans grades pour faire le boulot , ce sont les petits qui font le boulot et les autres se tournent les pouces entre le CHU et les locaux des syndicats qui se situe dans les anciens batiments de félix guyon!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes