MENU ZINFOS
International

Tunis: 7 soldats abattus dans une caserne militaire, près du musée du Bardo


- Publié le Lundi 25 Mai 2015 à 14:17 | Lu 1161 fois

Source: Oueslati A.
Source: Oueslati A.
Des tirs ont été échangés ce lundi matin à Tunis (en Tunisie) en provenance d'une importante caserne militaire, à quelques dizaines de mètres du musée du Bardo.

Selon le ministère de l'Intérieur tunisien, un soldat aurait ouvert le feu sur ses camarades. "Un militaire a tiré sur ses camarades, blessant certains d'entre eux", a déclaré à l'AFP Belhassen Oueslati, porte-parole du ministère de la Défense. "Les forces militaires ont maîtrisé la situation après avoir tiré sur le soldat", a-t-il ajouté.

Un hélicoptère survole actuellement la zone et des ambulances sont sur place. Une école située à proximité a également été évacuée. La caserne militaire de Bouchoucha est le quartier général de la Brigade Antiterroriste Tunisienne (BAT).

Le 18 mars dernier, le musée Bardo avait été la cible d’une attaque terroriste, causant la mort de 24 personnes. 45 autres avaient été blessées.


Tunis: 7 soldats abattus dans une caserne militaire, près du musée du Bardo




1.Posté par Gloseur sensE le 25/05/2015 17:44

Après les fusillades dans la marine militaire Américaine, en septembre 2013, à Washington, puis chez les militaires de l'armée de terre, toujours Américaine, au Texas, en avril 2014 ; il s'agit cette fois-ci parmi les militaires Tunisiens, probablement encore d'un nouveau règlement de comptes ou d'une mutinerie entre incivils perpétré dans leur cloître non-civil.

Grâce à Dieu, il n'y aurait aucune victime civile.

Puis, nous pensons aux centaines de millions de victimes civiles de toute nationalité, blessées ou tuées par les militaires dans l'histoire de l'humanité.

Ensuite, cet événement d'actualité confirme une énième fois, le bien fondé historique du fondamental principe de précaution et de protection des populations civiles, lequel prévoit que les militaires restent dans leur domaine incivil, séparés des civils pour que nous civils, nous soyons protégés d'eux, de leur idéologie incivile, de leurs armes et de leurs armements dangereux, de leurs actes incivils, voire criminels comme ceux d'aujourd'hui.

Enfin et surtout parce que, chez nous civils, notre société civile est civilisée, démocratique et libérale ; que nous voulons qu'elle le reste ainsi, également par fierté et par honneur d'être et de toujours demeurer des civils civilisés, pacifiques et non-violents.

2.Posté par plein conscience le 25/05/2015 21:16

règlement de comptes à quelques dizaines de mètres du musée du Bardo. ????

tout fini par se dévoilé ya pas de terroriste y a des terrorisés

Dans le monde ces le même scénario......

3.Posté par Gloseur sensE le 26/05/2015 11:43

Post-Scriptum :

Il est important aussi de se rappeler que le terrorisme est à l'origine une tactique militaire ayant pour objectifs de terroriser les populations civiles et de faire pression sur les Etats ennemis pour qu'ils cèdent et capitulent.

C'est un terrorisme d’État, voire un crime contre l'humanité comme, par exemple, les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki faisant plusieurs centaines de milliers de victimes civiles en août 1945.

Il revient donc à nous civils civilisés de donner aux militaires le bon exemple à suivre, et à ne pas nous faire manipuler par eux ni laisser corrompre par leur idéologie incivile, voire criminelle et sectaire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes