Société

UNSA et Unité et Unité SGP Police FO soutiennent leurs collègues blessés

Samedi 21 Avril 2018 - 08:41

Une fois encore, une fois de trop, les policiers réunionnais sont la cible de violences gratuites et en paient le prix fort.


UNSA et Unité et Unité SGP Police FO soutiennent leurs collègues blessés
Ce matin alors que le tribunal rend son délibéré, condamnant à de la prison ferme 4 voleurs en bande organisée et en récidive, ces derniers menacent de s'enfuir afin de ne pas retourner en prison et sont interpellés et menottés par les policiers présents afin d'assurer la sécurité lors de l'audience.

Le climat devient rapidement électrique, et la tension monte au sein d'une foule d'une cinquantaine de proches des condamnés.
S'en suit alors,l'agression de plusieurs de nos collègues par des individus surexcités déterminés et venus pour en découdre.

Bilan:
  • 3 de nos collègues sont blessés au visage, au torse et à la main par les violents coups reçus.
  • 2 des auteurs sont interpellés.
Unité SGP Police FO salut le sang-froid, le courage et la compétence des policiers qui, une fois encore, ont fait preuve d'un professionnalisme sans faille.

Unité SGP Police FO dénonce l'absence de limite et la perpétuelle escalade de violences envers les policiers qui dans ce cas, ont simplement fait leur travail en assurant la protection d'un symbole de la république à travers cette salle d'audience du tribunal de Saint-Denis.

Unité SGP Police FO déplore que la liste des policiers blessés s'allonge une fois de plus.

UNITE SGP Police FO exige que ce fléau que constituent les agressions de policiers soit immédiatement éradiqué et que soient appliquées les peines maximum prévues par le code pénal envers les auteurs de ces violences. 


UNSA Police apporte également son soutien 

UNSA Police souhaite soutenir les 2 collègues blessés ce jour au TGI de Saint Denis, suite à une audience houleuse au moment du délibéré, en leur souhaitant un prompt rétablissement.

Nous dénonçons une fois de plus les violences commises contre les policiers. Les délinquants et autres fauteurs de trouble n'hésitent plus à agir violemment même dans les murs d'un palais de justice sous les  yeux des magistrats.

Il n'y a manifestement plus aucune limite.
UNSA et Unité et Unité SGP Police FO
Lu 1867 fois



1.Posté par Inspecteur gadgete le 21/04/2018 11:45

Manifestement, ces syndicalistes flics (flic oui eux mêmes utilisent ce mot péjoratif) ont sous-évalué les risques.

Mauvaise appréciation ? Manquement ? Jemenfoutisme ?

2.Posté par Mwinmidike le 21/04/2018 13:33

J'ai un total respect pour les policiers et les gendarmes, c'est clairement grâce à eux qu'il règne encore un peu d'ordre dans cette société décadente, mais prendre des coups fait partie des risques de leur métier, raison pour laquelle des personnes comme moi, moins courageuses, n'exercent pas ces métiers de dur. Il faut leur donner les moyens de s'entraîner un peu plus, parce qu'en face la racaille monte d'un niveau. Il faut aussi leur donner le pouvoir de cogner comme il se doit les méchants, pour qu'ils se fassent un peu plus respecter.
Des nouvelles de la Procureur qui est partie en courant ?

3.Posté par GIRONDIN le 21/04/2018 17:17

C'est triste.
Les plaintes incessantes des syndicats ne rendent pas services à la profession.
C'est dommage il y a sur le terrain de grand professionnel

4.Posté par Grandimoune le 22/04/2018 08:22 (depuis mobile)

la police et gendarme de nos jours sont trop fragile ou quoi je me rappel qu avant il y avait des cogneurs parmis les forces de l ordre aujourd hui que des pleureurs qui ne s entraine plus comme il le fallait lo ventre trop gros faut vous ressaisir.

5.Posté par Tony le 22/04/2018 11:46 (depuis mobile)

Par rapport à ce qu'il s'est passé au tribunal ça fait vraiment une police très amateur on ne voit pas ce genre de choses en métropole....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter