Justice

Un SDF agresse un vigile à coup de sabre

Jeudi 1 Mars 2018 - 16:38

Un SDF agresse un vigile à coup de sabre
Les faits se sont déroulés dans un supermarché le 31 janvier à Saint Paul, lorsqu’un individu passe en caisse pour payer sa bouteille de rhum, il voit le paiement via sa carte bancaire refusé à plusieurs reprises. Face à la situation, le vigile intervient. L’homme de 34 ans finit par quitter les lieux. Quelques minutes plus tard, après avoir volé un sabre à canne dans un magasin, ce dernier revient à la charge et assène un coup de sabre au vigile.
 
​L’accusé est un SDF connu des services de police puisqu’il possède un casier judiciaire avec pas moins de 7 condamnations pour des faits aggravés avec arme. Il comparaissait aujourd’hui pour trois raisons : violence avec arme, port sans motif légitime d’arme blanche, et vol en récidive.

Lorsque le Président de l’audience lui demande des explications sur les raisons de son acte, l’accusé répond que "c’est lui qui a commencé, c’est lui la racaille pas moi (en parlant du vigile), quand je circulais pour acheter ma boisson, il arrêtait pas de me suivre". "C’est peut être son rôle de vigile, non ?", rétorque le Président. Quand il a été entendu, l’individu disait qu’au moment où le vigile a sorti son téléphone, il avait cru voir un taser, c’est la raison pour laquelle il est parti. La procureure précisera par la suite que l’accusé est sous suivi psychiatrique associé à un traitement médicamenteux qu’il omet régulièrement de prendre.
 
L’avocat de la défense prend la parole, il pose une question à son client à propos des déclarations qu’il avait fait auparavant : "le vigile était jaloux parce que vous aviez beaucoup de fans, c’est ce que vous avez dis ?", son client répond calmement : "Je veux pas en parler monsieur l’avocat ". Peu après, il ajoutera, en parlant du vigile : "il se sent moche, c’est pour ça qu’il m’embrouille".
 
Dans son réquisitoire, la procureure demandera deux ans d’emprisonnement dont un an avec sursis et mise à l’épreuve, auxquels s’ajoute le maintien en détention de l’accusé. Face à cette réquisition, l’avocat de la défense se présente face au Président de l’audience et déclare : "demander un an d’emprisonnement ferme pour cette personne que vous voyez depuis 15 minutes, c’est attérant. Étant sous tutelle et schizophrène, on peut lui donner des médicaments sans qu’il y ait besoin de condamner cette personne malade. Mettre une personne en prison c’est lui affliger une souffrance, et moi je pense qu’il faut juger cette personne comme un malade. Dans notre pays il existe des procédures pour soigner les malades."
 
Il se dirige ensuite vers son client à qui il demande pardon pour les propos qu’il utilisera et continue sa plaidoirie : "Une peine de prison ferait souffrir mon client malade. Ce que demande le ministère public c’est de le faire souffrir, on veut faire souffrir un malade. Si il voulait faire mal (avec le sabre) il aurait enlevé le bout qui protège la partie tranchante du sabre".
 
L’accusé sera jugé pénalement responsable et coupable de ses actes. Il écopera de deux ans dont un avec sursis et mise à l’épreuve. À cette sanction s’ajoutent également une interdiction d’entrer en contact avec la victime, et une interdiction de pénétrer dans le supermarché dans lequel les faits se sont déroulés. 
S.D
Lu 1274 fois



1.Posté par Réveillez vous le 02/03/2018 10:53

"7 condamnations pour des faits aggravés avec arme."

est toujours en liberté.....7 fois connais son état de santé.....7 fois on n'a pas fait le necessaire

voila le résultat..

2.Posté par BIBIC le 02/03/2018 12:56

arrêtons de tourner autour du pot regardé plutôt se qui se passe sur l'île maurice pour les voleur.

Une fois passé à taba par la police il ne revienne plus, cela me rappel l'époque d’avant les année 50 ou les gendarme tapé après posé les question donc résultat moin de délinquance.!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop