Océan Indien

Un Français d'origine indienne kidnappé à Madagascar

Jeudi 19 Octobre 2017 - 11:05

Photo: Facebook
Photo: Facebook
Nahid Meralli Ballou, 28 ans a été kidnappé vendredi 6 octobre dernier à Antananarivo à Madagascar. Ce Français d’origine indienne est le fils d’un acteur économique important du pays.

La pratique est malheureusement répandue à Madagascar, où la communauté d’origine indienne est régulièrement ciblée par des demandes de rançons.

Nahid Meralli Ballou a été enlevé à sa famille depuis plus de dix jours. Il se trouvait au volant de sa voiture, dans une impasse quand les ravisseurs ont pris possession de son 4x4 pour l’enlever.

La voiture a d’ailleurs été retrouvée plus tard, abandonnée.

La famille n’a pas souhaité déposer de plainte à Madagascar. Un expert de police judiciaire français a été déplacé pour travailler en collaboration avec les forces de police locales.

Une rumeur annonçant la libération du jeune homme a été démentie par le CFOIM (Collectif des Français d'Origine Indienne à Madagascar).
L.G
Lu 6227 fois



1.Posté par Nono le 19/10/2017 23:58 (depuis mobile)

Cfoim lol mdr ce la mafia


2.Posté par A mon avis le 20/10/2017 13:03

"Un Français d'origine indienne kidnappé à Madagascar "

Ce titre m'a paru choquant : pourquoi préciser "d'origine indienne" ?

Mais ce titre trouve sa justification dans la fin de l'article et la référence au CFOIM
(Collectif des Français d'Origine Indienne à Madagascar)

Ne serait-ce pas un peu communautariste ça !

3.Posté par pipo le 20/10/2017 20:11

Un petit joueur de golf c' sur que le gars a de la tune si on compare au petit Malagasy qui cherche du matin au soir quelques Ariary pour manger....

4.Posté par jeanlecteur le 21/10/2017 07:35

@A mon avis : les lectures des articles de presse m'amène à constater que la référence à l'origine est de plus en plus fréquente s'agissant de faits divers dont le contenu et le contexte sont sans rapport avec l'origine des personnes concernées. Cela tend même à s'élargir aux français de certaines régions (outre-mer, Bretagne, Corse...). Ainsi, peut-on lire, ici et là, par exemple français d'origine marocaine, français d'origine guadeloupéenne, français d'origine réunionnaise, français d'origine bretonne etc

5.Posté par A mon avis le 21/10/2017 12:21

@ 4 jeanlecteur : tout à fait d'accord !
Sans doute le reflet dans les médias d'une communautarisation de plus en plus prégnante de la société française !

6.Posté par malagasy le 23/10/2017 00:48

Mais eux ils vivent en communauté en vase clos, alors?? il fallait avoir un mot pour définir ces gens non??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues