MENU ZINFOS
Faits-divers

Un Français condamné par contumace après son évasion rocambolesque à Madagascar


Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 30 Mai 2018 à 17:10 | Lu 4603 fois

Un Français a été condamné ce mardi à Madagascar, par contumace, à deux ans de prison ferme. L’homme avait fait parler de lui le 28 décembre dernier lors d’une spectaculaire évasion de prison.

Après avoir passé 6 mois en prison dans les pires conditions, Houcine Arfa, l’ex-conseiller en sécurité du président de la république malgache s’était enfui de Madagascar en pirogue. Après une quinzaine d'heures passées en mer, il était arrivé à Mayotte pour finalement retourner dans l’Hexagone.  

A Madagascar, il y purgeait une peine de trois ans de prison, notamment pour usurpation de fonction, extorsion de fonds et association de malfaiteurs.

S’il a quitté de façon rocambolesque la Grande île, dit-il, c’est parce qu’il en savait trop sur les crimes et délits impliquant l'entourage présidentiel. Et c’est donc dans le but qu’il garde le silence, qu’il aurait été fait prisonnier arbitrairement. 

Quant à son évasion, spectaculaire, le Français a également fait part des complicités dont il aurait bénéficié au plus haut sommet de l’administration et de la justice locale. Il a notamment accusé la ministre malgache de la Justice, et la procureure d'Antananarivo, d'avoir touché des pots-de-vin pour permettre son évasion. 

Une ministre qui, en réponse, avait porté plainte pour diffamation devant le tribunal correctionnel de Paris contre Houcine Arfa. Ce dernier a de son côté affirmé avoir déposé plainte en France contre plusieurs personnes à Madagascar, dont un juge et la procureure.

Arrivé en métropole, Houcine Arfa avait accordé une interview au journal Le Parisien dans laquelle il disait qu'il ne pouvait prendre le risque de rester à Madagascar car il craignait pour sa vie. Après avoir perdu plus de 20 kg en six mois, il était persuadé qu'il allait mourrir au cours de sa détention.




1.Posté par Martino le 30/05/2018 17:32

Mais il n'en a rien à foutre il peut être condamné à 50 ans de prison la France n'extrade
pas ses ressortissants et puis une Justice Bananniére comme celle qui a à Madagascar c'est bien
connu ils sont corrompus jusqu'à la moëlle du Président fantoche qu'il y a au plus petit Ministre et
à la Justice de branquignolles qu'il y a. J 'en sais quelque chose.....

2.Posté par Jp POPAUL54 le 30/05/2018 18:17

Non content d'avoir bénéficier de complicités qui lui ont permis de s'évader, il les accuse maintenant d'avoir touché des enveloppes !!
Tu n'as rien sans rien.
Fallait donc rester en prison.

3.Posté par môvélang le 30/05/2018 20:35

""""""""""""""""""""""""" 1.Posté par Martino le 30/05/2018 17:32

Mais il n'en a rien à foutre il peut être condamné à 50 ans de prison la France n'extrade
pas ses ressortissants """"""""""""""""""""""
la frence n’extrade pas ses ressortissants , mais exige que les ressortissants étrangers lui soient livrés!!!!!!! sinon , elle envoi ses barbouzes les EXFILTRER!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Pierre le 31/05/2018 11:51 (depuis mobile)

Ce « Français » c’est à dire ce Karan, comme tous ceux de sa communauté achètent tout à Madagascar.
Ils achètent même la nationalité française !!!!!!

5.Posté par Martino le 31/05/2018 11:52

@3môvelang

Et elle a bien raison !!!
Qu'elle demande que les ressortissants étrangers lui soient livrés.....

6.Posté par Hugues Neau le 01/06/2018 09:32

A post 4 : Houcine Arfa c'est Karane???!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes