MENU ZINFOS
International

Turquie : Violents affrontements entre opposants au régime et forces de l'ordre


Par S.I - Publié le Lundi 3 Juin 2013 à 11:49 | Lu 879 fois

Turquie : Violents affrontements entre opposants au régime et forces de l'ordre
Le mouvement de protestation en Turquie ne s'essouffle pas. Après trois nuits d'affrontements avec la police, les opposants au gouvernement entendent bien montrer leur détermination. Ils demandent ouvertement le départ du Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, accusé de "dérive autoritaire".

À l'origine de ces mouvements de contestation, un projet d’aménagement urbain dans le centre d’Istanbul, qui a provoqué une réaction de colère de la part des habitants, et cette réaction de refus s'est transformée en mobilisation contre le gouvernement.

Issu de la mouvance islamiste, le Premier ministre Erdogan est régulièrement accusé par les milieux pro-laïcité de dérives autoritaires et de vouloir "islamiser" la société turque.

Sur place, de nombreux étudiants, tournés vers l’Occident et très critiques du gouvernement manifestent. "Ils restreignent nos droits même celui de s'amuser. Par exemple, ils interdisent l’alcool à certains endroits", explique Ali, 29 ans, à BFMTV. "Ils essayent de s'immiscer dans notre mode de vie individuel."

Dans la capitale Ankara, la police a dispersé hier après-midi, par des jets de grenades lacrymogènes et des canons à eau, une foule de plusieurs milliers de personnes qui marchaient à nouveau en direction des bureaux du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.  

Les manifestants ont riposté en lançant des pavés, avant de détruire des panneaux d'affichage et des feux tricolores et de briser les vitres des commerces environnants. Des véhicules ont également été incendiés.

La police turque a interpellé plus de 1700 personnes dans les différentes manifestations, et la plupart ont été remises en liberté, a annoncé dimanche le ministre de l’Intérieur, Muammer Güler.

235 manifestations ont été recensées dans tout le pays depuis le 28 mai, a ajouté le ministre, cité par l’agence de presse Anatolie.





1.Posté par Amiral La Po le 03/06/2013 13:38

La Turquie un véritable danger et menace pour l'Europe et la France.....
Nos casernes sont nos mosquées
Nos minarets sont nos baillonnettes
Nos soldats sont nos fidèles
Ce n'est pas de moi mais du 1er ministre raciste turc...Erdogan recep

2.Posté par GroKafrine le 03/06/2013 14:34

@ Amiral La Po: Rézon de + pou soutenir banna.

@ toute demounes: I mank juste le Printan Réyoné.

3.Posté par On va soutenir des nationalistes? le 05/06/2013 10:30

c'est du n'importe quoi, on va soutenir des nationalistes turcs qui ont commis un génocide contre les arméniens.

L'AKP peut etre taxé d'islamiste, mais elle n'a pas commis de génocide comme la fait les nationalistes, elle menace pas chypre etc...

Alors on verra bien quand ça sera plus un "islamiste" à la tete du pays, vous allez voir comment ils vont bombarder les grecs chypres et l'arménie!

bande de nul vous etes en train de taper sur la religion mais c'est bien les laics et les nationlaistes qui ont tuée le plus
Staline, Hitler, Mussolini Atatürk, Assad

tous des socialistes, tous des laics, tous des nationalistes

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes