MENU ZINFOS
International

Un Britannique va attaquer l’Atlantique à la nage et défier les requins


- Publié le Mercredi 2 Novembre 2016 à 14:22 | Lu 493 fois

Un Britannique va attaquer l’Atlantique à la nage et défier les requins
Ben Hooper est un atypique. Son prochain défi consiste à traverser l’Atlantique à la nage en ralliant les villes de Dakar, Sénégal et la côte orientale du Brésil, soit 3027 kilomètres précisément. L’ancien policier devra notamment faire face à l’eau salée, au soleil, aux requins et encore plus dangereux selon lui, aux bancs de méduses.

" Je ne suis pas baraqué comme Michael Phelps ", note le britannique de 38 ans, le ventre légèrement arrondi. Néanmoins, il affirme que ce défi lui servira à " retrouver du sens à sa vie ". Né prématuré avec une insuffisance pulmonaire, le papa de la petite Georgie, 8 ans, entretient une relation particulière avec l’eau. En effet, à l’âge de 5 ans, il a échappé de très peu à la noyade dans une piscine. Mais au lieu d’être effrayé par l’eau, il en fait son terrain de prédilection.

A 27 ans, il quitte la police à cause d’une dépression. Ce défi, presque impossible à réaliser puisqu’une seule personne a tenté l'expérience, devrait lui permettre de chasser "des idées noires revenues il y a quelques temps" et retrouver goût à la vie.

Faire mieux que Benoît Lecomte

Jusqu’ à maintenant, seul le français Benoît Lecomte a réussi l’exploit de traverser l’Atlantique en reliant le Massachusetts, Etats-Unis à Quiberon, à l’ouest de la France, à la nage, en 1998. Malheureusement, ce record n’a pas été retenu par le Guinness qui a noté que le Français, épuisé, s’est arrêté une semaine aux Açores.

Pour son expédition, Ben Hooper sera accompagné en bateau d’une équipe de onze personnes, dont un staff médical. Elle est prévue pour durer cinq mois à raison de sept heures de nage par jour. Pour éloigner les requins, l’équipe prévoit d’utiliser de la viande de requin en décomposition ainsi que des signaux électriques depuis le bateau. " Les méduses seront probablement une plus grande menace pour moi que les requins ", précise ce lui qui a également servi dans l’armée.

Laissés tombés par deux sponsors, Ben Hopper et son équipe préparent l’aventure depuis trois mois. Leur budget serait, désormais, très, très serré, d’après ses dires.  " J’ai dû renoncer à travailler pour me consacrer à ça et nous vivons des dons et des parrainages ", poursuit le Britannique. Cependant, les fonds récoltés ailleurs devraient aller à des associations caritatives médicales et sociales.




1.Posté par noe le 02/11/2016 15:12

Très courageux !
On sait que les requins n'attaquent pas en plein océan ...

2.Posté par Nono le 03/11/2016 14:09

@1 On sait que les requins n'attaquent pas en plein océan

Noe, tu devrais aller expliquer cela aux survivants de l'USS Indianapolis...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes