MENU ZINFOS
National

Un Français sur trois n’a pas de préférence politique


- Publié le Samedi 20 Août 2016 à 14:00 | Lu 963 fois

Les Français se désintéressent de plus en plus de la politique. Un citoyen sur trois affirme n’avoir aucune préférence en la matière. C’est le résultat d’une étude menée par l’institut Elabe, publié vendredi. D’où la conclusion sur une défiance croissante à l’égard du personnel politique et des principaux partis. L’étude a été réalisée en ligne entre avril et juin 2016, auprès de 13.014 personnes de 18 ans et plus. 

« De quel parti ou mouvement politique vous sentez-vous le plus proche ? ». La question posée, à laquelle 31,3% des personnes interrogées ont répondu qu’elles n’ont aucune préférence partisane.

Les partis de gauche (sans l’extrême gauche) ont obtenu 26,1%, tandis que la droite et les centristes (sans le FN) ont récolté 26,6%. L'âge et les catégories professionnelles sont des paramètres importants pour ceux qui disent n’avoir aucune préférence politique. 

La proportion est de 36 % chez les jeunes de 18-24 ans et 36 % chez les 35-49 ans. Chez les ouvriers, elle est plus élevée (37%). Pour les employés, elle est de 38%. Pour les cadres, elle n’est que de 24%, contre 25% chez les retraités. 

Toutefois, les principaux partis du gouvernement sont lâchés par sept Français sur dix. Seulement 14,1% des personnes interrogées se disent proches du Parti socialiste, contre 16,4% se revendiquant Républicains. Le Front national obtient 13,6%. 




1.Posté par Eon le 20/08/2016 15:00

"Le langage politique est conçu pour donner aux mensonges des airs de vérité, rendre le meurtre respectable et faire passer pour solide ce qui n'est que du vent." (George Orwell)

Je crois qu'ici tout est dit !

2.Posté par Pif le yinch le 20/08/2016 20:16

Ne pas avoir de préférence particulière pour un parti ne signifie pas forcément que les gens se désintéressent de la politique. Ils voudraient peut-être un autre fonctionnement de nos institutions. Les mouvements citoyens, donc apolitiques, se multiplient, ce qui pour moi signifie que les Français ont une autre vision que celle, partisane voire sectaire, que les partis leur proposent.

Mais il faut faire bien gaffe : certains partis "citoyens" peuvent n'avoir pour objectif que de détourner les électeurs des 2 grands partis dirigeants qu'on a connus jusqu'alors, favorisant de ce fait le 3ème parti qui émerge.
Comme beaucoup de Français, moi aussi j'ai des tas de choses à reprocher aux partis régnants, mais pour en arriver là il fallait justement qu'ils règnent. Ceux qui n'ont jamais eu le pouvoir, il est plus difficile de leur trouver des défauts, puisqu'ils n'ont jamais eu les commandes du pouvoir.
Quand je vote, je suis électeur, mais en dehors des votes je suis citoyen, et rien ne m'empêche de faire passer des messages auprès des politicos, pour que mes revendications soient entendues.

Après, quand mes revendications n'aboutissent à rien, il y a 2 choix :
- me renseigner pour savoir si mes revendications ont été effectivement entendues, et si c'est le cas me renseigner pour savoir pourquoi elles n'ont pas été retenues. Si c'est pas le cas, je continue de lancer des messages, un peu plus efficacement, pour finir par être entendu.
- faire la gueule, me rebeller ouvertement et tomber dans les bras de ceux qui me promettent que mes revendications seront entendues, même s'ils font la promesse inverse à d'autres citoyens pour se les mettre dans la poche.

Dans les 2 partis dominants, il y a des primaires avant les élections présidentielles, et on voit bien que les candidats aux primaires n'ont pas les mêmes projets. Donc c'est pas parce que, par exemple, Sarkozy a déçu, qu'il faut automatiquement faire une croix sur LR-UDI. Pareil au PS avec Hollande et Hamon par exemple.

Pour finir, il faudrait que les citoyens réalisent un jour qu'on est dans l'UE et qu'une part non négligeable des anciens pouvoirs nationaux ont été transférés vers l'UE. Il y a donc des élections nationales ET des élections européennes pour aboutir à la politique que chacun souhaite.
La question préliminaire, dans les élections nationales, c'est "est-ce qu'on veut continuer dans l'UE ?". Si oui, ça exclut certains partis, et si non, ça en exclut d'autres. Ca facilite déjà le choix.

Mais il y a une chose dont énormément de gens n'ont pas conscience : il y a la politique nationale, dans laquelle on écoute les Français ; et une politique mondiale, dans laquelle on écoute la France. Comme l'immense majorité des Français ignorent tout ou partie des enjeux mondiaux (politiques, économiques, militaires), on se passe de leurs avis pour diriger le pays à l'échelon mondial.
Et l'appartenance à l'UE et à l'OTAN font justement partie de la politique mondiale. Ca explique pourquoi les partis hostiles à l'UE et l'OTAN font l'objet d'une attention particulière de la part des partis dominants.

C'est d'ailleurs ce que dénoncent régulièrement certains ici (comme mon pote Zoz par exemple), et une fois qu'on a accepté ces réalités, la question est : est-ce qu'on marche avec les partis dominants et qu'on continue à adhérer à l'UE et l'OTAN, ou bien on marche avec d'autres partis qui nous proposent une modification radicale de nos alliances, en sachant que dans ce cas on s'expose à des situations jamais connues jusqu'ici ?
La France est une puissance nucléaire, et notre camp, au niveau mondial, ne la laissera pas partir comme ça, n'en doutez surtout pas. Les conséquences seraient tout sauf anodines, il faudrait vraiment en prendre conscience avant de faire ses choix électoraux.
Je ne pense pas me tromper en croyant que notre camp préfèrera nous réduire en cendres plutôt que de nous voir passer dans l'autre camp avec toute notre puissance. En tout cas, si j'étais à leur place, je n'aurais aucun état d'âme à le faire, car la politique, à quelqu'échelle qu'elle se trouve, a toujours été comme ça, aussi loin qu'on s'en souvienne. On a même un mot pour ça : machiavélisme (d'un Italien du 15-16ème siècle et de son bouquin, et de l'utilisation qu'en a faite une grande reine de France nommée Catherine de Médicis).

Pour anticiper sur la réaction de mon homologue du camp adverse, qui dira certainement "Pif est vraiment le yinch de garde, le yinch de service de la caste au pouvoir", je le dis clairement : OUI, car je me sens plus proche culturellement du camp occidental que du camp oriental (constitué entre autre, rappelons-le, de la Russie, de l'Iran, de la Chine et de la Corée du Nord).

3.Posté par Laurent le 20/08/2016 21:26

Tous les mêmes

4.Posté par môvélang le 20/08/2016 22:12

Bin quand on voit le socialiste macro nous entuber dire qu'il n'est pas socialiste, il peut être sûr de compter sur mon bulletin de vote, mais en forme de fusée géante !

5.Posté par Pif le yinch le 21/08/2016 06:25

Exemple concret pour mieux expliquer le fond de ma pensée.

Après la guerre du Kosovo, la nourriture manque : la guerre civile a réduit les échanges économiques, la production et les importations (de bouffe) ont été impactés. Du coup les marchandises sont plus rares, et les prix ont flambé.
Par contre, les kalach c'est "en veux-tu en voilà". Elles ont été ramassées après les affrontements, et des stocks ont été constitués.

Tu es père de famille au Kosovo, tu n'as plus de boulot parce que la boîte de ton patron a coulé, et ton enfant crève la dalle.
Et tu sais qu'en France il y a du banditisme, et que les armes automatiques sont interdites à la vente.
Alors tu décides d'exporter les kalach vers la France, avec l'aide de complices, et l'argent de la vente te permettra de nourrir ton enfant comme il faut.

Par malheur, ton enfant apprend ce que tu fais, et te dis "papa, c'est dégueulasse ce que tu fais, à cause de toi des Français innocents vont mourir".

Le papa c'est ton pays, ses complices sont tes alliés, et l'enfant c'est toi, le peuple.
Tu peux comprendre le mal qui est fait dans l'autre camp (parce que le camp de tes alliés, tu le préserves, tu as besoin d'alliés forts), mais il ne faut jamais perdre de vue tes intérêts dans l'histoire.
L'enfant kosovar peut comprendre que la lutte contre le trafic d'armes mené par les douaniers français est légitime, mais s'il dénonce son père, il sera réduit à brouter de l'herbe pour survivre.

C'était juste un exemple pour faire comprendre, pas une apologie du trafic d'armes !

6.Posté par pipo le 21/08/2016 07:54

Exact car moi je voudrai bien que notre future présidente soit belle, grande, sexy, polyglotte, intelligente, drôle, sympathique, mais peu importe son étiquette...!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes