MENU ZINFOS
Santé

URML Réunion : "Non à la vaccination foraine de masse !"


C'est désormais officiel, l'URMLR s'oppose à la vaccination de masse contre la grippe A. L'Union encourage même les professionnels de santé à "ne pas se porter aveuglément volontaires".

Par Benjamin Postaire - Publié le Mardi 6 Octobre 2009 à 17:57 | Lu 1242 fois

URML Réunion : "Non à la vaccination foraine de masse !"
Dans un communiqué, l'URMLR (Union Régionale des Médecins Libéraux de la Réunion) s'oppose clairement à la vaccination de masse prônée par la Drass. Le 16 septembre dernier, sur Zinfos, le docteur François André avait déjà précisé que les médecins libéraux s'opposaient à une vaccination de masse (Lire l'article "Pour les médecins libéraux : la vaccination n'a pas lieu d'être"). Avec ce communiqué s'adressant à l'ensemble des professionnels de santé, la démarche est désormais officielle.

L'URMLR, "ne suivra pas les recommandations nationales relayées par l’ensemble des DRASS et notamment celle de la Réunion et demande aux professionnels de santé (et notamment aux étudiants en médecine et aux infirmières retraitées), de ne pas se porter aveuglément volontaires malgré les incitations financières ou éventuelles réquisitions ou pressions pour vacciner en masse dans les gymnases et les écoles, sans sélection des cas prioritaires, sans consentement éclairé des patients et sans aucune garantie d’innocuité de ce vaccin", peut-on lire dans le communiqué qui en appelle donc à la désobéissance des professionnels de santé.

Plus loin, l'URMLR se déclare malgré tout favorable à "la vaccination des personnes à risque, mais uniquement selon le parcours de soin habituel c’est-à-dire : des vaccins prescrits par les médecins, après sélection de leurs patients, absence de contre-indication, information des avantages et inconvénients éventuels, délivrance dans les pharmacies, et enfin, vaccination par des personnels habilités avec prise en charges des éventuels effets secondaires".

Pour rappel, le ministère de la santé avait envoyé un protocole de vaccination aux préfets de région expliquant les méthodes de vaccination qu'ils devaient mettre en place (Lire l'article : "La campagne de vaccination contre la grippe A doit démarrer le 28 septembre ").




1.Posté par Cambronne le 06/10/2009 18:11

Enfin il était temps qu'ils réagissent les libéraux face aux méthodes soviétisantes et la dictature de ce pays

2.Posté par metro54 le 06/10/2009 19:14

Vaccination massive = pas de consultation préalable chez les médecins libéraux.
L'URMLR préconise
le parcours de soin habituel c’est-à-dire : des vaccins prescrits par les médecins, après sélection de leurs patients
= récupérer des clients en consultations (et les sous qui vont avec).

Désolé, mais je ne peux m'empêcher de comprendre ça. Ce n'est pas (pour eux) une question de santé publique, mais une question de perte d'honoraires.

PS : je ne souhaite pas me faire vacciner contre la grippe A.

3.Posté par batard le 06/10/2009 21:28

pourquoi se faire vacciner en masse, bien sure il y a une sélection à faire, qui serait dup de se faire vacciner en tant que professionnel de santé sans connaitre les complications possible de ce vaccin, et oui il faut des cobayes pour évaluer ce vaccin, l'urgence est passé, il y a des résultats de cette grippe, les objectifs posées doivent -elles être changer ou pas? la question a t-elle été posée, non on fonce il n'y a pas de débat, il y a des milliers de vaccin en stock il faut les utiliser, on les a pas fait pour rien, montrons à la population que nous gouvernant on tient notre promesse et apportons la preuve que nous sommes efficace, heureusement qu'on sait dire non , nous au moins on réfléchie parce que sa fait parti de notre quotidien(constater, évaluer , agir et réajuster si nécessaire)

4.Posté par knock974 le 07/10/2009 08:02

@metro54 vous ne pensez donc qu'au fric quand il s'agit d'un problème de santé. Vous préférez uns vaccination en moins de deux minutes (vu les "quotas" à atteindre) avec interrogatoire sommaire par un(e) subalterne qui notera quelques items choisis mais sans connaissance de votre dossier et d'éventuelles complications graves, qui ne prendra pas la peine de savoir si vous(si vous êtes une femme) êtes enceinte si vous êtes allergique ou intolérants à certains composante, vous êtes sur de la liste de votre allergie etc., en plus comme la vaccination prévue est à 2 doses qui sera certain des concordances des deux injections? qui en plus de toutes façon va se coltiner les effets secondaires ? pas le médecin à la retraite dont le préfet a assuré l'immunité juridique, c'est sur.
En plus pour se vacciner de quoi: le seul mort se SDRA de grippe l'est d'une grippe B à la reunion : dixit le pr Flahaut , je cite et lisez bien la fin de la phrase ! :
"Le principe de précaution pour les autorités sanitaires prévaut notamment parce qu'il existe des régions du monde comme l'Afrique du Sud où il y a eu une co-circulation du nouveau virus de la grippe A(H1N1) et des virus de la grippe saisonnière et parce qu'il y a eu, de manière "totalement inhabituelle" deux cas de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) liée à la grippe saisonnière B en France, à La Réunion et à Nice, ajoute le Pr Flahault."
vdb/ab/APMredaction@apmnews.com

Qu'on soit pour ou contre la vaccination si c'est volontaire, cela se justifie, par contre si on veut se faire vacciner, dans une période ou manifestement il n'y a pas de menace mortelle et massive je ne pense pas que l'on puisse remplacer le colloque singulier entre un patient et son médecin par un barnum dans le vacarme d'un gymnase par des personnels qu'on espère qualifiés mais totalement inconnus.

Depuis 2005 on nous a bassinée sur la nécessité du parcours de soins, du médecin traitant, et la hop ! par la magie de la ministre tout ca ne vaut plus rien ! Et je terminerai en ajoutant que la loi de mars 2002 oblige à la traçabilité de la balance bénéfice risque (le fameux consentement éclairé) pour tout acte posé par un médecin ou sous sa responsabilité , qui va garder ces "dossiers" pendant les 30 ans de conservation légale? qui va vous permettre d'y accéder comme le prévoit la loi, en cas de problème? Car des problème il y en aura: l'affsaps donne comme acceptable un taux de complications de 1% dans ses documents à l'usage des médecins hospitaliers.

Une dernière chose encore : il n'y a qu'en France qu'on propose une telle ineptie, le reste de l'Europe vaccine par le généraliste avec un vaccin généralement gratuit, délivré sur ordonnance.

5.Posté par Manu974 le 07/10/2009 09:35

Bravo à cette union de médecins, il a fallut être courageux pour s'opposer à cette directive nationale.

C'est vrai que si on réfléchit 2 secondes, on peut se demander pourquoi vouloir vacciner à tout prix pour une grippe qui finalement n'est pas si virulente que ça.

Mais je me demande encore plus, ce qu'attendent les médias pour dénoncer ou tout au moins pour s'interroger sur cette mascarade de santé public.

Alors bien sur, le gouvernement a acheté plusieurs millions de doses, et n'a pas envie que ça lui reste sur les bras. On pourrait l'accuser de creuser le trou de la sécu pour le coup.

Pour autant, on ne peut pas lui reprocher d'avoir été prévoyant en réservant ces doses, car on peut imaginer qu'il y a dû avoir une surenchère sur le manque potentiel de vaccin pour tout le monde de la part des laboratoires, et que nos décideurs on dû être sous pression.
Mais je crois qu'il n'y pas de honte à reconnaître qu'on s'est trompé, voire qu'on a été abusé par des mauvais conseilleurs, le gouvernement en ressortirai grandi.

Enfin, il y a quand même quelque chose de positif dans toute cette affaire, je veux croire que ça a poussé les humains à être plus responsable et conscient de leur santé, et qu'ils n'accepteront plus aveuglement et sans réflexion ce qui leur ait dit.

PS. - à l'adresse des étudiants en santé qui voudront vacciner pour avoir un peu de sou, rien ne vous empêche de simuler le vaccin et de jeter les doses parterre.
- aux parents qui ne souhaitent pas que leurs enfants soient vaccinés, prévenez les que si ça se passe à l'école sans que vous soyez au courant, que vos enfants refusent et vous appellent directement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes