Société

Un Réunionnais sur 10 boit de l'alcool tous les jours

Jeudi 8 Novembre 2018 - 14:06

Un Réunionnais sur 10 boit de l'alcool tous les jours. C'est la conclusion de l'enquête menée par Santépublique France et relayée par l'Agence régionale de santé ce jeudi 8 novembre.


Aujourd’hui, un Réunionnais sur 10 boit de l'alcool tous les jours, à l’occasion de repas ou d’apéritifs par exemple, sans qu’il soit nécessairement question d’ivresse ou de dépendance.

La Réunion figure parmi les régions françaises où l’alcool tue le plus, derrière Le Nord et la Bretagne, avec près d'un décès sur 6 chaque année. Pour comprendre l’ampleur du phénomène sur l’île de La Réunion, l’ARS Océan Indien vient de publier l’analyse des données du dernier baromètre santé (réalisé par Santé publique France). Cette étude permet de distinguer les caractéristiques associées aux différents types de consommation de l’alcool.

Pour les individus concernés, et aussi pour leur entourage, il peut être difficile de savoir où se situe la frontère entre une consommation raisonnable, récréative et une consommation abusive toujours dangereuse.

Chez les hommes, quel que soit le mode de consommation (épisodique, régulière, abusive), ils ont une consommation plus importante que les femmes. Le fait de vivre seul, d’être jeune, de négliger sa santé ou de s’en désintéresser, sont associés à la consommation d’alcool chez les hommes, selon l'enquête menée.

Chez les femmes, l’analyse varie d’un mode de consommation à l’autre. Plus le niveau de revenu est élevé, plus le risque de consommer régulièrement de l’alcool ou de connaître des épisodes d’ivresse s’accentuent. C’est également le cas pour les femmes considérant disposer de revenus insuffisants.

La consommation excessive d'alcool fait peser de réels risques sur la population, directement ou indirectement : surmortalité, pathologies chroniques, nombre de passages aux services d’urgence, accidentologie routière mais aussi violences intrafamiliales, énumère l'Agence régionale de Santé.
Zinfos974
Lu 4034 fois



1.Posté par y a erreur le 08/11/2018 15:50

1 sur 10 ??? ils comptent les enfants dans les 10 ? parce que c'est bien peu, en tout cas, ça ne correspond pas à ce que je vois au restaurant ou quand je discute avec les gens.

2.Posté par SITARANE le 08/11/2018 15:51

Belle hypocrisie, qui fait de la pub actuellement pour le salon vins et champagnes à la cité des Arts ??????

3.Posté par Jp POPAUL54 le 08/11/2018 15:51

1 sur 10 seulement !!!
Dans le quartier, nous sommes de très "bons" élèves alors !! Euh, pardon, de très "mauvais" élèves.
Nous sommes bien 6 ou 7 sur 10 à téter tous les jours....de la bière, du vin ou de l'apéro !!
Le dimanche, c'est même les trois.

4.Posté par Proximaducentaure le 08/11/2018 16:10 (depuis mobile)

Le rhum ça l'est bon même !
Ça l'est bon même !
Ça l'est bon même !

5.Posté par Gratel le 08/11/2018 16:44

Rien compris à l'avant dernier §.

Et la conclusion est une belle lapalissade.

6.Posté par pipo le 08/11/2018 17:25

Si tu fait ton enquête dans une boutique la tu tombe à 10/10 :)

7.Posté par La gitane le 08/11/2018 17:58 (depuis mobile)

Tous à l''eau bénite ..... youpi

8.Posté par milo le 08/11/2018 18:32

Ont cherches toujours à nous culpabilisés, j ai pas vue le meme type d article sur les departements du Nord et de La Bretagne. Ils veulent taxer les alcools pays pour nous inciter à boires des boissons venues de dehors Quel est le departement ou le whisky JW est le plus consommer?
Si ont interdit l alcool ,le tabac combien de taxe en moins ??

9.Posté par Tete frais 24su24. le 08/11/2018 18:36 (depuis mobile)

Si nou devient un l''etat musulman ... donc interdit d''alcool na bon peu va avoir sega tremblade... va trembler comme si zot té torse nu a mwen -10 degrés... sevrage tremblade..le letat bourbonsaoudite 974. Nou arrive nou la...confisktousa. lo rak.

10.Posté par Tony le 08/11/2018 18:47 (depuis mobile)

D'où viennent ces chiffres ?...
C'est compté comment ?...
Ils ont interrogé les 850.000 réunionnais ?

11.Posté par Killou le 08/11/2018 19:30

@Tony : les chiffres sont disponibles ici https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/system/files/2018-11/ARS_Alcool_Infos-Stats_n30.pdf

12.Posté par Morderire le 08/11/2018 20:07

Post 8 MILO: arrête de picoler, tu ne sais même plus écrire sans fautes d'orthographe (8 sur 3 lignes 1/2, un record!)

13.Posté par Ti-Tangue le 08/11/2018 20:46

C'est quoi encore ce délire d'hygiéniste compulsif ?
Personnellement je bois un peu de vin avec mon fromage et de la bière ( la dodo lé la ! ) en mangeant , à chaque repas ( pas le matin évidemment ) et depuis plus de 50 ans : je ne suis pas alcoolique pour autant ; mon taux de gammaGT était de 17 à la dernière analyse de sang !
Il ne faut pas faire l'amalgame entre l'alcoolisme du désespoir ( la volonté d'oublier une vie de merde ) et une consommation mesurée et raisonnable .
Croyez vous que nos jeunes ( et moins jeunes ) qui boivent du Caca-Cola à longueur de temps , en libre service à chaque repas , soient exempts d'affections bien pire que les consommateurs de boissons alcoolisées ? A 30 ans ces jeunes là ont un foie d'hépatique , bons pour une greffe s'ils veulent survivre ( dixit un médecin )

14.Posté par Marcel le 08/11/2018 23:10 (depuis mobile)

Ce n''est pas la quantité qui fait que quelqu''un est alcoolique mais l''effet qu''il recherche.
Si une personne boit une bière ou un verre de vin en mangeant parce qu''elle aime ça, il n''y a pas de problèmes. Même s''il lui arrive au cours d''une soirée d

15.Posté par Marcel le 08/11/2018 23:15 (depuis mobile)

De boire une vingtaine de bières.
Par contre, celui qui boit tous les jours après le travail trois bières pour se calmer et se déstresser, lui il est en danger. Parce que le danger est présent que la dose augmente, jusqu''au jour où il y aura une

16.Posté par Marcel le 08/11/2018 23:16 (depuis mobile)

Une dépendance physique de l''alcool.

17.Posté par Santa le 09/11/2018 13:15 (depuis mobile)

C'est faux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 20:37 Air Austral fait le point ce 20 novembre à 19H

Mardi 20 Novembre 2018 - 20:27 Facebook tourne au ralenti